La drague pédagogiste, un progrès incontestable du socialisme

Rédigé par 4VinsDivers le 25 juin 2015.

Najat_belkacem_1

Depuis la publication des nouveaux programmes des collèges imposés par décret à l’initiative de Najat Vallaud-Belkacem, le vocabulaire pédagogiste fait des émules, et va jusqu’à envahir les lieux de drague les plus chics. Voici quelques morceaux choisis :

Dans la rue : un déplacement piéton coordonné faciliterait la préhension mutuelle et réciproque de nos membres supérieurs, tout en leur permettant de se balancer au rythme de la respiration abdominale dirigée par le diaphragme.

Sous un lampadaire : nos échanges gazeux inter-buccaux favoriseront l’homogénéité de nos flores microbiennes et virales, tout en consacrant nos muqueuses aux palpations utiles à l’éveil du désir, et à l’accélération des palpitations cardiovasculaires qui extériorisent notre sur-moi freudien.

Au restaurant : sustentons nos séants en position semi-assise en ce lieu de convivialité réservé à la nutrition gastronomique, de telle sorte qu’un face à face avec vous sur la banquette aux sorbiers, nous puissions le cas échéant goûter un fesse à fesse avec vue sur la banquise au sorbet au stade glace fondante.

A l’hôtel : une position horizontale et parallèle sur un support à ressorts suspendus permettrait à nos corps d’échanger quelques liquides séminaux en mode intra-utérin, tout en respectant les phases, la chronologie et les usages qui conviennent à cette expérience gymnique.

Cela ne fait aucun doute, la France progresse au rythme du socialisme pédagogiste.

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. alin dit :

    j’ai l’impression de lire Achille Talon, les vrais intellos (comme moi) apprécierons ( pas les pseudos gochos )

  2. JpB dit :

    Nemo auditur propriam turpidudinem allegans !

    N’en déplaise à la marocaine au maroquin…

  3. Stéphane dit :

    C’est abject

  4. minable mais digne dit :

    « Et euge pro Guinea volucri caramel ! »

    (Bravo pour la pintade au caramel !)

  5. daniel pilotte dit :

    Najat Vallaud-Belkacem serait mieux à la tête d’un bordel auquel elle pourrait assouvir en toute plénitude sa sexualité, Najat Vallaud-Belkacem n’a absolument pas le charisme pour être ministre de l’éducation nationale.

Laisser un commentaire