Loi Macron : Le commerce appauvrit les mœurs

Rédigé par Louis Blase le 18 décembre 2014.

macron

Encore plus à droite que la droite forte, le ministre bon chic bon genre Emmanuel Moncon fait la promotion du tout commerce pour les riches au rythme des guitares hystériques de Manuel Valls’n roll. Un chèque que même Martine Aubry n’encaisse pas : elle fait monter le son et distribue les baffles.

La musique n’est pas nouvelle, même si le nouvel orchestre qui nous sert de gouvernement est encore suffisamment neuf à ce jour pour avoir été préservé des tomates. Au récital du juke-ministre donc : supprimer le repos dominical pour casser encore un peu plus le contrat social des Français et réserver la justice aux riches en financiarisant les professions libérales. Autant de projets de droite que Nicolas Sarkozy aurait mis en œuvre en son temps s’il avait pu s’afficher de gauche.

Avec la loi Moncon, la fiction orwellienne devient donc encore un peu plus réalité : pour libérer la croissance, il faut asservir les travailleurs et les empêcher de penser à autre chose que travailler ou consommer. Pour libérer l’économie, il faut laisser les professions réglementées se faire enchaîner par les banques. Qui peut encore entendre ces trompettistes experts en fausses notes et en tromperies ?

Pour faire sauter les verrous, il faudrait donc soumettre tous les individus et toutes les activités au grand manitou de la finance privée. La loi sur la croissance et l’activité des faux intellectuels Emmanuel et Manuel est très clairement la loi des éminents amis d’Emmanuel Moncon contre la croissance, contre les salaires et contre la liberté des Français.

La bataille est déjà rude, 30 000 manifestants étaient dans la rue ce jeudi 11/12/2014, comme si ce gouvernement était incapable de prévoir ou de jouer une partition, quelle qu’elle soit. Quoi qu’il fasse, des milliers jusqu’à des millions de Français ne trouvent d’autre issue que de descendre dans la rue pour hurler leur dégoût et leur rejet de ces musiciens cacophonistes finis.

Malgré le titre ambitieux et le contenu explosif du projet de loi Moncon, les grosses caisses du trésor sont vides. Cela n’empêche pas les frères Mescons, Emmanuel et Manuel, de programmer la destruction du tissu social Français en prétendant aider les pauvres gens à se nourrir, une cynique hypocrisie de plus.

Cette fois-ci, ce n’est pas la droite du centre droit qui réagit contre la dénaturation du mariage et de la filiation, c’est la gauche du centre gauche en la personne de Martine Aubry qui se révolte contre la nouvelle supercherie droitière de la Hollandouille valseuse.

Si la musique adoucit les mœurs, le commerce les appauvrit incontestablement : Martine Aubry se retrouve aujourd’hui dans l’opposition au gouvernement et cultive désespérément l’art loufoque du contrepoint médiatique. Atteindra t-elle le million de manifestants de Ludovine de la Rochère ? Nous lui en prédisons 5 ou 6, mais très sincèrement, personne n’a vraiment envie de la savoir. Que tous les socialistes aillent se coucher et laissent les gens compétents s’occuper des affaires de l’Etat !

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. Geo dit :

    Le problème est de savoir où se trouvent les gens compétents pour s’occuper des affaires de l’État …
    Nous avons, derrière nous, 48 ans d’incompétences chroniques ! de Dauche comme de Groite ! Non ?

  2. minable mais digne dit :

    « trouver des gens competents » ?

    Surtout pas a l’ENA : quand on voit les abrutis qui ont ete formes puis ont dirige l’Etat depuis 40 ans,…..

    …. ou alors je me trompe et tout va bien dans ce pays !

  3. daniel pilotte dit :

    Macron à oublié de dire que le socialisme appauvrit la FRANCE.

  4. PhilZ dit :

    le socialisme c’est comme le tabac un faux ami qui vous tue lentement vous rendant dépendant jusqu’à vous empêcher de respirer.
    La loi Moncon va non seulement ouvrir les capitaux médicaux aux banques et aux mutuelles qui se partageront les bénéfices ( avec pression bien sur sur les médicaux pour faire du chiffre !) mais va opacifier le coût avec le 1/3 payant … en plus on va supprimer une partie du secret médical pour mieux vous pister et tout cela en tapant préalablement sur ces p.. de nantis que sont les professions libérales ! ( le socialisme c’est la désinformation et le manipulation)

    Macron c’est un système de santé vendu en douce.. Sachez le
    la médecine libérale c’est fini avec cette loi .. mais ne vous plaignez pas si en campagne il n’y a plus de médicaux car les villes seront servies les premières. et sachez que tous ceux qui ne voudront pas entrer dans le moule imposé seront non remboursés ( par contre le travail sera surement de meilleure qualité car beaucoup plus axé sur l’écoute et la prévention)

Laisser un commentaire