Recrudescence des mosquées salafistes en France

Rédigé par lesoufflet le 19 février 2015.

drapeaux-bastille

Selon RTL, les services de renseignement français ont sonné l’alerte concernant l’augmentation des implantations de mosquées salafistes en France. De nouveaux imams ultra radicaux qui n’hésitent pas à prêcher la haine de la France et qui sont de plus en plus nombreux dans notre pauvre pays.

Si les grandes villes sont les plus touchées par ce fléaux islamiste (Paris, Lyon Marseille), le phénomène a tendance à se propager dans les villes moyennes (Vitrolles, Alès, Brest), où de nouveaux imams intégristes ont récemment pris le pouvoir, comme l’expliquent les journalistes de RTL :

«Les services de renseignement s’inquiètent de la multiplication des prises de contrôle des mosquées par des imams salafistes. […] On dénombre désormais 25 salles de prière radicales en Île-de-France, 22 dans la région lyonnaise et 13 à Marseille. On dénombre par ailleurs 5.000 salafistes en Île-de-France, soit dix fois plus qu’il y a dix ans. […] À chaque fois, la stratégie est la même. Un groupe de jeunes perturbateurs conteste l’imam en place, affirme la supériorité des versets les plus radicaux et finit par installer son prédicateur, parfois même à l’occasion de vacances».

Ces chiffres s’appuient sur une notre interne des services de renseignement consultée par RTL. Ils sont évidement tus par un gouvernement décidé à baisser les yeux face à la menace islamiste.

Cette note interne explique notamment qu’à Marseille, certains imams incitent à «quitter la terre des mécréants».

S’ils sont identifiés, si l’on connait les imams et mosquées salafistes qui prônent la guerre contre notre pays, pourquoi ne ferme-t-on pas ces mosquée, ne vire-t-on pas de France tous leurs imams et adeptes qui sont pas Français ou qui sont bi-nationaux et pourquoi ne met-on pas tous les autres en prison ?

Combien de sang versé faudra-t-il encore pour que nos responsables prennent ce problème à bras le corps ? Ils ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas.

Déjà 11 remarques sur cet article

  1. katlen dit :

    On se trouve tres Chanceux d etre plus dans cette enfer, la crainte de bientot avoir la Charia s installer en France..Mes amis , mes compatriotes il est grand temps de le crier haut et fort…Ne vous tromper pas dans vos prochains votes…Liberer vous de la trahison du Socialisme

    • Fatima-Antoinette dit :

      Crier haut et fort ? Est-ce suffisant ? Ne faudrait-il pas prier aussi ?

      Prions tous ensemble. Prions pour que nos militaires prennent les bonnes initiatives. Quand ces braves en auront assez de servir de cibles d’entraînement aux islamistes, peut être que (inch Allah) on verra une réaction de leur part ?

  2. Urbon dit :

    Nombre de musulmans en France sont islamistes et intégristes. Pas tous le sont mais de plus en plus le sont. Ce qui est considéré comme modéré, en France, semble échapper à l’entendement des musulmans.

    En effet, quand un islamiste, qui n’a rien de modéré, revendique d’être un musulman modéré comme les autres, on le laisse dire, on le laisse faire. On l’encourage même. Comme si l’habit faisait le moine.

    Par exemple, à propos d’habit qui fait le moine :

    Une femme qui porte le voile intégral en toute circonstance, dans notre culture, soit c’est une religieuse et elle trouve sa place au couvent, soit c’est une intégriste qui précisément ne trouve pas sa place en société. Une musulmane qui refuse le couvent et veut vivre comme tout le monde, mais voilée de la tête aux pieds, ce n’est donc pas une musulmane modérée, en aucun cas. C’est une islamiste. En vérité, à moins d’y être obligée par les pressions de son entourage, elle ne souhaite pas vivre comme tout le monde, il faut arrêter de laisser dire n’importe quoi. Laisser dire n’importe quoi revient à permettre aux musulmans de faire pression sur leur entourage, soit directement sur les femmes qu’on voudrait voiler, soit indirectement sur le reste de la population musulmane qu’on voudrait islamiser mais sans en prendre la responsabilité.

    Dans notre culture, l’habillement a une certaine signification et à priori il convient d’en tenir compte. Mais d’ailleurs le voile intégral, pour les musulmans comme pour les catholiques, signifie bien l’intention de ne suivre que des règles religieuses. La dessus tout le monde est d’accord. Si, par contre, dans les cultures arabes toute règle civile doit être créditée par les autorités religieuses, que la modération n’existe pas vraiment en somme, il n’en est pas de même dans les cultures européennes. Dans notre culture, française, on peut choisir de vivre en ne suivant que des règles religieuses mais c’est dans un couvent que ça se passe. Ou dans un monastère. Bref, modérer ses convictions religieuses ou vivre à l’écart, c’est un choix qu’on devrait être en mesure d’imposer au musulmans sans que cela ne pose de problème éthique.

