Sarkophobie : tout ça pour ça !

Rédigé par Laurent Russier le 24 février 2015.

Nicolas_Sarkozy_(2008)

Tout ça pour ça ! D’après un des tous derniers sondages 22% des Français souhaitent que Nicolas Sarkozy se représente à la présidentielle.

Nos journaleux se gaussent ! Ils en font même à longueur de colonne ou d’antenne tout un plat pour présenter ce sondage à son total désavantage, et même travestir la réalité en utilisant l’art de la confusion. Car il y a une différence majeure entre le désir d’être représenté par tel ou tel candidat et le vote dans les urnes, et cette différence c’est la confrontation avec la réalité. Chacun d’entre nous peut rêver voir telle ou telle personne se présenter à une élection mais si Nicolas Sarkozy est porté par le désir ferme de 22% des Français dans le contexte et le temps actuel c’est plutôt encourageant.

Réfléchissons un peu : les partisans de Marine Le Pen pour le FN, ou de Juppé, Fillon, Le Maire, Bertrand voire NKM pour l’UMP, comme ceux de Lagarde, Morin ou tout autre potentiel candidat pour le Centre proposeraient-ils comme premier choix lors d’un sondage un autre candidat que chacun son poulain? Evidemment non !

Donc ceci étant posé, 22% des Français qui d’ores et déjà souhaitent Nicolas Sarkozy comme leur candidat alors que le choix est encore totalement ouvert , c’est un très beau score qui ne serait dépassé que par Marine Le Pen dont je rappelle qu’elle bénéficie elle a d’une candidature déjà fermée pour son camp.

Personne en effet ne peut sans être malhonnête faire grief à un éventuel candidat de droite, quel qu’il soit , de ne pas faire un tabac du côté des électeurs de gauche. Par conséquent à plus de deux ans des élections présidentielles ce résultat de 22% est encore plus intéressant compte tenu du contexte ambiant de « Grande chasse au Sarko » débutée dans tous les médias à la sortie du Fouquet’s en Mai 2007 et jamais fermée depuis (Sarko-bashing reconnu par Yves Thréard à « C dans l’air » et nullement démenti par les journalistes présents) mais relancée avec force depuis l’annonce officielle du retour de Nicolas Sarkozy en politique.

Que Nicolas Sarkozy se taise et la meute aboie… dans le vide mais aboie… Qu’il parle et les babines découvrent les crocs , les aboiements redoublent… Que la gauche en général et le gouvernement en particulier se trouvent en difficulté et c’est l’hallali qu’on sonne prématurément avec un retour sur « les affaires » pour préparer la mise à mort et la curée.

Pourtant ceux-là même qui animent la battue depuis bientôt 8 ans finissent par s’oublier dans le feu de la discussion, comme par exemple Bruno Roger-Petit qui, répondant à une question, disait récemment sur Europe 1 qu’en fait Nicolas Sarkozy ne serait jamais condamné pour quelque affaire que ce soit car il n’y avait pas matière à. Ce qui à l’évidence n’a jamais empêché ce journaliste et ses semblables -et ne les retiendra pas davantage à l’avenir- de hurler avec la meute en essayant chacun son tour de mordre au sang. Comme quoi il y a dans cette profession des accommodements faciles avec la morale et la déontologie.

Après tant d’efforts déployés pour abattre leur proie on peut comprendre leur rage devant leur impuissance à convaincre les 22% d’irréductibles gaulois qui portent encore leur choix sur ce candidat qu’ils exècrent : n’a-t-il pas voulu supprimer quelques avantages fiscaux ?

Car il faut vraiment être enragé pour se refuser à reconnaître qu’avec des électeurs tous placés devant un choix fermé au moment d’un vote les 22% actuels prendraient suffisamment d’ampleur pour permettre à Nicolas Sarkozy d’accéder au deuxième tour des présidentielles avec a priori plus de facilités que « leur » candidat François Hollande…

Et c’est pourtant la seule chose qui compte !

Laurent Russier

Déjà 8 remarques sur cet article

  1. Arlequin et Colombine dit :

    Panzani l’a dit : « Sarko-pâte fait système avec Hollan-nouille », car ils sont nés du même oeuf carré pour te rouler dans la farine à gâteux. L’eusses-tu cru ?

  2. james Bond dit :

    @Arlequin et Colombine

    Ce n’est pas Buisson Ardent qui a dit que feu Sarko faisait système avec Hollande douille ?

  3. katlen dit :

    MERCI,Monsieur Laurent Russier, votre temoignage me touche beaucoup,il y a encore en France des personnes qui reconnaisse le Travail de Nicolas Sarkozy et qui le respecte..Pour un President qui aurait pu se dire , BOF que la France se dem…e.Et bien Non Il est le seul a AIMER la France au point d etre tres courageux..Et de travailler, et se faire salir, la HAINE de cette FRANCE que je ne reconnais plus Mon Pays, c est une HONTE..Merci a 24heuresactu

    • minable mais digne dit :

      D’accord avec certains : Sarkozy a au moins tente de faire avancer certaines choses.

