Une semaine en Hollandie, #121

Rédigé par Nikkopol le 12 juillet 2015.

hollande_montre

Encore une très belle semaine où pépère a pris quelques claques dans son groin. Une semaine qui s’achèvera par l’avant dernier défilé national du nain… Courage, on tient le bon bout les gars !…

« Les jolies colonies de vacances…. » C’est les vacances, c’est l’été, c’est chaud, c’est beau, c’est sympa, quoi !… L’occasion de parler un peu des destinations des français, notamment de cette pépite méditerranéenne que le monde entier nous envie : la Corse, évidemment. Et parler de la Corse, oui mais surtout du fleuron de notre flotte, de notre fierté nationale, de ce nouveau France, j’ai nommé la SNCM ! Ah là tout de suite, ça pose le débat : comment ne pas se sentir fier d’être français quand on a, dans son « portefeuille des actifs nationaux » un machin tel que la SNCM. Que la compagnie ait été sauvée 10 fois par nous, les con-contribuables, c’est un fait incontestable ! Que cette taule ait provoqué sa propre faillite par le fait d’une politique sociale intenable hormis en Corée du Nord, c’est indéniable. Mais comme ça ne suffisait pas, les « marins » de ces rafiots pouraves étaient également des saloperies de trafiquants ! Un procès s’est tenu ces jours-ci à Marseille : 20 prévenus y comparaissaient, notamment des marins de la SNCM et l’ancien secrétaire général adjoint de la CFTC ! Ce dernier a d’ailleurs pris 7 ans fermes ! Pourquoi ? Trafic de drogue et d’armes entre la Corse et le continent qui utilisaient, ben voyons, les navires de la compagnie de ferries ! Avec la complicité du personnel de bord, évidemment ! La police a retrouvé dans le bureau du syndicaliste des armes, du liquide, de la cocaïne… Même pas besoin de se planquer, quoi… L’instruction a duré plusieurs mois mais pour la SNCM, fallait pas se presser : elle a publié un communiqué pour préciser que les procédures de projets de licenciement des huit salariés « sont en cours depuis le milieu de cette semaine »…

Don Bartolone, au piquet… Alors que pépère a imposé son vieux rival dans une élection régionale à haut risque, la cour de comptes allume la gestion socialo-gauchiste de son département, le fameux 9-3 ! D’ailleurs personne n’a vu dans ce parachutage la main hollandiste pour se débarrasser d’un rival potentiel à gauche : il gagne l’élection régionale, il sera planqué en Ile de France, impossible d’en sortir 1 an plus tard avec des ambitions présidentielles sans écorner profondément son image. S’il la perd, ce qui semble plus que probable, le coquin sera rincé des élections pour une petite dizaine d’années… Et voilà comment on se débarrasse d’un concurrent potentiellement gênant ! Leçon du maitre ! Mais bref, ce n’est pas le sujet : le sujet, c’est sa capacité à gérer une collectivité locale, lui qui brigue la première région de France ! Et sur la question, la chambre régionale des comptes est accablante ! D’abord la sincérité des comptes : la cour relève de nombreuses fautes techniques, et surtout, Barto n’a pas retranscris dans ses budgets les baisses des allocutions de l’état alors que celles-ci étaient tout à fait connues ! Ainsi, dès 2010, il inscrit malgré tout la recette, qui est donc « fictive », dans son budget ! Une façon pour le parrain du département d’adopter un « budget de révolte » ! Pire, il ne respecte pas la loi dans la composition de son cabinet, loi qui plafonne à 11 le nombre de conseillers du présidents. En recoupant les infos, notamment l’intranet du département, la Cour compte, elle, 14 personnes ! Interrogé sur la question, l’exécutif départemental parle d’une « erreur » sur l’intranet… La question du temps de travail est aussi savoureuse ! Le temps de travail est d’environ 28 heures par semaine pour les assistants sociaux, 27 h 30 pour les éducateurs, et 27 heures pour les agents des collèges… Un surcoût théorique (par rapport à un temps de travail normal estimé à 35 heures) de… 22 millions d’euros rien que pour l’année 2014 ! Une paille, non ? Enfin soulignons le cas de « Monsieur S », monsieur Segal-Saurel, ancien élu écologiste qui a laissé sa circonscription de Pantin-Est à Claude Bartolone en 2008… Pour le remercier, sans doute, Don Bartolone le nomme en 2008 quelques mois au sein de son cabinet puis comme chargé de mission à la culture, en charge notamment de l’écriture sur le « passé ouvrier du département ». Le hic, c’est qu’aucun ouvrage n’est jamais sorti… et que lorsqu’un interroge les services culturels du département, personne n’est capable de sortir le moindre embryon de truc sur le sujet, hormis un pauvre plan à 2 balles. 7 ans pour établir le plan d’un livre, putain, le mec écrit avec sa bite ou quoi ? bref, ça pue l’emploi fictif, d’autant plus qu’avec un simple bac, cet escroc n’a pas le niveau de diplôme requis pour être administrateur territorial catégorie A, alors même qu’il est à cet échelon ! A la manière des Corleone, chez Bartolone, on n’oublie jamais les amis…