    Alors bien sûr, on peut toujours, pour la plus grande joie de nos gauchistes prompts à refaire le monde, réformer la culture et rendre tolérable ce qui ne l’est pas, au moins exceptionnellement, afin de faire bon accueil aux populations immigrées tant désirées… A savoir : Imposer à la population laïque des règles religieuses qu’elle n’a pas nécessairement envie de suivre. Et c’est ce qu’il se passe aujourd’hui, finalement, insidieusement, dans les « quartiers » !

    Sauf que bon, quartier ou pas, ça ne passe pas vraiment chez la plupart d’entre nous qui ne sommes pas des musulmans. Il n’y a aucune raison a cette radicalisation, en France, si ce n’est qu’on ne laisse faire. C’est juste qu’on a décidé d’importer un mode de vie qui n’est pas le notre en même temps qu’on a ouvert les vannes de l’immigration, faute d’avoir le courage d’imposer nos valeurs. Plus le gouvernement laisse se radicaliser les musulmans, plus le reste des Français devient islamophobe.

    Ceci dit, au lieu de se demander pourquoi les autorités musulmanes de France ne réagissent pas, car leur intérêt semble être à la modération, il serait peut être intéressant de comprendre pourquoi certains pays arabes, qui ont essayé de mener une politique laïque pendant un temps, à l’occidentale, se retrouvent tous en situation d’échec aujourd’hui. Ce n’est pas qu’une question de mode de vie, vraisemblablement. C’est peut être la doctrine religieuse qui est en cause, après tout. A moins que cette attitude pseudo religieuse, fanatique, soit une attitude politique délibérément anti-occidentale et que cela ne soit pas sans raison qu’on parle aujourd’hui d’Islam politique. Si tel est le cas, il faut vraiment qu’on soit au fond du gouffre de la bêtise humaine pour accueillir cette population là chez nous. Quoiqu’il en soit, politique et religion, chez nous, ça fait deux ! C’est un principe non négociable.

    Si effectivement les autorités religieuses traditionnelles sont dépassées au point qu’elles n’osent même pas s’exprimer, il est urgent d’envoyer l’armée reprendre le contrôle des mosquées qui prêchent la confrontation des religieux avec la société civile. La police devrait aussi faire la chasse aux femmes bâchées, tout comme elle devrait le faire aux hommes qui traînent dans la rue déguisés en terroristes salafistes façon Ben Laden. Ces gens là montrent ostensiblement à tous qu’ils entendent suivre leurs règles religieuses plutôt que celle de la société civile. Ils ont certes le droit de ne suivre que des règles religieuses, sans modération dans leurs monastères, mais pas de placer ces règles en concurrence ou en contradiction avec les règles civiles, que ce soit dans les quartiers, au travail, à l’école, etc. On ne fait pas de politique quand on porte l’habit religieux.

    C’est cela la laïcité. Ce n’est pas autre chose. Hors des monastères, les règles civiles sont plus importantes que les règles religieuses et si il y en a un qui trouve à y redire, tant pis pour lui. Ce principe n’est pas sujet au débat démocratique. C’est institutionnel.

    L’avantage des monastère, c’est qu’il n’y a personne à y flinguer pour un fanatique. Dans un monastère, ceux qui portent la burqa, ou la soutane, ou je ne sais quoi du genre, sont entre eux. Ils peuvent donc se contenter de prêcher la paix, au lieu de prêcher le conflit, que le conflit soit armé ou non ne change pas grand chose en fait. Il en va du respect des vertus religieuses. La religion de paix et d’amour, on veut bien y croire… Encore faudrait-elle qu’elle se donne les moyens de prêcher la paix et l’amour. Les monastères servent à ça.

    L’habit ne suffit effectivement pas à faire le moine. Le comportement importe avant tout. Tous ce gens qui se prétendent religieux parce qu’il portent des habits reconnaissables alors qu’il n’ont pas l’intention de se comporter comme on attend d’un religieux qu’il se comporte sont la honte de leur religion. En France, un religieux ne travaille pas à l’usine, il n’a que faire qu’on aménage des horaires de prière à l’usine. En France, un religieux n’emmène pas ses enfants à la piscine, il n’a que faire qu’on y mélange filles et garçons. En France, un religieux consacre tout son temps à Dieu. Si il trouve du temps à consacrer à ses petites affaires, il a la décence de ne pas brandir sans arrêt le prétexte de la religion. En France, les problèmes personnels d’un religieux n’ont rien de sacrés. En France, il n’est pas possible de mener à la fois une vie religieuse et une vie normale. Refuser cet état de fait devrait conduire invariablement devant les tribunaux.

