Une semaine en Hollandie, #105

Rédigé par nikkopol le 29 janvier 2015.

hollande_montre

Une grande semaine en Hollandie, sous la forme d’un mois de janvier marqué par une parenthèse enchantée pour un exécutif aux abois… Il ne s’en est jamais caché, le beignet, qu’il avait de la chance. Mais c’est vrai qu’à ce point-là, c’est un truc de dingues… La France choquée ? Peut être, mais Pépère relancé…

La parenthèse enchantée. S’il y en a un qui peut remercier Allah, et surtout les frères Kouachi, c’est bien pépère. En effet, ne nous trompons pas : l’épopée sanguinaire des djihadistes made in France est une bénédiction pour le parcours personnel du petit corrézien, pris dans la nasse d’un quinquennat voué à l’échec. Une aubaine ! Un régal ! Que dis-je, un miracle ! Quoi de mieux en effet pour se refaire la cerise qu’un bon vieux massacre, qu’une équipée meurtrière suivie en direct à la télé, bien sanglante, bien barbare mais très télégénique ! Ca lui permet de faire un RESET sur son quinquennat pourri, de se croire président de tous les français et de tenter de surfer sur la vague d’indignation mondiale… D’ailleurs, on serait un peu bas de plafond, on pourrait se demander si ce n’est pas lui le commanditaire, tellement il rafle la mise, pépère. Bon, si ça avait été le cas, il aurait commandé un carton bien raciste dans une mosquée par quelques énervés de type nazillons… Maintenant, on va voir comment il va transformer ce don du ciel dans les affaires courantes… En tout cas, parions qu’il serre son énorme fessier blanchâtre pour que les Kouachi fassent des petits dans les mois qui viennent…

Back to reality. Sonnant le glas de son mois de janvier enchanteur, voici que le retour aux dures réalités de son quinquennat pourri lui plombe la fin du mois. D’abord les chiffres du chômage. Ils sont saignants, naturellement, comme depuis son élection. 31 mois, exactement, de hausse quasi discontinue. 2 mois de baisse, en réalité sur la période, due d’ailleurs à un bug informatique. Cette semaine les chiffres sont tombés pour le mois de décembre : + 8000 chômeurs en Catégorie A, ce qui porte la hausse sur l’année 2014 à + 5 % ! Avec 3,5 millions de chômeurs, jamais la France avait connu un tel « score »… Merci qui ? Toutes catégories confondues, on en est à 6 millions de français, dont près de 3,5 sont indemnisés ! En clair, 1 français sur 10 se déclare demandeur d’emploi et 1 français sur 19 est indemnisé ! C’est effrayant ! Sur les 4 dernières années, le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de 25%, soit 1,2 millions de personnes ! Pire que tout, on constate un « effet de cliquet » sordide : sur l’année 2014, la France a « gagné » 200 000 chômeurs… et le nombre de chômeurs indemnisés depuis plus d’un an a augmenté de… 200 000 ! Autrement dit, ceux qui sont tombés dans le chômage il y a un an… n’en sont toujours pas sortis ! En 1 mot comme en 100, le jackpot est pour pépère ! Plus 602 500 chômeurs depuis son élection !!! Strike ! C’est plus que sous Chirac et sous Sarko… Et pendant ce temps, le quidam qui sert de ministre de la ville, Patrick Kanner, se félicite sur Twitter de « chiffres encourageants pour les jeunes : on continue »… C’est vrai que le chômage des moins de 25 ans a baissé de 0,2 % en décembre ! Un aboutissement, que dis-je, un triomphe ! Il se garde bien de préciser, ce nain, que ce même indice fait +1,7 sur l’année 2014… Ce sont des fous… Vite, une Kouachi…

