Le petit théâtre de Manuel Valls

Rédigé par Louis Blase le 16 mars 2015.

manuel_valls_ps Parti socialiste
Photo : Parti socialiste

Chaque semaine Manuel Valls joue à l’Assemblée nationale sa pièce favorite : «les valeurs de la république». Avec dans le rôle principal : Manuel Valls. Dialogue et adaptation de Manuel Valls. Tremblottes et postillons de Manuel Valls. Production : l’impôt des Français.

D’incantation en incantation, Manuel Valls rabâche sa ritournelle sur les valeurs de la république, dont il ne dit jamais ce qu’elles sont, mais dont son équipe gouvernementale vide la substance au fil de ses réformes antisociales. La république multiculturelle (une ?), multiconflictuelle (indivisible?), et corrompue (irréprochable?) incarne de moins en moins les valeurs judéo-chrétiennes de laïcité, de liberté, d’égalité, de fraternité, de service et de solidarité qui en sont les fondements historiques et idéologiques.

Dans les faits, pas de liberté pour les authentiques libres penseurs et autres Zemmour, car depuis la IIIème république jusqu’aux procès haineux contre les crèches de Noël, la libre pensée n’est qu’une vieille escroquerie qui dure ;

pas de referendum sur les sujets cruciaux qui engagent l’avenir de la société française, car sinon le peuple rejetterait la négation de la loi naturelle et son business amoral qui s’annonce juteux pour les vendeurs de PMA et de GPA affiliés au PS ;

pas de pitié pour les citoyens qui veulent sauver la nation française, car Manuel Valls veut les stigmatiser à coup d’injures et de mépris : les «petites gens» qui demeurent Français et honnêtes, c’est à dire attachés aux valeurs de LEUR République que les socialistes détruisent, seraient-ils assez stupides pour ne pas reconnaître l’escroquerie du petit théâtre de Manuel Valls ?

Ignorants du bien commun, les socialistes excommunient ceux qui blasphèment contre la culture sodomite de Charlie, ruinent pas l’amende ceux qui ne respectent pas la grande prêtresse Garde des Sceaux, mère-protectrice des insultes publiques subventionnées, et accélèrent la décomposition des cerveaux depuis la maternelle sans genre, la pire oppression depuis Staline, jusqu’à l’euthanasie sans espoir, la pire lâcheté depuis Pol Pot.

Les Français ne veulent pas du conditionnement idéologique totalitaire de LEURS enfants, ne veulent pas faire table rase de LEUR passé irremplaçable, ni de LEUR mémoire historique millénaire, ne veulent pas de l’éradication des fondements chrétiens de LEUR identité française, ne veulent pas de lois en rupture avec la loi morale naturelle dans LEUR République, qui n’est manifestement pas celle de Manuel Valls. Sa France n’est pas Nôtre France, sa république n’est pas Notre République. Qu’il cesse de s’approprier un héritage dont il n’assume ni l’Histoire, ni les devoirs.

Le sketch passe-partout sur les valeurs de la république du petit théâtre de Manuel Valls ne sert plus en définitive qu’à cacher l’absence de valeurs dont l’action gouvernementale fait la démonstration tous les jours et sans interruption de grotesque.

Déjà 17 remarques sur cet article

  1. Arlequin et Colombine dit :

    Tout dans la mauvais com !

    Irrécupérable en politique, mais il serait effectivement assez bon au théâtre, ou dans un rôle de Louis de Funès au cinéma : on pourrait lui suggérer de faire un remake du « corniaud » avec François Hollande dans le rôle de Bourvil.

  2. Urbon dit :

    Valls en trois mots :

    Liberté

    A chaque fois que le PS nous promet une nouvelle liberté, c’est pour mieux nous faire avaler un couleuvre. Ce ne sont que mensonges.

    Ainsi, le mariage pour tous n’a pas vocation à libérer les couples homosexuels dans une société homophobe, il s’agit en fait de stipuler dans la loi qu’un enfant n’a pas besoin de parents biologiques pour être heureux. Cette réforme ouvrira la porte aux bébés-OGM.