Paris, phare du monde ! Ah, Paris, la Ville-Lumière ! Cet étandard de la liberté, du bon goût, de l’esprit français… Bon, OK, mais c’était avant. Genre au 18° et 19°. Siècles, hein, pas arrondissement, hein ! Non parce que depuis que les gauchistes sévissent à Paris, l’époque est festive mais l’humeur est beaucoup moins joyeuse ! Et pour cause ! D’abord, depuis que les khmers verts ont fait main basse sur la mairie, l’air n’a jamais été aussi pollué… La faute à des choix de circulation iniques qui ont baissé le trafic automobile à la marge mais surtout dramatiquement augmenté les bouchons. Donc les temps de parcours. Donc la pollution. Pire, ces furieux ont décidé de « redonner sa place à la nature » : on ne traite plus les squares et les jardins, on encourage ainsi les herbes folles. Résultat : retour des tics, sorte de parasites qui peuvent filer des infections de peau extrêmement graves ! Les parcs parisiens sont désormais équipés à leur entrée de panneaux mettant en garde les enfants … les invitant « à ne pas se coucher dans l’herbe » ! Donc les parcs c’est chouette, mais il est fortement déconseillé d’y aller, pour raison sanitaire ! On rêve ! On ne parle même pas des dépotoirs que sont devenus les parcs, justement, ainsi que le canal St Martin ! On trouve désormais de tout dans les parcs, des rats, des ordures, même des cadavres : l’autre jour, un joggeur a trouvé un pendu Parc Monceau. C’est citoyen, c’est participatif, ça s’appelle les enquêtes de police pour tous. Et le bidet andalou qui fait o(ri)ffice de maire de Paris aime beaucoup…

Tout va très bien, Madame la marquise… Paris toujours, la chaussette espagnole qui sévit depuis 1 ans maintenant reproduit ce que lui souffle son maitre à l’oreille, à savoir sa Seigneurie Bertrand 1°. La preuve, elle reconduit la jolie fête communautariste que son prédécesseur avait lancé : la fameuse fête de rupture du jeûne de nos amis musulmans, violant par là-même le principe de laïcité des institutions auquel elle est tellement attaché quand il s’agit des catholiques ! Ce fut lundi soir, en présence e 450 invités à la salle des fêtes de la mairie de Paris, en présence naturellement, du recteur de la mosquée de Paris… Musique, pâtisseries orientales, danses… bref, de la laïcité en grandes pompes, quoi ! Et cette folle de déclarer, sans honte : « le ramadan fait partie du patrimoine culturel français. Le célébrer fait partie du partage et ne contrecarre pas la laïcité… » Rien que ça… Bon, c’est vrai, quand on voit le niveau intellectuel de la chèvre socialiste, on se dit qu’il faut s’attendre à tout et surtout au pire ! Réagissant à la décision, inique, scandaleuse, honteuse, de la cour de cassation d’inscrire à l’état civil français les enfants nés de GPA à l’étranger, cette cruche atomique a eu ce mot témoignant d’une connerie abyssale : « Le législateur a la responsabilité de mettre en concordance la loi et la réalité… » Dis donc, connasse, tu auras peut être remarqué que le comportement violent tel que le meurtre est une réalité sociale : c’est donc « la responsabilité du législateur de mettre en concordance la loi et la réalité », et donc de légaliser le meurtre ? Des chèvres, on en a eu au sein de cette vieille trainée qu’est devenue la république. Mais à ce point-là, je crois que c’est une première !

Comparons… Le nain n’est jamais avare d’explications fumeuses pour cacher son bilan après 3 ans de mandat en forme de furoncle purulent de centenaire syphilitique cambodgien. Lui qui n’aime rien tant que se cacher derrière le bilan de son prédécesseur pour masquer son propre échec, lui donc devrait, selon toute vraisemblance, nous expliquer en 2017 que si son bilan à lui est pourri, c’est la faute de Sarkozy ! En tout cas, si on compare ce qui l’est, pour l’instant sur tous les tableaux, il fait pire. C’est particulièrement frappant sur la question du chômage : entre mai 2012 et mai 2015, le nombre de chômeurs en catégorie A en France entière (dom compris) a en effet bondi de 680.900 pour dépasser la barre des 3,8 millions d’inscrits, et celui des demandeurs d’emploi, toutes catégories confondues, de 1.175.100 pour frôler celle des 6,4 millions. En considérant quand même que l’économie n’a pas connue ces 3 dernières années une crise comparable à celle de 2008 ! On peut même dire que l’économie est repartie (partout ailleurs, sauf en France, du fait des choix politiques iniques pris par les socialos. Rappelons que sur les 3 premières années de mandat, Sarkozy a vu le chômage progressé de +576.100 en catégorie A et +956.200 toutes catégories confondues.