Racket fiscal, première… On connaît tout des petites combines hollandistes. C’est simple : vous en avez marre des impôts ? On va matraquer les prix contrôlés : SNCF, taxi, péages, timbres, EDF, GDF… Parce que si quelqu’un pense que le prix du billet de train peut augmenter de plus de 2,5% sans l’accord du gouvernement, il se met le doigt dans l’œil jusqu’au coude ! La Poste procède, elle aussi donc, à une hausse de plus de 7% en moyenne sur le prix du timbre ! Alors même que la lettre postée n’a jamais été aussi peu populaire, la faute du mail ! Mais plutôt que de faire des économies, on préfère faire payer le quidam… Pareil pour la SNCF : on se fout de réformer les statuts et les retraites de la SNCF soient les plus généreux, on va faire payer celui qui n’a d’autres possibilités que de payer : l’usager. Parce que bien évidemment, ce sont des monopoles, tout cela ! Le ras-le-bol fiscal n’en a pas fini, évidemment…

Les sans-dents, 2, le retour ! Oui, pépère aime les pauvres. Il nous le dit depuis toujours. Et une fois aux commandes, d’ailleurs, il faut voir avec quel entrain il en fabrique par brouettes entières ! Pfiou, des pauvres, des plumés, des sans-dents, comme il aime semble-t-il à les nommer, il veut en voir partout et reconnaissons-lui ce mérite : en 2 ans et quelques mois, il a plutôt dépassé toutes les attentes ! Et il apparaît même comme un modèle pour ses petits potes gauchos. Ces derniers jours, c’est un lyonnais, un pote de Mon Colomb, maire local, qui s’est illustré sur la question. Réagissant (contre) la gratuité des transports collectifs, notamment pour les plus pauvres, Bernard Rivalta, conseiller municipal socialiste de Vénissieux et patron du syndicat des transports lyonnais, ce gentil élu de gôche nous en a fait une bien bonne : « ceux qui n’ont pas beaucoup de moyens devraient tout simplement cesser de prendre les transports en commun ! » Il a parlé, tout de même, « d’apprendre aux gens à maitriser leur déplacement : quans ils n’ont pas beaucoup de moyens, il faut qu’ils ne se déplacent que dans la mesure où ils en ont besoin et non pas uniquement parce qu’ils en ont envie ! ». Salauds de pauvres !

Don Bartolone, le retour ! On dit souvent, quand on connaît un peu le barnum, que Bartolone est le parrain du 93. On l’a encore senti, semble-t-il, aux dernières municipales où il aurait fait la pluie et le beau temps et surtout les candidats ! Et ben cette semaine, c’est encore son département qui est à l’honneur avec 16 interpellations dont 8 salariés du conseil général qui ont été placés en garde à vue dans une sombre affaire d’escroquerie aux allocations pour handicapés. Depuis 10 ans que cette joyeuse bande inventait de faux profils pour toucher les allocs, c’est plus de 3 millions d’euros qui se seraient envolés ! Chaque petit malin aurait touché plus de 100 000 euros par an de prestations sociales avec cette petite affaire ! Finalement, la rivalité Paris Marseille ne concerne pas seulement les terrains de foot : dans les escroqueries et les fraudes aux allocs aussi, y a compet’ !