    L’euthanasie n’aura pas vocation non plus à sauver quelques légumes de la tyrannie de médecin qui s’acharnent à les maintenir en vie, il s’agira d’encourager les vieux à mettre fin eux-même à leurs jours au lieux de se soigner et, ainsi, de boucher le trou de la sécu.

    Egalité

    A chaque fois que le PS nous parle d’égalité, ce n’est pas pour lutter contre les discriminations, c’est pour mieux nous tromper. Ce ne sont que des outrages.

    L’égalité entre les sexes, inculquées dès le plus jeune âge à l’école, doit empêcher les enfants de s’identifier à soit un garçon, soit une fille. Faire l’amour ne doit plus être associé à l’acte reproducteur et les futurs bébés-OGM doivent être bien accueillis par la population. Le prix des bébés-OGM permettra de réguler la démographie.

    L’égalité entre Français et immigrés, la fameuse lutte contre l’apartheid, n’a d’autre motivation que la politique de peuplement. Il faut faire venir encore plus d’immigrés et donc les répartir sur tout le territoire. L’attachement du Français à sa terre n’a plus lieu d’être. D’ailleurs on pourra vendre les terroirs aux plus offrants, peu importe qu’ils soient Chinois.

    Fraternité

    A chaque fois qu’on nous parle des valeurs de la républiques et de l’identité française, c’est pour mieux dresser les Français les uns contre les autres. C’est le ciment de la tyrannie.

    La Justice relâche les truands et s’acharne sur les policiers dès qu’ils essayent de faire leur travail. La racaille sème la terreur dans les rues et s’attaque même aux forces de l’ordre, tandis que les Français sont affichés sur le mur des cons dès qu’ils réclament plus de sécurité. Et si jamais le peuple s’avisait de ne pas voter PS mais FN, le gouvernement nous promet des émeutes.

    Parce que c’est ça aussi la laïcité : Accuser sans cesse les Français d’être racistes et islamophobes, sauf ceux qui votent PS. La fraternité, c’est plus simple quand il n’y a qu’un seul parti. La démocratie aussi !

    Enfin bon ! C’est un mal nécessaire, pour faire passer toutes ces réformes sociétales dont la portée économique ne peut que nous échapper, tellement nous sommes cons, nous autres Français. Il faut bien se plier aux directives européennes, à l’ONU, à la gouvernance mondiale et à la troïka… Valls ne fait que son travail.

    De toute façon, Hollande l’a dit, même si le peuple ne vote pas pour le PS aux prochaines élections, Valls restera à sa place. Depuis quand la politique d’un premier ministre a-t-elle besoin d’être plébiscitée ?

    D’ailleurs, l’économie dans tout ça… Valls vient de regarder sa boule de cristal et il l’a vu, la croissance repartir. Et sans rien faire, juste parce que c’était prévu par les économistes américains. La crise : Il ne faut pas dramatiser !

    Le peuple va pouvoir payer les intérêts de la dette éternellement, c’est le principal, non ?

  3. JpB dit :

    Du jamais vu, un 1er ministre qui se conduit uniquement en chef de parti pour fustiger 30% des électeurs votant FN ….au lieu de gouverner la France et tenter de la redresser du désastre dans lequel la politique socialo l’a conduite !

  4. daniel pilotte dit :

    Valls divise les français il n’a pas digéré les dernières élections européennes, il fustige en disant des propos ignobles contre une élue FN, il critique le retour de Nicolas Sarkozy, comment voulez-vous que valls aime le FN et l’UMP, il ne respecte ni les frondeurs socialistes, ni les partis de gauche ni les syndicat.. La politique de valls est comme la politique de hollande et du gouvernement socialiste tous des incapables, ils feront moins les guiguignols, la débâcle des socialistes lors des prochaines élections départementales je souhaite aux sociasocialistes une défaite magistrale. DEHORS LA SOCIALIE

