Justice Taubira : l’instit relâché accusé de violer ses élèves

Rédigé par lesoufflet le 25 mars 2015.

Homoparentalité_Najat_Belkacem

En Isère, un instituteur est accusé d’avoir violé plusieurs élèves de primaire. Il avait déjà été condamné en 2008 pour détention d’images pédopornographiques sans que la Justice ni l’Education Nationale ne fassent quoi que ce soit pour qu’il ne travaille plus avec des mineurs. Quand l’École de Najat rencontre la Justice Taubira…

Le directeur d’une école primaire de Villefontaine, instituteur dans une classe de CP, père de famille et âgé de 45 ans a été arrêté cette semaine par la police qui a trouvé à son domicile une clé USB dans laquelle étaient enregistrés un film et des photos pédopornographiques.

L’interpellation a eu lieu à la suite de la dénonciation de deux petites filles de 6 ans, qui ont notamment raconté à leurs parents, comment l’instituteur avait profité d’un jeu sur les goûts pour leur bander les yeux et leur mettre son sexe dans la bouche. Ces faits immondes se seraient déroulés entre décembre et mars dernier, selon le procureur chargé de cette affaire, Matthieu Bourrette, qui a précisé le déroulement de ces « ateliers du goût » : « Durant ces ateliers, il aurait proposé à des enfants de leur bander les yeux pour leur faire avaler et ingérer un certain nombre de choses qu’ils devaient reconnaître. Les deux petites filles auraient décrit quelque chose qui pourrait s’apparenter à un sexe ».

L’accusé qui a nié catégoriquement les faits, a déjà été condamné en 2008 à six mois de prison avec sursis assortis d’une obligation de soins et d’une mise à l’épreuve, pour recel d’images à caractère pédopornographique. Comment l’Education nationale a-t-elle pu, après cela, lui confier une classe de CP ?

Entre le corporatisme bien connu des membres de l’éducation nationale (sans parler des idées nauséabondes sur la liberté sexuelle héritées de mai 68), pour qui l’absurde statut de fonctionnaire français, avec sa sécurité de l’emploi, est tout particulièrement dangereux (un prof qui fait mal, voire très mal, voire dangereusement, son boulot auprès d’enfants ne peut de toute façon pas être viré) et le laxisme de la justice, cette affaire sordide révèle bien des tares de nos systèmes scolaires et judiciaires, si chers à Najat et Christiane…

En France, on a l’impression que si vous buvez un coup avant de conduire, si vous omettez quelques centaines d’euros sur votre déclaration d’impôt, ou si vous diffusez une blague de mauvais goût, on ne vous lâchera pas et vous paierez jusqu’au dernier centime, quand les vrais criminels dangereux pour la société bénéficient de relaxes à répétition et d’un laxisme scandaleux !

Le problème de la justice idéologisée de Christiane Taubira et, soyons honnêtes, des juges rouges qui étaient déjà en place bien avant l’arrivée de leur nouvelle idole, ne tient pas en compte de la défense des victimes qui devrait être leur mission principale. Ni des précédentes, qui ont besoin que leurs bourreaux soient condamnés, ni des suivantes qu’on sert aux criminels sur un plateau ! C’est bien gentil de s’intéresser aux criminels, mais il faudrait déjà commencer à s’occuper des victimes et des potentielles victimes supplémentaires…

En république socialiste, la réinsertion sort de la bouche des enfants.

Déjà 10 remarques sur cet article

  1. JpB dit :

    Encore un adepte de Cohn Bendit et des gochos, comme les petits juges rouges qui n’ont pas eu l’idée d’informer le rectorat lors de sa 1ere condamnation ?!

