Loi Taubira : tout le monde dit «Abrogation !»

Rédigé par Philippe Lesage le 19 novembre 2014.

manif_pour_tous Mon_Tours

La rue a eu raison des peurs. Les sondages bidonnés demeurent impuissants devant la détermination des Français. En définitive, il n’y a plus que Juppé et Lemaire à droite pour oser encore flatter Bergé. Même NKM, la bobo de droite qui espère revenir dans un gouvernement avec Nicolas Sarkozy ou François Fillon, l’a mise en sourdine.

Désormais, les mots ne font plus peur : l’ABROGATION de la loi Taubira est devenu un sujet sérieux, tellement sérieux que tous les présidentiables à droite veulent en faire leur projet. Sujet devenu tellement sérieux, que les ténors défraîchis de la gôche spongiforme en retrouvent leur ire d’opérette. De leur coté, les juristes se préparent à détricoter les sophismes d’un Droit français quand même très abîmé par nos amateurs de ministres.

Dès lors, les mystificateurs de la Lgbêtise déterrent leurs arguments fallacieux. Selon eux, «la CEDH (Cour Européenne des Droits de l’Homme) ne pourrait pas accepter qu’on défasse la loi Taubira», alors qu’elle est en totale contradiction avec la convention internationale des droits de l’enfance ratifiée par la France, et que l’abroger est même une remise en ordre de notre Droit national. Et on découvre que la grand majorité des pays européens serait soulagée par le retour de la France dans le sens commun.

Gregor Puppinck, juriste, rappelle dans Valeurs Actuelles cette semaine que pas moins de «14 États membres du Conseil de l’Europe ont inscrit dans leur Constitution que le mariage est l’union entre un homme et une femme». Ils ont fait cela avec l’intention explicite d’empêcher l’imposition du mariage homosexuel par les institutions internationales, de façon préventive. Citons la Croatie et la Slovaquie cette année. En 2011 c’était la Hongrie et actuellement la Macédoine. La France serait bien inspirée de se remettre dans le groupe des pays de tête, au lieu de régresser vers la barbarie des mères porteuses.

Mais dans sa grande capacité à organiser la mystification et le mensonge, la gôche française veut ignorer que la CEDH a déjà tranché le débat en juillet 2014, car selon l’avis de la CEDH rendu dans une affaire retentissante en Finlande, «il n’y a pas de droit au mariage pour les personnes de même sexe au titre de la Convention ratifiée par les Etats membres». Un scoop ? Non, un mensonge par omission de nos médias bien-pensants qui cachent tout ce qui les dérange. Que font Pujadas et Delahousse ? On se le demande !

A contrario, cette jurisprudence de la CEDH conforte la position désormais admise à droite qu’il faut abroger la Loi Taubira, car elle a dangereusement confondu union et adoption, voulant imposer de fait «un droit à l’enfant» qui entraîne dans sa course folle les commerces amoraux de l’humain, privant intentionnellement l’enfant de sa filiation naturelle.

Dans le même temps, aucun parti politique ne rejette une avancée juridique sur les unions civiles homosexuelles, à condition qu’elles soient détachées de l’adoption, elle-même conçue dans l’intérêt supérieur de l’enfant et dans le respect de l’altérité sexuelle des parents. Cette approche est confirmée par un document récent du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe, qui regroupe les 47 Gouvernements du Conseil de l’Europe.

La loi Taubira est donc devenue un obstacle au progrès, d’une part au progrès des droits des enfants qui doivent être protégés, et d’autre part au progrès des unions homosexuelles qui ont été mises en panne par une loi spécieuses qui en dénature le sens.

Tout le monde s’accorde donc à penser qu’il est devenu indispensable d’abroger la loi Taubira afin de reprendre le cours normal des progrès sociétaux. C’est à dire d’avancer dans la paix sociale, qui selon le mot de Blaise Pascal «est le souverain bien», vers la protection des enfants d’une part, et le respect absolu des personnes qui se revendiquent homosexuelles d’autre part. #ONLR.

Déjà 15 remarques sur cet article

  1. Jpb dit :

    Oui il faut jeter la loi Taubira, Taubira elle même, et le bébé Pma/Gpa avec l’eau du bain socialo !

