Incroyable : 15% des dépenses sociales mondiales pour la France

Rédigé par lesoufflet le 17 novembre 2014.

OIT

Les journalistes économiques des Échos ont effectué des calculs en s’appuyant sur les derniers chiffres de l’Organisation internationale du travail (OIT), qui indiquent que la France paye à elle seule 15% des dépenses sociales mondiales. Ceci explique cela…

L’OIT a ainsi démontré dans une récente étude que les dépenses sociales planétaires s’élèvent à 4500 milliards d’euros, soit 9% du PIB mondial. Sont considérées par cette étude comme dépenses sociales les retraites, l’assurance-chômage, les accidents du travail, les prestations familiales, la couverture santé…

La France, pays à moitié collectiviste, est le pays qui consacre le plus d’argent au monde à ces fameuses dépenses sociales, avec 33% de son PIB redistribué. Ainsi, en 2011, notre pays consacrait 670 milliards d’euros à ces dépenses, ce qui fait 15% des 4.500 milliards d’euros de dépenses sociales mondiales !

La situation résumée par Les Échos n’incite pas à l’optimisme : « moins de 1 % de la population mondiale consomme et finance (ce sont deux façons complémentaires de voir la question) environ 15 % de la protection sociale mondiale, tout en devant rembourser 6 % de la dette publique totalisée dans le monde. La statistique est certainement moins pesante que la situation. »

Comment une économie nationale peut elle être compétitive quand elle prend en charge 15% des dépenses sociales mondiales, pour un pays qui compte mois de 1% de la population mondiale et dont le PIB correspond à 4% du PIB mondial ? Cette mise en perspective du coût de notre système social est évidemment très instructive. Elle permet de mettre le doigt sur la plus grande faiblesse de notre économie nationale : un coût du travail astronomique qui nous place en situation d’infériorité par rapport à nos concurrents internationaux.

En France, pour qu’un travailleur touche 1000 euros, il faudra débourser 2000 euros, entre les charges patronales (sans compter l’IS et autres taxes sur les bénéfices) et salariales. Pas étonnant que le chômage atteigne des records !

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. Bid dit :

    Ah bah voila, le fameux coût du travail…

    Cela devrait être une fierté d’avoir un pays qui consacre autant de dépenses sociales pour son peuple.

    Ca permet juste de payer des retraites, du chômage, bref de la sécurité.

    Le chômage serait donc responsable…du chômage.
    Ou dans l’autre sens, il faudrait pouvoir licencier plus facilement pour embaucher plus.

    La contradiction de la droite permanente…

    • Machin dit :

      Le raisonnement toujours très content de la gauche permanente…
      qui n’a réussi qu’a augmenter le chômage et plomber le pays .

  2. Jpb dit :

    Hé oui la France….royaume de l’assistanat et de l’accueil de toute la misère du monde, sur le dos de ceux qui travaillent même au smic.

    • Machin dit :

      HLe raisonnement toujours très con de la gauche permanente…..
      qui n’a réussi qu’ a augmenter le chômage et plomber le pays !

  3. Ludo dit :

    C’est pourtant simple à comprendre, avec une fiscalité en croissance continue et mouvante, avec un code du travail d’une complexité inouïe, avec des charges sociales énormes et des Cdi où une brêle du travail ne peut pas être virée sauf à payer des indemnités conséquentes, les chefs d’entreprise n’embauchent plus ou font appel à de la sous traitance.

    Même un gamin pourrait le comprendre….mais nos socialos gochos doctrinaires, essentiellement d’ailleurs fonctionnaires , ne l’ont toujours pas compris….

  4. Daniel pilotte dit :

    Respect aux chômeurs avant ils travaillaient donc ils ont cotisé pour percevoir des indemnités chômages , si nous évoquions les professionnels de l’assistanat , les avantages des fonctionnaires , les immigrés clandestins qui ont plus d’avantages qu’un francais , le train de vie de l’état , la mauvaise gestion du gouvernement , la FRANCE est trop généreuse avec l’Europe et le monde entier .

Laisser un commentaire