    Être pieux, ça ne veut pas dire être religieux. La différence entre les deux, c’est la vocation. Être pieux, oui, c’est à la portée de tout le monde. Être religieux, non, c’est un métier à part entière, en quelque sorte. En France, les habits religieux sont réservés à ceux qui ont suivi leur vocation. Ils sont interdits aux autres, aussi pieux soient-ils. Un civil en habit religieux, c’est une insulte aussi bien envers les religieux qu’envers les civils, cela ne peut que provoquer la discorde entre eux. Il n’y a pas d’innocence dans cette trahison faite à la laïcité, que le but avoué soit politique ou non, le résultat est le même. Point barre.

    Il y a un grand ménage à faire chez les tartufes de l’Islam et si le gouvernement prenait ses responsabilités, ça serait déjà fait depuis quelque temps. La goutte d’eau a fait déborder le vase. Les questions de déontologie ne sont plus d’actualité. les réponses sont là de toute façon. Il n’y a que la volonté et le courage qui manquent, autant à nos parlementaires pour faire respecter la loi qu’à nos religieux pour faire respecter leur intégrité.

  3. daniel pilotte dit :

    Entre les 350 mosquées qui seront construites en france en 2015, les mosquées illégales et les mosquées salafiste, les autres religions ont intérêt à être sur la défensive, comme le pouvoir e est christianophobe, la solution qu’hollande parte avec son gouvernement le plus rapidement possible.

  4. JpB dit :

    Tant que les pays musulmans interdiront ou détruiront des églises et persécuteront les apostats et athées, interdisons les mosquées en France !

  5. muriel dit :

    Tous les islamistes et terroristes français sont passés par les mosquees…..

  6. katlen dit :

    Fatima-Antoinette Prier bien sur mais cela ne suffira pas, pensez vous que les chretiens ou meme les musulmants qui ont ete executes par EI n oint pas prier, alors cela ne suffit pas il faut un Boum de tout les Francais qui souhaites que la France soit debarrasser de toute l immigrations violentes qui ne veulent vivre dans notre Pays que par interret..EI est entrain de Preparer une immigration de Masse pour l EUROPE..Pensez bien que ce n est pas pour du vivre ensemble comme le gouvernement le Pense.NON bien sur…La France devra se Preparer, il faut faire plier Valls le futur DICTATEUR et son Gouvernements , avant qu il soit trop tard…

    • Fatima-Antoinette dit :

      Oui, vous avez mille fois raison.

      Mais qui ? Qui va faire plier Valls ?

      La plupart des Français souhaitent cette immigration massive que nous subissons déjà. Les Français ont tous fait des études et veulent devenir cadre supérieurs. Ils réclament des salaires élevés pour eux-même mais exigent que le coût du travail baisse. Ils n’ont pas l’intention de revaloriser les emplois dits non qualifiés, donner plus d’argents ou plus de responsabilités à ceux qui ne doivent pas avoir leur mot à dire par principe, les cons illettrés et les sans dents. Avec les immigrés, la France a trouvé une ressource inépuisable d’ouvriers faciles à mater et à commander.

      La plupart des Français se fiche éperdument du vivre ensemble. Le vivre ensemble n’est qu’un dédouanement moral. Si les immigrés refusent le vivre ensemble qu’on leur propose, on leur tapera dessus. C’est comme l’égalité des chances, c’est juste un argument de vente. Quand un immigré accède à un bon niveau d’éducation, il fait venir dix autres immigrés en France qui à leur tour endosseront le rôle d’esclaves modernes. Aujourd’hui, en France, tout le monde s’accorde à dire que la lutte des classes est un concept dépassé. A la place, on a le choc des cultures. Pour qu’un immigré s’intègre et devienne un bon Français, on ne lui demande ni d’aimer la France, ni sa langue, ni ses habitants. On lui demande juste de travailler comme un chien. De toute façon, le contremaître de l’ouvrier immigré est lui aussi un travailleur immigré.

      Tout ce que demandent les Français, c’est le pouvoir… Le pouvoir de décider du sort des immigrés qu’ils font venir. Combien, quand, comment ? Sécuriser les villes en isolant les quartiers. Contenir les émeutes et les révoltes d’esclaves. Différencier les populations en créant un mode de vie immigré. Etc. Les Français refusent de remettre en question leur propre mode de vie. Il n’y a pas d’équilibre économique à l’échelle nationale, on mondialise et avance sans regarder en arrière. Si ça se trouve, notre modèle en matière d’intégration des travailleurs immigrés sera demain le Qatar, musulmans ou pas !