  5. champjeanpierre dit :

    dcidemment nul.. Pourquoi ne pas faire état d’un sondage du journal le Monde relaté par « valeurs actuelles » n°4026 page 19
    Il s’agit d’une enquête publiée chaque année dans le Monde menée par l »institut « Opinionway » et le centre de recherche politique de Sciences po, intitulé Baromètre de la confiance politique..
    Il s’agirait de la 5ème édition, la presse n’en aurait dévoilé que 41 pages sur 84 Alerté je journal Valeurs actuelles s’est procuré les résultats de l’enquête qu’elle publie dans son n°4026.. Je vous laisse le soin de poursuivre vos investigations…S’il savérait
    que ce sondage soit exact.. ce serait ahurissant…

  6. Bassem Teylouni dit :

    Vous devriez louer la liberté d’expression qui existe encore en France et qui n’a pas été acquise grâce au combat des démagogues du FN et encore moins par leurs prédécesseurs.
    Cela vous permet d’aligner toutes les conneries que vous souhaitez.
    Vous prétendez parler de l’actu autrement !! Oui, connement.
    Je suis tombé par hasard sur votre site immonde.
    Vos propos puent les égouts et distillent subtilement des mensonges déguisés en vérités journalistiques.
    Le FN n’a, heureusement, JAMAIS obtenu 30% des électeurs. Certes, aux dernières élections, avec un taux d’abstention de plus de 40%, le FN a flirté avec 25% des VOTANTS. Cela ne fait pas beaucoup plus d’électeurs que d’habitude. Vous plafonnez toujours et brassez la fange pour la faire mousser. Beurk, même mon écran doit en être souillé.
    Vite, je vous quitte à jamais.

  7. amazonia dit :

    stop les politicards de double nationalité
    qui osent parler pour LA FRANCE .
    Monsieur Bartolone origine racines siciliennes
    Nait en TUNISIE ? OK
    FRANCAIS de papiers 1960 ! ok
    ETRE JUGE ET PARTI ? STOP
    Double nationalité ! OUI POSE PROBLEME ?
    avoir Q entre deux chaises ?
    QU’ils est choisi LA FRANCE ? est une chose !
    MAIS n’ont pas a s’occuper de la POLITIQUE DU PAYS ETRANGER
    DONT ILS ONT LES LIENS DE COEUR /TRIPES /BOYAUX .

    FRANCAIS ? MI-FIGUES /MI- RAISINS ? DANGER .
    VALLS /BELKACEM / et nombreux autres !

    NOMBREUX SONT DES MONDIALISTES ET ROULENT UE/USA .
    PAS POUR LA FRANCE QU’ils vendent par morceaux . CQFD

  8. bouffon1er dit :

    Le sinistre con de Gazier de Séville le bras gauche du connard de Guimauve le Con Errant roi des crouilles

  9. Ludo dit :

    M. Valls, le pire ennemi de la France, ce n’est pas le FN, c’est vous !
    Sur le site Minurne-Résistance, Marc Le Stahler démontre avec beaucoup de talent que le pire ennemi de la France, ce n’est pas le FN, mais Manuel Valls. A lire et à faire connaître sans modération.

    http://www.minurne.org/

  10. Muriel dit :

    Apres l’Attaque de RER à Juvisy le 15 mars, une seconde attaque à Saint-Michel-sur-Orge, au moins 6 plaintes

    L’attaque, dimanche, d’un RER à Juvisy-sur-Orge a été dissimulée pour éviter de perturber le plan de communication du premier ministre, en déplacement lundi soir dans l’Essonne dans le cadre des élections départementale !

  11. Maude dit :

    SCANDALE !

    Quand nos élus se votent des privilèges…

    Actuellement, un élu battu à sa propre réélection perçoit une indemnité dite de « fin de mandat » pendant six mois après avoir quitté son poste.

    Cette indemnité sera, désormais, multipliée par deux !

    Et cela a été voté à l’unanimité par l’UMPS !!!

    La Crise ? vous avez dit la Crise ?!

    En plus des rémunérations exorbitantes, de leur nombre unique au monde, de leurs multiples avantages et retraites dorées…..Quelle honte cette classe politique !!

    Tous pourris ? Oui, vraiment !

    • Ludo dit :

      Pas un hasard si cela va été voté juste avant la claque prévisible du Ps aux départementales et ses nombreux élus qui ne retrouveront pas leur siège. …

      Le Ps généreux pour les siens avec l’argent des français. ..

Laisser un commentaire