Tiens, voilà du bondin…

Rédigé par 4VinsDivers le 20 mai 2015.

Vincent_peillon_fcpe

Cet homme est un parjure : il a menti devant la représentation nationale. Comment Vincent Peillon n’a t-il pas encore compris qu’il a été viré des affaires publiques sous la pression du peuple ? Pourtant il ramène sa fraise sur la réforme du collège, et discrédite encore un peu plus la ministre qui survit parmi les rescapés du PS.

Vincent Peillon pense peut-être que les Français l’ont oublié, mais c’est loupé : une épidémie généralisée d’urticaire s’est déclarée en France à sa première déclaration : «Si cette réforme ne se fait pas, le pays aura de très grandes difficultés». Le pays ira bien mieux quand il s’abstiendra de vouloir s’occuper des affaires publiques, car c’est lui qui génère les difficultés.

Il ose encore : «Nous avons préparé cette réforme depuis de nombreuses années, dans un très grand consensus, avec des gens d’ailleurs qui venaient de tous les horizons politiques mais qui ne l’assument plus aujourd’hui». Le peuple de France demande solennellement à Vincent Peillon de ne plus assumer quoi que ce soit, ses réformes n’intéressent personne.

Il cite notamment Luc Chatel, ancien ministre UMP, connu pour avoir introduit l’idéologie du gender à l’école. Tout le monde sait déjà que Luc Chatel est un vendu sans parole, il ne nous apprend rien, lui qui de toutes les manières voulait faire pire encore. Qu’il aille terminer sa révolution dans ses water closets, ce sera la meilleure hygiène pour tout le monde.

Nous suggérons à Manuel Valls de prévoir un accompagnement personnalisé de Vincent Peillon jusqu’à la sortie des artistes, lui qui les contrôle tous après s’être fait la main sur Dieudonné.

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. PhilZ dit :

    la dictature est en marche .. depuis 2012 le pouvoir impose sa vision sans concertation bien loin des intérêts du peuple ( loi mariage pour tous; loi sur la santé; éducation)
    tout est prévu pour formater suivre l’individu et lui faire perdre tout repère…
    bien sur la presse à sa botte aidée par une justice dont les orientations sont de plus en plus douteuses laisse faire et encourage même les dérives
    Hollande était à Cuba pour demander des conseils à Castro

  2. minable mais digne dit :

    Le changement c’est maintenant !

    Heil Hollande !

  3. JpB dit :

    Quand on est usurpateur de diplomes, normal de vouloir niveler par le bas …,

  4. daniel pilotte dit :

    Le changement avec HOLLANDE c’est certainement pas maintenant.

  5. daniel pilotte dit :

    Le changement avec HOLLANDE c’est certainement pas maintenant. Je dirais le changement avec hollande c’est du vent, il est incapable de résorber le chômage, mais il est très fort pour le faire augmenté le pouvoir socialiste est comme le président hollandouille tous des bons à rien et des mauvais en tout.

Laisser un commentaire