Pitoyable Laurent Joffrin !

Rédigé par Louis Blase le 30 juillet 2015.

Laurent Joffrin signe un pitoyable édito dans Libération, la soupe hyper-subventionné de la bien-pensance affabulatrice, contre laquelle la France réelle cherche un remède de ré-information. En effet, le «grand reporter d’investigations» a identifié une «phalange intégriste catholique», ouh là là, qui aurait pesé sur l’issue favorable à la vie de Vincent Lambert. Un crime ?

Le scoop de Laurent Joffrin ne trompe que lui-même, dans l’hypothèse où il lui resterait un soupçon de lucidité. Mais attardons nous un moment sur le personnage. Laurent Joffrin dispose d’un privilège inouï dans notre république : il est l’unique citoyen français à pourvoir donner son avis sans en avoir l’air.

Ainsi, quand le journaliste-rédacteur en chef de Libé exprime son opinion partisane au lieu d’énoncer des faits, il demeure «neutre». Son immense privilège consiste donc à incarner «la neutralité de référence», en dehors de laquelle «tout est partisan». En Laurent Joffrin, tout est neutre, mais en dehors de lui, tout est partisan. Au fond, il a inventé «le paquet d’informations neutre». Une bonne idée serait de soumettre Laurent Joffrin au Sénat pour abrogation.

Mais ce n’est pas tout : En l’absence d’enquête officielle, la thèse-roman de Laurent Joffrin est la référence de la véracité et de la juste interprétation des faits. Ainsi, il peut affirmer qu’il y aurait eu «des menaces» contre l’hôpital de Reims, émanant d’une «phalange intégriste catholique» qui aurait «influencé la décision des médecins». D’où sort-il cette information ? De son chapeau de grand magicien du discours convenu de libre penseur, prisonnier des brumes de sa philosophie nauséeuse d’un siècle révolu. Laurent Joffrin est un dangereux retardataire qui oublie de compter les morts à l’actif des phalanges intégristes qu’il prétend «identifier».

Opposer un prétendu «intégrisme», alors qu’une vie humaine est en jeu, à la «loi française» comme Laurent Joffrin le fait dans son édito de Libé, relève, soit d’une défaillance de son jugement, soit d’un cynisme tel qu’on n’était encore jamais parvenu à le concevoir. Il ose ce cliché complètement hors de propos : «Elle (la prétendue «phalange catholique intégriste», ndlr) n’a rien à envier aux groupes équivalents dans les autres religions, par exemple les intégristes musulmans».

Pitoyable Laurent Joffrin qui confond le grenouillage idéologique avec la compassion que tout être humain éprouve envers son congénère, sauf quand on a le privilège d’être la neutralité journalistique incarnée.

Déjà 7 remarques sur cet article

  1. JpB dit :

    Le même qui s’indignait de la pétition de DenisTillinac contre la transformation des églises en mosquées….

    « Le sieur Joffrin, de son vrai nom Laurent Mouchard, né en 1952, est le fils de Jean-Pierre Mouchard qui fut un riche homme d’affaires, gestionnaire de fortunes, propriétaire du château de Mancé (Loir et Cher) vendu il y a quelques années et grand ami de Jean-Marie Le Pen. … »

    http://ripostelaique.com/que-laurent-joffrin-devienne-youssef-mouchareddine.html

    Bref , un petit bourge qui se la joue bolcho avec Libé pour contrarier Papa….

  2. jourdain dit :

    à qui profite l’exposition de cet individu?
    aux politiques de tous bord…
    c’est pour cela que nos impôts le subventionne.

  3. batir dit :

    Joffrin est très bon pour contrer Le Pen, mais très con lorsqu’il s’émerveille de la création cinématographique française actuelle (au ras des pâquerettes). Globalement un 15/20 à Joffrin.

  4. daniel pilotte dit :

    Laurent JOFFRIN de son vrai nom Laurent André Paul marie mouchard, est une tête à claque, un LAICISTE INTÉGRISTE, un sale gauchiste de la pire espèce un soldat djihadiste version terroriste bolchevique.

  5. Vittorio CALABRESE dit :

    Joffrin ou l’incarnation du soixanthuitard attardé !

Laisser un commentaire