      Tout n’est jamais parfait, mais il supporte facilement la comparaison avec Flamby !

      Ce que je reprocherai a Sarkozy, ce sont ses liens troubles avec le monde de la finance et ….disons-le clairement avec Israel (etant Juif par sa mere), sans compter son allegeance aux Etats-unis.

      Dans ces conditions, peut-on encore parler de defense de la souverainete nationale ? (ce qui est le role d’un president,…en dehors d’une republique bananiere bien sur!).

  4. daniel pilotte dit :

    Certains sont anti umps d’autres au fn veulent faire barrage à l’ump de Nicolas Sarkozy a l’ump certains sont de plus en plus retissants à voter PS contre le fn sauf les émules d’alain Juppé qui eux voteraient honteusement socialistes, le même alain Juppé devrait partir de l’ump et prendre une carte au PS il risquerait d’être candidat officiel du PS pour la présidentielle de 2017, la sarkophopie comme le front républicain en ont pris un coup dans l’aile, le duel de la présidentielle 2017 est MLP-nicolas Sarkozy

    • Urbon dit :

      La gauche comme la droite vont faire campagne au centre. L’un comme l’autre ont conscience qu’il evront s’allier au second tour pour gagner contre le FN. Le PS comme l’UMP vont avoir du mal à se démarquer entre les extrêmes et le centre. Leur seule chance, c’est qu’il n’y a personne de charismatique au centre pour remporter cette élection. On va se déchirer au centre les quelques voix consensuelles qui si soutiennent la politique d’aujourd’hui. Et si ça se trouve, on aura un second tour qui opposera extrême gauche contre extrême droite, c’est tout à possible.

      Sarkozy est un professionnel de la politique. Il n’a pas de projet particulier pour la France. Un jour il fait campagne à droite pour gratter des voix au FN, le lendemain au centre pour faire concurrence à la gauche. Il sait bien que pour faire campagne au centre, il n’est pas le mieux placé. Il est tout à fait possible qu’il ne se présente même pas.

      D’ailleurs, Hollande qui ne présentera, ce sera plutôt Valls. Faudrait arrêter les calculs à deux balles mettant en scène Hollande et Sarkozy comme si l’heure de la revanche avait sonné.

      Les cartes se distribuent autrement aujourd’hui. Les deux grands perdants sont le PS et l’UMP. ces deux partis, faute d’avoir mené la même politique consensuelle, faute d’avoir ratissé trop large pour faire des alliances, n’ont pas trouvé grâce aux yeux de leurs électeurs. Les gauchistes veulent une politique plus à gauche. les centristes plus au centre. Et à droite, on votera massivement FN.

      Si seulement Sarkozy voulait s’allier avec le FN se disent les électeurs… Mais ce n’est pas possible. Le FN n’entend pas mener une politique ultralibérale. Il entend au contraire réguler la concurrence. Le Fn a de plus en plus de soutient chez les petits patrons, mais pas chez les gros poissons du Medef.

      UMP-PS, ce n’est pas l’alternance. C’est la même chose. Comme si la droite devait défendre les actionnaire et la gauche les employés. Et que seule le dialogue entre les gros actionnaires et la masse salariales était légitime. L’ouvrier, le vrai, il rêve de se mettre à son compte un jour, pas de finir à la tête d’un syndicat. Et le petit patron, il travaille dur et se fait bouffer par le gros.

      Aujourd’hui le FN est le seul à défendre les valeurs du monde de l’entreprise. Pas dans le sens où l’entreprise fonctionne avec des milliers d’employés et est côtéé en bourse, ce type d’entreprise qu’on a de plus en plus tendance à confondre avec l’état, la société anonyme. Non, simplement, la possibilité d’entreprendre, pour des gens simples qui ne sont pas déjà installés dans les rouages des circuits financiers.

      L’extrême gauche et les verts sont à la ramasse. Mais d’une manière générale les jeunes, en France le sont. Ils gobent la propagande débilitante du gouvernement, à savoir qu’il est possible de jouer avec les bénéfices boursiers indépendamment de la volonté des actionnaires. Alors, ils voteront massivement à gauche, espérant imposer leur dictature.

      Bref, Sarkozy, si il veut faire quelque chose, il a intérêt à clarifier sa position. Pour le moment, lui va dans une direction, ses électeurs vont dans l’autre.

  5. francois dit :

    J’approuve totalement votre article. N.S est le seul qui puisse nous sortir de la mélasse. Je déteste les traîtres et pour moi JUPPE et Fillon sont des traîtres. Juppé fait ses coups en douce il va voir hollande en catimini et Fillon a fait de même. Juppé en s’alliant au traître Bayrou devient un traitre à l’UMP qu’il change de parti et rejoigne le PS il y a toute sa place

  6. katlen dit :

    Nous rajoutons que il n y a pas que notre President qui est sali et que cette gauche s enffle de Haine, mais aussi contre Carla Sarkozy, pourquoi pas bientot leur petite fille Guilia,,La France un monstre de mecreants de Gauche…

Laisser un commentaire