Le Prix de la Honte. Depuis quelques années, le Prix du Trombinoscope est décerné par des journalistes à des politiques, une sorte de sauterie mondaine dans l’entre- soi parisiano-parisien. C’est sans doute dans ce genre de rendez-vous entre « élites » que les politiques voraces se croquent quelques petites scribouillardes mielleuses au détour d’un recoin bien doré sur tranche, dans les alcôves d’un quelconque palais de la République. Soulignons, d’ailleurs, que ce prix a récompensé un élu méritant dans les années passés, en la personne de Jérôme Cahuzac… Quoi qu’il en soit, cette année, ce prix fait parler de lui, et pour cause ! Il est décerné à Steeve Briois, Maire FN de Hénin-Beaumont ! Oulala, attention, voilà qu’on récompense les fachos ! Voilà de quoi raviver les souvenirs douloureux des heures les plus sombres de notre histoire… Sachant cela, nos courageux démocrates ne se sont pas démontés : Don Bartolone, immense démocrate devant l’éternel, comme en témoigne sa « gestion » mafieuse du 93, Ségo, qui s’est foutue sur la gueule avec Batho quand cette dernière n’a pas voulu lui « rendre » son siège de députée, comme si elle en était propriétaire, la folle… Ou encore Macron, le gentil banquier de la bande à Pépère, tous ses valeureux républicains ont préféré boycotter la cérémonie. D’ailleurs, La momie Chabot, qui papillonne dans ce petit monde avec une aisance rare, elle qui interviewait déjà Louis XIII sur Radio Ancien Régime, Arlette donc qui à la télé n’assume plus du tout « son choix » ! « Ce n’est pas le choix des journalistes, c’est le choix des français », s’est-elle excusée, la morue… Mais si ça vous fait chier, les mecs, interdisez-le, le FN ! Et arrêtez Marine pendant que vous y êtes ! Et vous verrez bien comment ca va réagir…

Le racket fiscal, seconde… Les parisiens n’ont pas échappé à la gueule de bois de début janvier. Le morceau de plâtre agaçant qui sert de maire à la capitale a concocté un arrêté punitif qui devrait faire quelques vagues dans l’électorat gauchiste de Paris et d’ailleurs. Ce décret, voté en douce le 17 décembre dernier, est destiné à faire rentrer quelques 55 millions d’euros dans les caisses vides de la ville ! Rien que cela ! Et spécifiquement sur la bagnole du quidam… Faut dire que les occupations culturo-festives du bidet andalou coutent un bras ! Et comme il compte bien en rajouter dans le festif, le bidet… Les chiffres ? Tout simplement monstrueux : 4 euros de l’heure de parking désormais, contre 3,60 précédemment. Plus 10 % dans ton groin, salopard d’automobiliste. En Hollandie, on s’en est bien rendu compte, augmenter les tarifs permet de diminuer la fraude ! Pire, le stationnement résident prend une sévère branlée ? Près de 300 % d’augmentation ! Cela coutait 169 euros par an, désormais il faudra débourser 468 euros pour laisser sa voiture dans la rue qu’on habite ! Quasiment 300% d’augmentation, la baudruche andalouse explose les compteurs de son mentor pépère ! Et que les conducteurs de 2 roues ne la ramènent pas trop : la possibilité de taxer le parking des 2 roues est à l’étude !… Heureusement que les impôts n’augmenteront pas…

On en oublierait presque l’essentiel… Avant cette fameuse parenthèse enchantée, merci les Kouachi’s Bros, le donut corrézien avait entamé une tournée médiatique de première bourre. Il avait commencé par une matinale sur Radio PS, pardon, France Inter… . De 7h à 9h, lundi 5 janvier, le gnome gominé se faisait passer la brosse à reluire sur l’antenne radiophonique d’état. Du journaliste complaisant qui lui déclare sa flamme entre les lignes à la pseudo humoriste qui lui offre généreusement ses miches, on aura tout entendu. Bon, 24h après il n’en est resté à peu près autant qu’après un pet de lapin sur une toile cirée. Et dans le registre des perles, il faut en retenir une, phénoménal aveu du donut élyséen: « est-ce que j’ai pris le bon chemin ? On verra à la fin… » Rassurant, non ? A la fin de quoi, d’ailleurs ? Des haricots ? Du Marché de Villefranche, comme disait ma grand mère ? Allez, les gars, on a fait le plus dur : plus que 2 années de ses vœux en bois…

