Une semaine en Hollandie, #108

Rédigé par nikkopol le 28 février 2015.

hollande_montre

Encore une grosse semaine en Hollandie où les mensonges ont succédé aux veules postures. Ce quinquennat est décidément un cauchemar !

Les diplômes imaginaires ! Déjà que Taubira-dégout nous en avait cloqué une belle avec ses diplômes bidons en sociologie ou je ne sais quelle matière à 2 ronds. Elle n’a jamais bossé de sa vie et elle se finit gentiment place Vendôme, sur un confortable tapis du ministère de la Justice. Autant dire qu’il n’y a pas de justice, en Hollandie. Et c’est pas comme si c’était une surprise. On se souvient, aussi, de Montebourg qui a décidé d’aller apprendre l’économie après en avoir été le ministre, ce qui ne manque ni de lucidité ni de folklore. Voici une nouvelle chèvre gouvernementale pointée du doigt pour avoir menti sur son CV et avoir présenté de faux diplômes. Partout il a été officiellement clamé que Fioarso, la bique qui sévit à l’enseignement supérieur, est titulaire d’une maîtrise d’économie alors que c’est tout simplement mensonger. La faute à ses biographes, chante son cabinet. Mais on ne peut pas dire qu’elle se soit empressée de corriger l’information, surtout au moment où elle a été nommée… Surtout que contrairement à d’autres, il y a peu de chances qu’elle doive ses fonctions républicaines à autre chose qu’à des diplômes qu’elle n’a en l’occurrence pas. C’est vraiment un quinquennat de n’importe quoi…

Pépère décore tout le monde, même les tortionnaires. Que n’avait-on entendu sur son prédécesseur qui recevait des dictateurs à l’Elysée. Que lui, non vraiment, jamais il ne ferait un truc pareil… Bon, non seulement il en a reçu quelques uns, de dictateurs, mais en plus il a l’incroyable audace et l’immonde outrecuidance de décorer des honneurs de notre pays les tortionnaires étrangers. Car il faut le savoir, bien que poursuivi par la justice française à la suite de plusieurs plaintes pour actes de torture, le chef du contre-espionnage marocain, Abdellatif Hammouchi, sera tout de même décoré de la Légion d’honneur. Une récompense annoncée par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve lors de sa visite à Rabat il y a quelques jours. La paix est à ce prix, et fidèle à ses principes personnels, pépère se couche, non sans avoir baissé d’abord son slip kangourou XXL ! Et même si la justice, ici, suit son cours, Cazeneuve, sans doute sur les ordres du nain, n’a évidemment pas tari d’éloges sur Abdellatif Hammouchi pour justifier la décoration. Et notre sous ministre de témoigner « toute son estime » à l’homme et a loué « un partenaire-clé » dans le domaine du renseignement… Elle est belle, la république du goret corrézien, hein ?

Zemmour en tournée avec les Enfoirés ! Tout arrive ! Non franchement on croit rêver ! La tournée des artistes bien-pensants reprend ses droits, hiver et 1° tiers provisionnel obligent, et les « enfoirés », comme ils s’appellent en hommage à Coluche, se sont donnés une sorte d’hymne. Et à voir le clip, on pourrait croire qu’ils ont lu Zeemour voire Finkie ! C’est absolument énorme. Jugez plutôt : on voit un groupe de jeunes faisant face aux chanteurs engagés (!!) et qui leur lance « vous aviez tout: liberté, plein-emploi. Nous c’est chômage, violence et sida ». Les chanteurs des Restos du Cœur leur répondent, en chœur forcément : « tout ce qu’on a, il a fallu le gagner, à vous de jouer, mais faudrait vous bouger »… Belle le leçon de vie, non ? Il semblerait que Goldman ait décidé de passer un message… « Vous avez raté, dépensé, pollué », poursuivent les jeunes, « je rêve ou tu es en train de fumer? », rétorquent les Enfoirés… Inutile de préciser que ces paroles ont suscité un émoi indigné sans précédent dans le microcosme parisiano-gauchiste ! Personnellement, jadore !