    Mais contrairement à ce qui est dit, l’Ump est bien trop couarde pour le faire si on en juge par les déclarations de plusieurs de ses leaders….

    • Mogno Gino dit :

      Entièrement d’accord pour rejeter la loi Taubira, et Taubira elle même, et tout ce qui s’ensuit de cette loi contre laquelle une majorité de français ont pu manifester!
      Dommage qu’il n’y ai pas eu plus de manifs organisées!
      En ce qui me concerne, à Toulouse, nous avons pu manifester une fois, tout à fait au début (celà doit faire trois ans environ), et depuis plus rien!
      Mis à part le représentant de la Manif pour tous, les politiques n’ont pas assez de couilles pour demander une abrogation pure et simple!

      • Bidule dit :

        68% des Français désormais favorables au mariage pour tous et 53% à l’adoption par les couples homosexuels.

        Bref, vous avez perdus.

        • Tete a claque dit :

          Bravo Bidule pour vos statistiques sorties de chez Libe ou d’un organisme d’etat !!!!

          Vous avez eu des grands parents collabos pendant la guerre ?

          • Bidule dit :

            Joli point Godwin.

            Sondage Ifop…le même institut qui place Marine Le Pen en tête au premier tour de la présidentielle de 2017 dans tous les cas de figure.

            Alors, collabo ? Libe ? Bolchévique ? Blabla, VSfjkhdsfdhjksqgdf, dsqkjflhqskdfd,

          • Machin dit :

            Le Bidule a juste oublié le mot « homos » dans son sondage, lire 68% et 53% des homos français….!!

            Treves de plaisanterie, en fait ce sondage ifop/atlantico ne veut rien dire, car comme le précise Atlantico, une partie des sondés à l’avis indécis se range du côté de la loi en vigueur, au nom de la légalité. il suffira donc que la loi soit abrogée pour que la proportion se renverse. D’ailleurs quand elle a été votée, les pros étaient largement minoritaires.

            La seule incertitude tient dans l’indécision de l’Ump ( voir l’opportuniste Juppé se déclarer maintenant pour l’adoption par des homos) car au FN , l’abrogation est acquise.

  2. […] de plus en plus candidat, de moins en moins chefL’ExpressAtlantico.fr -Paris Match -24heuresactu.com1 135 autres […]

  3. tymen dit :

    merci d’exister

  4. minable mais digne dit :

    L’UMP va se servir de ce mecontentement pour essayer de revenir au pouvoir….

    et dans leur majorite, les gros cons d’electeurs sans memoire vont tomber dans le panneau !

  5. Ludo dit :

    Oui, seul le FN s’ est prononcé clairement pour l’abrogation de cette loi , y compris sa base, le mariage pour tous

    http://fninfos.fr/?tag=mariage-pour-tous

  6. francois dit :

    moi j,ai fait toute les manifs et je vote nicolas Sarkozy ,je suis ravie qu,il ai pris position ,la lutte continue

    • David dit :

      Oui il avait promis aussi la baisse du déficit, des impôts et de la délinquance. ….
      On a du rater un épisode. ..

    • JP dit :

      Cher Francois, c’est votre droit de vous etre fait entuber et de continuer a croire en Sarkozy.

      Pour memoire, c’est un des rares qui organise un referendum (traite europeen en 2005) mais qui decide contre la volonte du peuple ! Ca ne peut plus s’appeler democratie a ce niveau la.

      Je passe aussi sur ses liens avec le monde de la finance, ses liens personnels avec Israel ou son atlantisme…..

      L’histoire a deja juge… dommage.

  7. Tecueb dit :

    L’abrogation de cette loi « liberticide » pour les enfants et « attentatoire « à l’Anthropologie est une évidence…
    Et Tant pis pour les « couilles molles » du genre Jupé et autres adeptes du « renoncement », qui ont baissé leur culotte devant le lobbying « insensé » des LGBT…

  8. Daniel pilotte dit :

    Oui a l’abrogation , non a la loi de taubira que nous ne voulions pas .

Laisser un commentaire