Légion d’honneur pour Abdellatif Hammouchi, accusé de torture

Rédigé par lesoufflet le 03 mars 2015.

Bernard_Cazeneuve_(octobre_2014)

Lors de son déplacement au Maroc, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve a annoncé que la France comptait remettre la légion d’honneur à Abdellatif Hammouchi, poursuivi par la justice pour « torture » et « complicité de torture ». La république exemplaire, c’est maintenant.

Abdellatif Hammouchi est le chef du contre-espionnage marocain. Il est poursuivi par la justice de française à la suite de plusieurs plaintes posées pour des actes de torture. Visiblement les autorités marocaines, très proches du gouvernement socialiste, notamment via Najat Belkacem, n’ont pas apprécié qu’une démocratie ose dénoncer les pratiques de l’un de ses dirigeants.

Ils ont donc exigé de la République socialiste qu’elle décore cet homme, comme pour s’excuser d’avoir osé traité le plaintes déposées.

« Nous nous étonnons que la France puisse décorer une personne visée par plusieurs plaintes pour torture et faisant l’objet d’enquêtes judiciaires en France », s’est indigné Hélène Legeay, chargée du programme Maghreb à Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (Acat). « Il semble que cette décoration soit l’une des contreparties de la reprise de la coopération, un geste destiné à laver le soi-disant affront de la justice française qui a osé faire son travail en convoquant monsieur Hammouchi le 20 février 2014 », a-t-elle ajouté.

De son côté, Patrick Baudouin, président d’honneur de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) et avocat des plaignants, dénonce pour sa part « véritable scandale, une honte pour la France […] qui perd son âme ». Pour lui, c’est « avilissant d’avoir cédé dans le cadre d’un deal passé avec les autorités marocaines pour permettre un rétablissement de la coopération militaire et sécuritaire ».

La real politique à des limites que les donneurs de leçons de la gôche françaises devraient connaitre. On se souvient, sous Nicolas Sarkozy, des cris de haine et d’indignation venant de la caste politique et journalistique dès que l’ancien président osait serrer la main d’un dirigeant étranger peu respectueux des droits de l’homme et de la démocratie. Pourquoi se taisent-ils tous aujourd’hui ?

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. JpB dit :

    A quand une breloque à titre posthume pour Staline, Mao, Pol Pot….par nos chers socialos plus déjantés que jamais ?

  2. daniel pilotte dit :

    Les socialistes sont fous, pourquoi pas une stèle à la gloire des pourritures djihadistes, un monument en hommage à l’aberration et l’ignominie du créateur du mûre des cons, dehors les socialistes qu’ils dégagent les faux démocrates collectivistes.

  3. bouffon1er dit :

    casevide un traitre à pendre

  4. décidément,ils auront vraiment tout « boussillé », ces socialos!! la Légion d’Honneur » est devenu une breloque en toc au revers de tous les bandits de la planète………………..

  5. Audric L. dit :

    Nos gouverneurs sont des pourritures corrompues qui ne voient pas plus loin que leurs intérêts financiers…

Laisser un commentaire