Le supporter anglais n’est pas un Prix Nobel. A l’occasion de PSG-Chelsea, en Coupe d’Europe de football, une poignée de supporters londoniens, très fins comme souvent, se sont fait remarqués par leur comportement raciste : dans une station de métro, alors qu’il étaient dans la rame, ils ont refusé l’accès à un supporter parisien pour la raison qu’il était noir. Soleymane, c’est son prénom, a fait le tour des média pour raconter sa mésaventure. Prouvant qu’il a de la suite dans les idées, et qu’il perd pas les bonnes habitudes, il accuse les français et porte plainte contre… le PSG ! C’est drôle, non ?

On se souvient ! La Loi Macron adoptée au forceps, des petits rigolos s’amusent à sortir toutes les prises de parole d’hier de nos dirigeants d’aujourd’hui. Mélenchon est de ceux-là qui a sorti cette semaine une jolie image de pépère en campagne. Sur une estrade, devant une foule en fusion, le goret corrézien s’enflammait sur le « combat de 2012 » : « Le combat de 2012, c’est de préserver le principe du repos dominical, que le travailleur puisse consacrer un jour dans la semaine à autre chose que le travail. Et j’y veillerai »… disait-il à la tribune. Ben mon cochon, on peut dire que tu as vachement veillé…

Open Bar dans les collectivités. On croit rêver ! Le petit monde des planqués dans les collectivités territoriales continue de se servir aux frais de la princesse, à savoir nous, sans aucune conscience. Ainsi on apprend cette semaine que leur masse salariale a encore augmenté de 4% en 2014, alors même que l’heure est aux économies ! En cause, de « la triple hausse des effectifs, des rémunérations indiciaires – avancements d’échelons et de grades – et des régimes indemnitaires »… Ainsi, avec ce + 4 % en 2014, la masse salariale des « territoriaux » aura augmenté de 11 % en trois ans ! Jackpot, yunon ? Pire, sur la même période, près de 100 000 fonctionnaires supplémentaires auront été recrutés ! Open bar, je vous dis… Alors que dans le même temps, les indices de pilotage sont au rouge vifs ! Prenez l’absentéisme, par exemple : l’IFRAP nous annonce un absentéisme moyen de plus de 27 jours dans les vingt-deux conseils régionaux métropolitains. Aquitaine, Nord-Pas-de-Calais et Provence-Alpes-Côte d’Azur détiennent le pompon avec 33 jours d’absentéisme, c’est-à-dire près de 7 semaines… Je rappelle que pour ces faignasses aussi, le nombre de congés payés est de 5 semaines par an… On ne parle pas non plus des chiffres calamiteux des dettes locales : de mauvais choix en gestion désastreuse, les dettes des collectivités sont passées de 700 millions d’euros en 2011 à 9,2 milliards en 2013, soit treize fois plus en deux ans. C’est un grand chelem ! Que dis-je, un naufrage… Il faudra bien, un jour, demander réparation à toute cette clique pourrie…

République à la carte… On savait la loi Macron fourre-tout, mais peut être pas à ce point-là. Savez-vous par exemple qu’une députée Socialiste a fait voté un amendement tout à fait ahurissant dans ce joyeux bordel qu’est cette foutue loi sans queue ni tête ! Erika Bareigts, c’est son nom, est élue de la Réunion. Et son amendement, qui a été voté, stipule en toute simplicité, qu’on supprime tout simplement les fêtes catholiques dans les départements et territoires d’Outre-Mer, pour les remplacer par des jours fériés locaux… Ce sont des malades absolus… Avec cette mafia gauchiste, le mot de république bananière est encore trop loin de la réalité.