A part ça, le chef d’œuvre de Valoche, ce monument de la culture française, « Merci pour ce moment », va donc être adapté au cinéma. On ne connaît pas encore le montant des subventions publiques prévues mais ça devrait être gras. J’espère que Julie Point G sera retenue dans la distribution…. A part ça, c’est passé plutôt inaperçu l’année dernière mais le fiston de MST, notre formidable sinistre de la santé, y est allé tout droit, à la Santé. Il a été incarcéré après avoir été reconnu coupable d’extorsions de fonds et séquestration. Y a plus de justice… A part ça, en fin d’année dernière, le gros Camba nous a fait un aveu : « le retour de Sarko était une bonne nouvelle pour la gauche et une mauvaise pour la France ». Ce qu’on savait depuis longtemps ici : d’une manière générale, ce qui est bon pour la gauche est toujours cataclysmique pour la France ! A part ça, les stats sont formelles mais peu médiatisées : la quasi totalité des actes antisémites commis en France, en pleine expansion, sont le fait de musulmans. Et ce n’est pas Le Pen qui le dit, mais le Président du Crif. Mais on ne va pas stigmatiser, hein… A part ça, la déjantée du Poitou part en guerre contre les augmentations de tarifs de la SNCF… augmentations, rappelons-le, qui ont été validées par le ministère de tutelle des chemins de fer, autrement dit le sien. Donc cette tarée hurle contre une décision prise par sa propre administration, son propre ministère, signée sans doute de sa main ou de celle de ses plus proches collaborateurs. Prends-nous pour des bites en bois, la mère… A part ça, des étudiants de l’Université Paris-Sud ont eu la joyeuse surprise de plancher, en examen, sur une citation de… rappeur Booba ! A quand une Chaire à la Sorbonne pour Nabilla ? Putain d’époque… A part ça, la République a très fortement réagi à la tuerie de Charlie : les élus communistes au Sénat ont déposé un projet de loi super méga top : un impôt nouveau pour la presse « indépendante », comprenez « presse de gauche ». On ne rit pas, ces mecs-là sont très sérieux… A part ça, rien.

Allez, bon weekend et bon courage !

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. alipapa dit :

    le comble pour hollande : se faire mordre par un sansdent

  2. katlen dit :

    Humm, il y a t-il beaucoup de francais qui font encore confiance a cette Gauche honteuse,,,quand je lis sur les sans dents, la reflexion de mr Rivalta bernard conseiller Municipal Socialiste de Colomb c est assez revoltant..Je vais vous dire mon opinion sur le droit de mourir en France sous ce Gouvernement, et bien nous esperons que ce ne sera pas voter durant ce Gouvernement de gauche, nous ne faisons pas confiance nous avons peur d abus qui pourrait etre produit contre les citoyens Francais,Si vous voyez ce que nous pensons.Nous esperons nous tromper bien sur..C est difficile de faire confiance a des lois aussi tragique que celle la quand un gouvernement ne fait que trahir et Mentir

  3. katlen dit :

    Apres mon analyse perso et tres serieuse, merci pour votre humour, je dois dire que ca nous manquais..Bravo et de votre travail de recherche

  4. Pierre dit :

    Excellentissime !

  5. Thevenet dit :

    Comme pour la marche Charlie où le PS , clamant l’unité nationale, a écarté le FN, Bartolone donne un nouvel exemple de la Démocratie vue par la Gôche en refusant de venir à la cérémonie honorant Steeve Briois; nous et éventuellement l’UMP, mais pas 25% des votants français !!

    C’est beau la gôche « démocrate », moralisatrice et prétendant unifier les français…!

    Mais normal pour le chef mafieux du 9-3 et sa maison à 2 millions d’€ …

  6. daniel pilotte dit :

    Une de semaine de perdue, la france régresse le pouvoir socialiste s’engraisse, les inégalités ont progressé, hollande et son gouvernement ont trahi le peuple et nos valeurs de la république française. FRANCOIS HOLLANDE ET LE PS FRANÇAIS SONT DES TRAITRES À LA NATION OUI A LA DÉMISSION.

Laisser un commentaire sur katlen