      Les injustices toujours plus criantes, c’est le signe du progrès. La seule chose qui préoccupe les Français, c’est qu’on parle encore d’injustices. Il faut maintenant adopter un vocable moderne. On préfère parler d’adaptation aux nouveaux enjeux économiques puisque tout le monde en accepte l’évidence.

      Valls représente cette nouvelle France sans scrupule. Il ne risque pas de plier. Ou plutôt si, il va plier, comme le roseau plie. Mais il ne cédera pas. Sur le fond il ne changera rien, il donnera raison un coup à la gauche, un coup à la droite. Un coup plus d’immigration, un coup plus de sécurité. Et ce faisant il fera exactement ce qu’il est déjà convenu de faire par tous, aujourd’hui tacitement, demain explicitement.

      Une France qui refuserait l’immigration, qui se construirait avec l’aide de ses propres ressources humaines, c’est ce que Valls appelle la France du passé. Cet argument là, aussi malhonnête soit-il, fera toujours effet sur les plus jeunes générations. Personne ne veut rétrograder.

      Un jeune a qui on demanderait d’avancer mois vite vers l’avenir, c’est un jeune à qui on enlèverait ses rêves. Sa prétendue liberté…

      Alors, certes, nombreux sont ceux qui se rendent compte que quelque chose cloche, que toutes ces manipulations de l’opinion ne servent qu’à masquer l’impérialisme qui caractérise (toujours) notre culture occidentale. Sauf que les solutions n’apparaissent évidentes à personne. Et donc, les jeunes qui se rebellent préfèrent basculer à l’ennemi et combattre, avec les terroristes, notre culture.

      L’Etat Islamique procède bien selon une logique tout aussi impérialiste que l’occident, mais il se bât contre l’occident. C’est ce qui fait son succès. Personne ne changera jamais rien aux rêves de grandeur avec lesquels on martèle la tête de nos enfants. On se contentera de les dresser les uns contre les autres. Ce faisant, les autorités Islamiques comme les autorités occidentales gagneront en autorité sur les populations.

      L’Etat Islamique fait et fera les affaires de Valls. C’est parce qu’une certaines partie de notre population voudra s’y rallier qu’on pourra mater dans le sang les émeutes d’ordre économique et social. Qu’on pourra maltraiter les immigrés légalement. Durcir nos positions sans passer pour des fachos. Le prétexte du terrorisme…

      Bref, oui, mille fois oui, Valls s’annonce comme le future dictateur. C’est lui le premier qui utilisera la terreur pour arriver à ses fins, mais jamais il ne se salira les mains directement. Il donnera à l’ensemble des Français ce à quoi ils aspirent : Main d’oeuvre pas cher, sécurité, rêve d’intégration. En échange de quoi, tous ceux qui s’y opposeront seront traités comme des terroristes, qu’ils le soient véritablement ou non. Les démocrates dissidents seront accusés de donner des arguments aux fanatiques armés et l’affaire sera classée.

      Les seuls à pouvoir s’opposer à cette dictature sont les militaires. Mais peu importe, on les enverra combattre ailleurs et alors, il sera trop tard. Chercher l’ennemi à l’intérieur reviendra à trahir son pays, les rôles seront inversés.

      Qui prendra conscience du fait que les conflits extérieurs sont provoqués pour les seuls besoins sécuritaires du dictateur, dans ses frontières, sera tout seul à s’y opposer. Les partis politiques n’offriront plus de protection suffisante pour permettre la protestation. Seule une organisation armée pourra encore s’exprimer librement.

      Tout ce qu’il nous reste, c’est l’espoir que, dans la période de chaos qui précédera l’arrivée de Valls au pouvoir, quelqu’un d’autre trouve un soutien militaire et en profite pour lui ravir la place. La démocratie a échoué. D’ici deux ans, espérons que ce sera clair pour tout le monde.

      Le temps des demies mesures et du dialogue est terminé. Valls prendra les armes pour défendre ses intérêts de classe, au sens marxiste du terme : La classe moyenne des petits actionnaires, les « vrais » Français qui espèrent ramasser (de façon égalitaire bien entendu) les dividendes d’une économie mondialisée, sans en laisser aux travailleurs immigrés et bien qu’ils soient des Français « comme les autres »… Alors qui prendra les armes pour défendre la France contre l’immigration, la division, le mensonge et la dictature ?

      C’est pas gagné. A ce stade là, la prière…

      Mouhahaha

  7. katlen dit :

    A LIRE tres important, le Billet d humeur de maitre PH BILGER sur le site les PARTISANTS DE NICOLAS SARKOZY….

Laisser un commentaire