Le PS et sa clique… Camba a encore perdu une occasion de la fermer. En réaction à la profanation du cimetière juif de Sarre-Union, en Alsace, le double repris de justice qui fait office de premier secrétaire s’est laissé allé sur un confortable tapis de salon républicain. Une déclaration qui a fait une grosse tâche sur son étendard de chevalier moralisateur d’anti-FN. En effet, le gros porc n’a pas hésité à pointer la responsabilité du FN dans cet événement tragique. « Je pense qu’à partir d’un moment où on a un mouvement d’extrême droite qui fait 45% et qui professe la haine de l’autre, ce n’est pas indifférent. À partir du moment où on stigmatise tel ou tel dans la vie ou dans la société, ça se termine comme ça » nous a t il expliqué sans honte. Oui mais voilà : les auteurs sont des petits cons, certes, mais d’extrême gauche ! Et comme à chaque fois, la moraline immonde de ces baltringue finit dans le caniveau. Mais aucune excuse, aucun remords. Jamais. Chacun s’en souviendra à l’heure des comptes…

No-Go Zones. Le bidet andalou qui sert de maire de Paris s’est étranglée il y a quelques jours suite un reportage de la télé américaine qui mentionnait dans un reportage des zones de non-droit où la liberté de circulation n’existe plus. Evidemment, ces abrutis d’américains ne savaient pas de quoi ils parlaient, que c’était du n’importe quoi, et que d’ailleurs la cruche a décidé de porter plainte. C’est très rigolo parce que dans le même temps, nous avons pu consulter une note de France Télévisions à l’attention des rédacteurs en chefs. Cette note rappelle quelques règles de bonne conduite des journalistes sur les théâtres d’opération. Il y est précisé par exemple que les reportages doivent être réalisés par des « véhicules non siglés », « en équipe de 2 ou 3 » et « toujours préparés en utilisant les services d’un contact sur le terrain qui accompagnera l’équipe de tournage ». Ces « reportages doivent être limités au strict nécessaire et sont de toute façon déconseillés ». On se dit que cette note parle de reportages en Syrie ou au Nigeria ? Et bien non, il s’agit de « reportages dans les quartiers dits sensibles »… On se marre, non ?

Pan dans ton groin… Les peintres qui nous gouvernent ont encore pris une beigne sur le coin de la tronche de la part du gendarme européen. La commission a certes fait mine de croire que le budget français équilibré en 2017 (alors que le nain s’était engagé à revenir sous les 3% de déficit en 2013…) et les escrocs socialistes ont fait mine de tout faire pour tenir leurs propres engagements d’il y a 3 ans ! Jeu de débiles, évidemment, où on continue de prendre les français pour des cons… Naturellement ! En attendant, le récit de la journée d’audition des ministres français par la commission est consternant pour notre pays ! Sur 5h30 de réunion pour les 3 mauvais élèves de l’Union, à savoir la France, l’Italie et la Belgique, le cas français a occupé ce petit monde… 5 h ! A la fin de cette comédie, la commission a fait mine de croire la France, en imposant au passage 4 milliards d’économie supplémentaires. Et elle a surtout remonté le cran de la surveillance imposée à la France, qui était déjà de niveau 3 sur 5. La tentation fut grande, paraît-il, de la passer directement à 5. Mais comme c’est la France, on est resté calme, et on n’a pris « que » la surveillance niveau 4. La France devra donc soumettre en avril un nouveau programme de réformes assorti d’un calendrier législatif précis : on peut être fier…

A part ça, pépère a célébré les 50 ans de l’Office National des Forêts en plantant un arbre dans le jardin de l’Elysée. Un chêne pour être précis. Pas vraiment une surprise : quand on voit ses gouvernements successifs, on le savait attiré par les glands… Mais pas au point d’en fabriquer lui-même ! A part ça, dans la série « Le Monde est Réjouissant », plus de 500 personnes ont assisté aux obsèques du tueur de Copenhague. Un soutien massif, pourrait-on dire. Un succès, incontestablement… A part ça, silence radio sur la profanation du cimetière juif alsacien depuis qu’on sait qu’elle fut le fait de militants d’extrême gauche. Comme le souligne mon amie Charlotte, c’est bien la preuve que les médias sont plus intéressés par la récupération politicienne que par l’antisémitisme… A part ça, le quotidien de déférence, à savoir Le Monde, ouvre ses pages à des illuminés pour défendre l’enseignement de l’arabe dans le service public. A l’heure où tout le monde se rend compte qu’il faut au contraire développer les fameuses « valeurs républicaines », donc renforcer le sentiment national, des tarés sont prêts à aller encore plus loin dans le communautarisme, et que l’école publique l’encourage et le développe ! Et le Monde le souhaite donc… Des fous on vous dit… A part ça, les cantonales arrivent et le PS anticipe une élimination au premier tour entre 500 et 700 cantons… Pour une fois que ce parti de nains me fait rêver… A part ça, 69% des français pensent qu’il y a trop d’immigrés (OpinionWay cette semaine). Faut leur dire comment, aux peintres qui nous gouvernent ? A part ça, rien.

