La patience bientôt légendaire de François Hollande

Rédigé par 4VinsDivers le 04 août 2015.

Hollande-photo-censuree-AFP-640x878

C’est dans le cadre sympathique du château du Clos Vougeot (Bourgogne) que François Hollande s’est livré à son exercice préféré : la leçon de morale. L’essentiel de son propos visait à démontrer que dans la vie, il faut être patient. Preuve de sa patience : il attend toujours l’inversion des courbes du chômage, alors qu’elles n’ont jamais grimpé aussi vite.

Mais François Hollande a réponse à tout : «Ceux qui voudraient aller très vite au risque d’arriver nulle part, j’en connais». Là, il se remémore probablement la marche forcée de la dénaturation du mariage, menée tambour battant pour occuper les Français à s’entre-déchirer, pendant qu’il détricotait la politique économique du gouvernement précédent. Le résultat est maintenant connu : plus 1000 chômeurs chaque jour. Où va-t-on ? Nul ne sait. Par contre, François Hollande connaît ceux qui y vont. Il les suit très lentement pour ne pas nous mettre en retard. Quel talent ce Président !

Mais non, la gôche ne divise pas le pays, elle rassemble. C’est François Hollande qui le dit en Bourgogne. Attention les yeux : «Les conditions de votre réussite, c’est le rassemblement». Par exemple, chaque année, la gôche rassemble les jeunes de la Seine-Saint-Denis la nuit du 14 juillet, pour fêter les feux de la Saint-Jean. comme il n’y a plus de forêt giboyeuse pour festoyer au retour de la chasse, on brûle les voitures des honnêtes gens qui remplacent le gibier. Il est évident que la France est bien plus rassemblée après les flambées nationales aux odeurs de caoutchouc grillé. La réussite dans le rassemblement festif les gars, c’est là qu’il nous emmène le Président, c’est sûr.

D’ailleurs notre sage Président l’a démontré, encore mieux que Jean de la Fontaine : «Il y a du travail, il y a des difficultés et puis il y a la réussite». Mais au fait, qu’attend-il pour travailler, au lieu de perdre son temps en promenades et en petites phrases ? S’il ne travaille pas à son métier de Président, il y aura bien des difficultés, mais certainement pas de réussite, ni pour lui, ni pour les Français. Allez, travaille Président, prends de la peine, c’est le fonds qui manque le moins.

Ah, j’oubliais la règle numéro 1 du Chef : Un bon Chef fait travailler les autres. C’est pourquoi il s’appuie sur la franche collaboration de ses ministres : «Le ministre du Travail est très attaché à la lutte contre le chômage. Enfin… pas autant que moi encore…», dit-il. Certes, ce qui se dit sans langue de bois va mieux en le disant, mais le fer, c’est mieux, comme disait Bourvil dans un sketch fameux dont on se demande parfois s’il n’a pas inspiré le Président ?

Donc, ayant fait montre d’une patience exemplaire, François Hollande demande aux éleveurs de s’élever dans la vertu cardinale : «Je demande à tous les agriculteurs de comprendre que nous sommes tous mobilisés. Nous sommes conscients de leurs difficultés, elles sont très grandes et elles appellent des mesures structurelles. Elles seront prises. Et des mesures conjoncturelles, c’est-à-dire l’urgence, elles seront également décidées demain»,

C’est précisément à cause de ces promesses irréfléchies et à répétition que les Français sont à bout de patience. Les petites phrases au coin des lèvres pincées ne suffiront plus à les faire attendre. Lorsque l’ironie du Président coiffe la détresse du peuple, le peuple s’arrache les cheveux, nous y sommes. Les crises enfilées à la rigolade par l’équipe gouvernementale accélèrent la désespérance des Français qui ne trouvent plus d’autre moyen d’action que la contestation de rue.

La fin du quinquennat semble devoir se terminer en interminables négociations avec tous les corps de métier et tous les compartiments désolidarisés de la société, communautarisée par ses dirigeants ineptes. En effet, les éleveurs viennent de démontrer qu’avec un Président patient, force et rage font mieux que patience ni longueur de temps.

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. JpB dit :

    Et pendant ce temps là 26 enfants de 6 à 13 ans saccagent une maternelle à Melun…..

    6 à 13 ans !!

    On croit toujours atteindre le pire dans cette France socialo du laxisme, de l’immigration et de l’assistanat, ben non, y a toujours pire !

    Quelle déchéance la France…. et personne ne se révolte !

    http://ripostelaique.com/ecole-maternelle-saccagee-a-melun-cest-votre-faute-jean-francois-chalot.html

  2. zelectron dit :

    une météorite qui tomberait juste au bon endroit sans dégâts collatéraux ou un coup de foudre ?

  3. daniel pilotte dit :

    HOLLANDE et le SOCIALISME sont l’immobilismes de l’incrédulité, , la gauche tarée dans toute sa splendeur.

  4. katlen dit :

    Et bien les francais seront ce qu est un Haut , ou tout simplement petit Fonctionaire Socialiste Francais faire travailler les autres, mais tout simplement se servir de l argent de ceux qui travail..Souvenez Vous C est l Etat qui Paye..

  5. amazonia dit :

    LES VACANCES ET LA TV . QUALITE DES PROGRAMMES ?
    TRES MOYENS VU LE NOMBRE DE FILMS ET EMISSIONS
    RECHAUFFER . DU DEJA VU 10FOIS .
    CERISE SUR LE GATEAU ?
    PEPERE Hollandescue EN VACANCE !
    on a du supporter ses BECASSES
    de l’ecologiste tradition charente Poitou de SEGO
    LA HIDALGO ; SON PARIS PLAGE/ ET RAMADAN ++MANIFS +
    LA TRIERWEILLER qui continue son cirque de pub ! pour
    secour POPULAIRE Vacances des enfants .
    ET LA GAYETTE .DES FILMS ou navets /carottes /Q de poule
    8 fois debout !
    pas cher ! NOS IMPOTS PAYENT OK .
    ALLORS POUR VOIR . LES EX PINTADES DE RIDICULE 1ER .
    CELA MERITE REMBOURSEMENT TAXE TV .
    TV DE MERDE . POUR GAUCHISTE .
    STOP LES BECASSES /PINTADES/ COCOTTES EX HOLLANDE .
    UNE HONTE DES SUBVENTIONS POUR DE LA MERDERIE.100%

Laisser un commentaire