Déconstruction, j’écris ton nom ! De toutes les réformes idéologiques de ce gouvernement de pitres, celle du collège tient le haut de l’affiche. Comme ça ne suffit pas pour décérébrer totalement les élèves, les faire toujours moins travailler pour qu’ils biberonnent gentiment les mensonges d’état déversés quotidiennement par les medias subventionnés, il faut achever le boulot en massacrant enfin ce qu’il reste du bac. Une dernière idée, géniale dans cette grande œuvre de sape de l’intelligence, du travail et du mérite, devrait être publiée par décret dans les jours qui viennent : les redoublants du bac, qui doivent déjà battre des records pour le rater, pourront conserver les notes au-dessus de la moyenne obtenues lors du premier round. Le décret ne dit pas cependant s‘ils auront le droit de sécher les notes concernées, histoire d’aller caillasser quelques flics ou brûler quelques bagnoles… Putain de maboules…

Mr T et Mister Two ! Les plus anciens se souviennent de Mr T de l’Agence Tous Risques, série américaine des années 80. Par contre, nous nous souvenons tous de Mister Two, notre nain à scooter, au moment où il se mettait en branle pour 2017. Et que les sondages lui donnaient 2% ! Et bien revoilà notre monsieur 2% mais cette fois-ci, ils sont beaucoup plus cruels ! Seulement 2% des français considèrent que leur président à de l’influence en Europe… Alors qu’ils sont 67% à considérer que Merkel, elle, en a, de l’influence sur la vie de l’Europe ! Lucides, les français… Ils placent même leur nain à couperose derrière Draghi, parton de la BCE (14%), Juncker (10%) et même le quidam « président de l’union », Donald Tusk (4%) pourtant complètement inconnu du grand public ! Quand on dit que le nain n’existe pas sur la scène européenne, c’est un diagnostic implacable des citoyens français !

Les bonnes nouvelles n’arrivent jamais seules ! Ceci expliquant cela, pépère est donc incapable de partager avec les citoyens français ne serait-ce qu’un embryon de vision sur la question européenne. Aucune pédagogie sur la crise grecque. Aucun point de vue sur la situation de l’union. Résultat, il subit les évènements en serrant son énorme fessier en espérant qu’ils lui soient, encore une fois, favorables. Mais le NON du peuple grec au référendum de dimanche dernier change un peu la donne pour lui. Complètement même. Pour preuve, il a fait chanter Méluche, Autain et tout ce que Paris compte comme rebut d’extrême gauche. Autant dire que les crypto gauchistes se sentent pousser des ailes ! C’est le cas d’ailleurs en Espagne ou Podemos va essayer de tirer bénéfice de l’impasse grecque. C’est évidemment le cas en France où les enragés au drapeau rouge vont pousser la chansonnette et leur avantage jusqu’aux rives de 2017, en fustigeant le viral « libéral » de pépère… Or, pour passer dans son trou de souris, il a besoin de faire le plein derrière lui, et dès le 1° tour ! Evidemment, si la gauche dure fait de la surenchère démago sur le modèle hellène, c’est sans doute 10 points de gauche qui s’éloignent de pépère au 1er tour… Et bim, dans ton groin…. j’sais pas vous, mais moi, j’commence à bien l’aimer ce Tsipras… Et les Podemos aussi…

Nouveau jeu. Il a fait chaud, alors pour se rafraîchir, nos amis de banlieues ont eu une bonne idée : ouvrir les bouches à incendies de leurs quartiers pourris et jouer dans ces piscines verticales urbaines. Ca a pris fort en Ile de France autant que dans le nord. Selon Véolia, ce sont pas moins de 15 millions de litres d’eau qui ont été ainsi déversés la semaine dernière dans les rues de France et de Navarre… Une paille, que le con-contribuable va devoir absorber, encore une fois. Le phénomène n’a rien de rare d’ailleurs : le fameux « 9-3 » a compté plus de 300 ouvertures sauvages rien que pour la journée vendredi 3 juillet ! Et puis comme on aime s’amuser jusqu’au bout, dans ces banlieues riantes, il y eut des cas où cette « farce » a tourné à la violence urbaine : ce fut le cas à Melun où un technicien de la ville a été caillassé alors qu’il venait refermer une vanne, puis les flics eux-mêmes arrivés sur les lieux ont essayé un jet nourri de projectiles… Tout cela s’est terminé comme il se doit en voitures brûlées…