  2. Marie dit :

    Vous en voulez du dramatique « croustillant » ?! Une affaire d’un prof de plus de 50 ans qui se masturbe sur le net se sachant filmé par ses très jeunes élèves (13 ans environ) ?! Qui harcèle sans relâche, menace, colporte à tel point que nous avons été contraints de changer plusieurs fois de numéro de télé liste rouge, à tel point que nous avons été contraints de faire appel à la CNIL ?!
    Je passe les détails afin de ne pas me mettre en porte-à-faux avec la loi.
    Oui parce qu’il faut préciser que malgré mes 9 plaintes, malgré toutes les preuves joints en Justice, c’est moi qui suis condamnée à verser la « modique » somme de 11 milles euros et l’incroyable dans tout ça, ce pervers a été muté sur Mayotte, etc.
    J’ai suivi toutes les procédures légales, j’ai écrit à Taubira/Valls/Hollande. Valls/Hollande délèguent à Taubira.
    Il faut savoir que j’ai reçu une réponse des services de Taubira, une lettre-type identique à celle d’un voisin qui lui a écrit pour une toute autre affaire.
    Suite aux conseils du Ministère de la Justice, j’ai adressé un nouveau courrier à Taubira espérant obtenir quelques explications sur cette « décision », durant un appel télé les services de Taubira m’ont dit être eux-mêmes choqués, qu’ils en auraient fait part à leur responsable qui aurait ordre de « faire barrage à tout ce qui pourrait concerner cette affaire » ce à quoi elle aurait ajouté « je m’en fous !!!! » et serait partie en claquant la porte ?!
    Chercher l’erreur !!!!!
    Que des journalistes me contactent s’ils le souhaitent, je vais leur en donner moi, avec preuves et vidéos à l’appui, chacun ne se posera plus de questions après ça !!!!!!
    Honte à Taubira

  3. Maude dit :

    Verdun (55) : une jeune femme violée et torturée durant des semaines par le premier couple de mariées lesbiennes de la ville ….

    Elle y a subi des mutilations génitales, des viols, s’est fait imposer des actes zoophiles, des brûlures, des coups de cutter et de matraque, avant que les suspectes ne lui rasent les cheveux en faisant d’elle leur esclave sexuelle pendant plusieurs semaines.

    https://fr.news.yahoo.com/verdun-leffroi-voisinage-barbares-tortur%C3%A9-viol%C3%A9-jeune-handicap%C3%A9e-193741399.html

  4. daniel pilotte dit :

    encore un qui peut remercier la justice laxiste de taubira au détriment des victimes, reste à savoir si parquet ou les avocats des victimes ou éventuellement les parents des victimes peuvent faire appel d’une telle décision inique et d’un déni de justice.

  5. minable mais digne dit :

    Il y a des moments ou il ne faut pas attendre de l’aide de l’exterieur, mais faire soi-meme le travail.

    • Marie dit :

      Je vous avais répondu mais visiblement ça n’a pas plus aux modérateurs ?! Bizarre parce que ma réponse était moins « explicite » que ma première intervention ?!
      Bref…. de toute manière c’est le gros soucis de notre Pays, chacun prône pour la « liberté d’expression », chacun crie haut et fort dès qu’un drame arrive, mais pas trop tout de même et seulement si ça ne « dérange » pas la tranquillité de certains (comprendra qui voudra ) !!!!!
      Dans tous les cas, j’espère sincèrement que l’affaire que j’évoque sera rendue publique, tout en souhaitant que ce ne soit pas dans de lourdes circonstances et qu’aucun enfant/ado n’aura été victime de ce pervers, pas comme avec ce pseudo-Directeur, là encore, ce salopard était connu et personne n’a rien fait pour protéger les petits, on voit le résultat !!!!
      Honte à l’Education Nationale !
      Honte à ce Gouvernement, en particulier Taubira parfaitement au courant !!!!!

  6. Thevenet dit :

    Villefontaine : le directeur d’école pédophile a-t-il été couvert car militant socialiste ?
    (Màj : seize autres petites victimes)

    Sur le plan politique, l’homme semblait être un citoyen actif. Il s’était engagé à deux reprises pour les élections municipales. La première fois en 2008 sur la liste socialiste de la commune des Avenières. Et la seconde, en mars 2014, sur la liste de gauche de Saint-Georges d’Espéranche.

    20 minutes.fr

  7. Ludo dit :

    L’Education Nat. gangrénée ?

    « L’affaire de Villefontaine [en Isère] malheureusement n’est pas un cas isolé », comme le prouve l’affaire de Rennes, a dit Vallaud-Belkacem, sur RTL

    « La non-transmission par la justice des condamnations à l’éducation nationale est plus fréquente que nous le pensions.
    Le Monde

Laisser un commentaire