Des valeurs… Mais dans quel intérêt ?

Rédigé par Alex le 19 septembre 2015.

Voilà quelques semaines que l’immigration vers l’Europe s’amplifie. Qu’on nous parle de génocide, personne ne bouge. Qu’on nous montre un seul enfant, et l’on s’émeut, et l’on s’agite et l’on revendique des valeurs ! Des valeurs européennes ! Depuis quand des valeurs sont-elles associées à un lieu, un lieu qui n’a jamais été qu’une abstraction bien comprise, et n’ont-elles pas à être choisies par des gens ? On ne connaît que trop bien cette annexion politique et ce mépris.

Et qui parle ainsi aujourd’hui ? Mme. Merkel ! L’Allemagne ! Où est l’Allemagne, lorsqu’il s’agit de lever le petit doigt pour combattre l’islamisme en dehors de ses frontières ? Pourquoi ne va-t-elle pas chercher directement en Turquie, en Syrie ou en Irak les immigrés qu’elle souhaite accueillir au lieu de provoquer cette ruée ? Ose-t-on d’autre part imaginer le nombre de tours que doivent faire dans leurs tombes tous les suicidés grecs en entendant la chancelière appeler à la solidarité et aux valeurs ? Et si l’on demande ce que signifient ces valeurs, on nous répond que c’est bon pour l’économie.

Voilà au moins des valeurs que nous connaissons bien. Travaillez ! Travaillez ! nous a-t-on toujours dit pour justifier nos salaires et nos maisons à crédit ! Les quelques immigrés qui venaient d’Afrique étaient déjà trop nombreux et vivent encore à la rue ! Et voilà qu’on se dispute à la télévision à qui traitera le mieux les nouveaux concernés. Un tel offre une belle dépendance à la campagne, d’autres auront vue sur le lac, en Suède on nous montre sans gêne la belle maison avec jardin qui permet à cette famille de vivre dignement alors que les parents n’auraient même pas encore commencé à travailler. Ce sont bien sûr des cas isolés dans un océan de misère. Doit-on pour autant voir dans cette générosité des exemples, quelque chose d’absolument bon ?

Moche jalousie ? Stupidité journalistique ? Concurrence émotionnelle ? Que nous importe, puisqu’il y a des valeurs ! Valeur travail un jour, valeurs humaines le lendemain. Un seul mot me vient encore à l’esprit pour qualifier ce cirque géopolitique sous couvert de valeurs : obscène.

Et ces gens qu’on accueille, ces peuples à qui l’on s’ouvre, qui sont-ils ?

A-t-on offert aux Irakiens de vivre leur indépendance ? De façon plus ou moins arrangée, comme en Afrique après la décolonisation et avec autant de succès. L’Amérique qui avait voté Georges Bush est bien silencieuse tout d’un coup. Toujours est-il que l’opposition entre courants et factions de l’Islam n’est le fait que des gens qui la vivent.

A-t-on offert aux opposants syriens de former un gouvernement qui aurait remplacé celui de Bachar el-Assad ? Il me semble que oui. Qu’en ont-ils fait ? Des disputes de politique intérieure ?

Ces musulmans qui vivent en Europe et bénéficient de formes diverses de laïcité font-ils de celle-ci une valeur universelle ou une disposition administrative locale qu’on ne saurait étendre jusqu’à la Mecque sans les blesser ? Pourquoi après tant d’années attendons-nous toujours la réponse ? Qui a songé à le leur demander ?

Et en face, qu’avons-nous ? Des travailleurs devenus intérimaires de la société et devant accepter de diviser leurs salaires pendant que leurs patrons négocient toujours plus. Est-ce au nom d’une telle réussite que l’Allemagne en vient à traiter ses voisins comme des annexes d’intendance ?

Comment peut-on croire que la civilisation va de soi ? Jalousie de cultures, de civilisations, d’identités, de fiertés ? Bassesses électorales ou commerciales ? Superficialité ou instrumentalisation du dialogue ? Étourderie ou immaturité de gouvernance ? Que nous importe, tant qu’il y aura des valeurs ? Avoir des principes tenus bien haut, ça dispense si bien de penser.

La religion, l’héritage culturel, la création culturelle, les doctrines économiques et politiques n’ont pas une place naturelle. Cette place est définie, elle est choisie. Elle demande un effort, des corrections réfléchies et patientes et non des bouffées de valeurs. Toute doctrine qui prétend le contraire est un mensonge, tout abandon à des valeurs si faciles une lâcheté.

Déjà une remarque sur cet article

  1. zelectron dit :

    feuille de route (traduction mot à mot de l’arabe)

    rappel des principaux points

    Ne pas avoir de papiers
    Se fondre dans la foule
    Porter une croix chrétienne discrète
    Entrer de temps en temps dans les églises que vous rencontrerez (pour qu’on vous voit)
    Manger comme tout le monde y compris du porc
    Ne pas parler haut
    Approuver ce qu’on vous dit même si ça vous choque
    Vous habiller à l’occidentale
    Couper votre barbe et vous raser le plus souvent possible
    Mettre la puce du pays que vous traversez dans votre mobile
    Utilisez le code pré-payé fournit par votre imam
    Imiter un métier « moyen » : technicien, ambulancier, maçon …
    Voyager en changeant de groupe
    Dire du mal des musulmans si vous sentez le danger
    Avoir beaucoup de patience
    Lors du signal de ralliement rejoindre la mosquée ou l’endroit convenu
    Et là frère nous entrerons en action

Laisser un commentaire