République bananière : le mari de Najat entre à l’Elysée

Rédigé par lesoufflet le 18 novembre 2014.

Najat_belkacem_1

Comme dans les plus belles républiques socialistes africaines, asiatiques ou latino-américaines, notre bon gouvernement aime à mêler affaires publiques et vie privée. Cette fois c’est le mari de la ministre de l’Education Nationale Najat Vallaud-Belkacem, Boris Vallaud, qui fait son entrée à l’Élysée au poste de secrétaire général adjoint. Les privilèges, c’est maintenant !

Dans la société d’ancien régime, la noblesse disposait de privilèges économiques et juridiques, mais également de certaines fonctions et charges importantes, « réservées » à cette caste. Dans les républiques socialistes, c’est un peu pareil !

Ainsi, dimanche dernier, dans le Journal Officiel, a été publiée l’annonce de la nomination par arrêté signé François Hollande lui-même, de Boris Vallaud comme secrétaire général adjoint de l’Élysée.

Il devait prendre ses fonctions hier, lundi, selon cet arrêté. Cet ancien directeur de cabinet d’Arnaud Montebourg est issu de la promotion de l’ENA Léopold Sédar Senghor (2004) comme l’actuel ministre de l’Économie Emmanuel Macron. On voit bien que ce petit monde vit en vase clos…

Comme quoi, on peut être « le compagnon de » et réussir par ses propres moyens 😉

Qu’ils continuent à profiter, car les Français se léveront un jour et il faudra bien rendre des comptes !

Mais qu’aurait ont entendu si Sarkozy avait nommé secrétaire général adjoint de l’Élysée l’époux ou l’épouse de l’un de ses ministres ?!!

Déjà 8 remarques sur cet article

  1. Paul Emiste dit :

    Normal les écolosic-socialos-communistes sont nés potes.

  2. Jean-Pierre HUET dit :

    Oui ; Dans l’Ancien Régime, il y avait également le Porte-Chaise d’affaires du Roi !

  3. Jpb dit :

    Comme Jouyet passant de la droite à la gauche, Vallaud passe de Montebourg, démissionnaire pour opposition à Hollandouille, à ce dernier…. Oui les énarques ne sont que des mercenaires carriéristes…. profitant du copinage qui règne dans l’ère socialo.

  4. Daniel pilotte dit :

    Le système socialiste est corrompu jusqu’à la moelle , vivement qu’il soit éjecté avant 2017 , déjà la droite et le centre-droit nous subissons la dictiature de la pensée unique de la gochiasse , les privilèges des gauchistes sont dangereux pour la société .

  5. bouffon1er dit :

    Un gouvernement d’étrangers pro islamiques

  6. minable mais digne dit :

    Je me repete (desole) :

    Les trous du cul ca attirent toujours les mouches a merde.

  7. Ludo dit :

     » République bananière  » ? Ben heureusement qu’il ne s’ agit pas de Taubira, là vous seriez déjà hué, conspué et condamné !

  8. Maude dit :

    Démission de Kader Arif, une « affaire » de plus.

    Le bruit courait depuis longtemps dans les milieux informés de la ville rose : Kader Arif n’était pas l’homme qu’il prétendait être.

    Les faits reprochés sont graves. Les enquêteurs soupçonnent Kader Arif d’avoir attribué, dans la région de Toulouse, des marchés publics à des sociétés dirigées par des membres de sa famille, sans avoir respecté les procédures d’appel d’offre. Et les montants évoqués ne sont pas mineurs, puisque la somme de deux millions d’euros est désormais avancée.

    Un scandale supplémentaire pour le gouvernement et le président de la République. Il n’est pas inutile, ou gratuit, de remuer un peu le couteau dans la plaie, en rappelant que François Hollande avait affirmé, larme à l’œil et vibrant d’intensité, que « lui président », la République serait en tous points « exemplaire ». 

    http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/demission-de-kader-arif-une-affaire-de-plus,141172?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=3bcb0463d0-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-3bcb0463d0-24150345&mc_cid=3bcb0463d0&mc_eid=73f6251564

Laisser un commentaire