Allez, bon weekend et bon courage

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. Urbon dit :

    Tiens donc ?

    69% des Français pensent qu’il y a trop d’immigrés ?

    Ça fait combien chez les Français de souche ? 100% ?

    Ha mais non ! Être Français de souche, c’est pas bien !

    Une France sans cohésion ni solidarité, une France de déracinés à la sensibilité exacerbée, d’individualités sans repères et sans scrupules, d’idéalistes qui passent leur temps à se disputer les valeurs du vivre ensemble, c’est tellement plus constructif…

    Viiite, viiite, il faut naturaliser encore plus d’immigrés, les disperser sur tout le territoire, proposer des centres d’accueil en-veux-tu-en-voilà ! Et faire baisser le taux de Français qui pensent qu’il y a trop d’immigrés en dessous des 50%.

    Mais neutraliser le rejet de l’immigration chez les Français de souche par encore plus d’immigration, ça ne peut fonctionner que si on met ces derniers à égalité avec les Français de papier.

    J’imagine très bien la situation. Ça va forcément marcher :

    « Salut à toi l’islamiste algérien condamné à mort pour terrorisme dans son pays. Maintenant tu es ici, en France, chez toi, tout va bien, tu ne risques rien. Assieds-toi à la table ! On doit discuter ensemble tous les deux… De mon avenir de petit blanc occidental. Mais t’inquiète, moi je ne suis pas comme les autres, pas comme ceux que tu détestes. Je sais m’adapter. Qu’est ce que je peux faire pour que tu m’aimes ? Me convertir ? Porter la burqa ? Financer le djihad ? Pas de problème mon frère ! Promis, ensemble on va niquer la France et sa démocratie de merde. »

    Ça marche déjà avec les jeunes des cités…

    Aucun doute, notre avenir se dessine merveilleusement.

    69% de Français, si ça fait ça fait 100% chez les Français de souche, ça fait aussi 0% chez les Français de papier. Faut regarder vers l’avenir. C’est un véritable plébiscite !

    Hollande, c’est le roi de la statistique ! Tellement le roi qu’il n’a même pas besoin de faire de statistiques ethniques pour savoir où il va.

    La France aux étrangers, aux rebuts du monde entier, c’est maintenant.

    Moi, je tiens le pari que la gauche ne va pas tarder à les fermer, les frontières. Inévitablement, face aux terrorisme… Mais ça sera pour empêcher les Français de souche de quitter le pays.

    69% des Français devraient se casser tant qu’il est encore temps. Au moins, comme ça, il pourraient choisir leur nouveaux compatriotes.

    Hollande qui traite Bachar de boucher parce qu’il tire sur les terroristes islamistes mais qui continue de soutenir ceux qui organisent les génocides d’Arméniens, de Kurdes, de Chrétiens, ça devrait quand même faire réfléchir, non ?

  2. Pierre dit :

    Excellent sur ce monde socialo qui sent de plus en plus la putréfaction.

  3. daniel pilotte dit :

    Les lois liberticides du gouvernement valls avec la bienveillance et l’inertie du pouvoir présidentielle d’hollande ne sont pas en osmose avec les attentes primordiales de nous peuple de France.

Laisser un commentaire