A part ça, Taubira est montée au front sur le sujet du moment. Avec force et conviction, elle s’est engagée violemment. Une démonstration. Une leçon. Et avec tout le lyrisme dont on la sait capable ! Il faut dire que le sujet en valait en chandelle : le maintien, ou non, des Guignols de l’info sur Canal ! C’est vrai qu’en termes de pitrerie, ils s’y connaissent… A part ça, Taubira encore. Elle s’est couchée sur la loi renseignement qui rend tout un chacun écoutable à merci sur les recommandations du Premier Ministre. Et bien elle a mis son véto pour un dispositif d’écoute dans les prisons ! Donc, pour elle, c’est assez simple : moi, simple quidam anti-socialiste, on a le droit d’écouter mes conversations téléphoniques et regarder mes mails. Mais les furieux salafistes qui fomentent des attentats dans nos prisons, non, on ne pourra pas les écouter… Ce sont des fous furieux, putain ! A part ça, les rats quittent le navire : Rihan-Cypel, apparatchik du PS, est dans l’organigramme et fait partie de l’équipe de campagne de Don Bartolone en Ile de France. Il se présente parallèlement aux municipales partielles de Bussy-Saint-Georges prévues fin septembre, montrant ainsi qu’il se fout royalement du non-cumul des mandats, imposé par son patron. En attendant, il se présentera en Seine-et-Marne « sans étiquettes »… J’hésite entre le fait de ne pas assumer d’être au PS ou prendre les électeurs pour des cons. Sans doute un peu des 2… A part ça, une petite étude est sortie et qui est fort intéressante : dans 13 pays, l’athéisme est passible de peine de mort. On trouve sur cette liste de jolis pays la Mauritanie, le Soudan, les Emirats Arabes Unis, la Somalie, le Nigeria, la Malaisie… Quoi ? Que des pays musulmans ? Ah oui, tiens, c’est vrai, j’avais pas remarqué… A part ça, une déclaration d’une jolie napolitaine de 28 ans fait le tour des réseaux sociaux. Installée en Syrie, adepte de l’Etat Islamique, elle dit sans se cacher que la « décapitation est une juste rédemption des infidèles »… Et naturellement qu’elle « rêve d’une conversion massive de son pays d’origine, par la violence s’il le fallait »… A part ça, Serge Lazarevic, ex-otage des islamo-affairistes maliens se définit comme un « SDF de la République » dans une interview donnée à France Info. Allant plus loin, il déclare même qu’il était « mieux au Mali », soulignant l’abandon des autorités françaises. Mais Ducon, si tu étais mieux là-bas, retournes-y ! Merde, tu croyais qu’on allait te filer 200 M2 dans le 16° arrondissement et une rente de 1 patate par mois ? Tu as subi une épreuve, personne ne le conteste, mais maintenant faut se sortir les doigts et aller au turbin ! Putain d’esprit français ! A part ça, Voltaire un jour, Voltaire toujours : le nouveau préfet de police de Paris s’appelle Michel Cadot. Principal fait d’armes ? Avoir fait partie de l’irremplaçable promotion Voltaire de l’Ena… Même plus mal… A part ça, rien…

Allez, bon weekend et bon courage…

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. zelectron dit :

    décidément le socialisme méphitique continue sa destruction des pays qui ont choisit la veulerie, la lâcheté et l’assistanat sur le dos des classes laborieuses et sucent le sang du peuple au fur et à mesure de sa progression cancéreuse.

  2. Pierre dit :

    De plus en plus incisif avec les guignols socialos. BRAVO !

  3. Muriel dit :

    Très bon !
    voir aussi:

    François Hollande, ou l’homme qui n’a jamais honte

    http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/francois-hollande-lhomme-na-jamais-honte,193425

  4. Muriel dit :

    Hollande est un président audacieux

    Pépère a eu l’audace de s’auto attribuer… de l’audace. Une chiffe molle audacieuse, c’est nouveau, ça vient tout juste de sortir

    http://ripostelaique.com/hollande-est-un-president-audacieux.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ripostelaique%2FznSM+%28Riposte+La%C3%AFque%29

  5. daniel pilotte dit :

    HOLLANDE et la SOCIALIE une véritable escroquerie permanente ou les mensonges sont tous le temps.

Laisser un commentaire