Le retour de Super-Menteur

Rédigé par leRectificator le 28 janvier 2016.

DAVOS/SWITZERLAND, 27JAN11 - Nicolas Sarkozy, President of France, gestures during the session 'Vision for the G20' at the Annual Meeting 2011 of the World Economic Forum in Davos, Switzerland, January 27, 2011. Copyright by World Economic Forum swiss-image.ch/Photo by Moritz Hager

Nicolas Sarkozy publie son livre-confession, «La France pour la Vie» : nouveaux reniements, il est vrai qu’il n’en n’est plus à un près. En effet, après s’être engagé à reécrire la loi Taubira au cours du meeting organisé par Sens Commun en 2015, il écrit : «J’avais pensé… A la réflexion, je crois que le remède sera pire que le mal ». Il renonce, il a menti. Qui s’en étonnera ?

La totalité du propos est le suivant : «Il ne sera pas question de démarier les mariés et de revenir en arrière. J’avais pensé à l’époque que les ambiguïtés de la loi Taubira sur certains points imposeraient une nouvelle rédaction. A la réflexion, je crois que le remède serait pire que le mal».

Nicolas Sarkozy confirme l’intuition de la présidente de La Manif Pour Tous, Ludovine de la Rochère : il n’est pas crédible avant même d’être candidat à la présidence de la République. Nicolas Sarkozy ne sera pas le candidat de la Manif Pour Tous, il s’ampute de la France profonde.

Parmi les ténors de la droite, Jean-Frédéric Poisson, candidat à la primaire LR en novembre prochain s’exprime avec une certaine franchise : «Ce n’est pas un revirement, c’est un véritable reniement ! Ce n’est pas très surprenant, car il y a aujourd’hui un manque général de courage et de volonté politique sur ce sujet comme sur beaucoup d’autres. Mais je pense qu’il commet une grave erreur. Les Français sont las des responsables politiques qui leur mentent, qui les trahissent. Ils sont fatigués des reniements et de l’opportunisme politique !»

Nicolas Sarkozy invoque notamment «l’impossibilité de démarier les gens», mais il n’a jamais été question de cela. Quelle mauvaise foi dans son mensonge ! Ce n’est pas à lui, ancien Président de la République, que nous allons apprendre qu’une loi peut tout à fait être abrogée sans effets rétroactifs ! Il est surtout question de ne plus donner le droit à l’adoption afin de rendre la justice aux enfants qui ont un droit inaliénable à connaître affectivement leurs vrais parents.

La France ne pourra pas compter sur Nicolas Sarkozy, c’est lui-même qui en publie la preuve noir sur blanc. Les mots ont un sens, monsieur Sarkozy, vous ne pourrez pas toujours mentir à tout le monde.

Déjà 25 remarques sur cet article

  1. Thevenet dit :

    Comment faire encore confiance a un homme qui ne tient pas ses engagements sur l’abrogation du mariage gay, sur la karchérisation des banlieues, sur sa lutte contre l’insécurité…en réduisant le nombre de policiers, sur la lutte contre l’immigration (les chiffres ont explosé, notamment après son intervention désastreuse en Lybie) , sur la réduction du chômage….en osant pas abroger les 35 heures, sur la réduction de la dette (qui a augmenté sous sa présidence), etc…..

    Quant à ses remords sur son passé blingbling, ils s’évaporent de suite en allant passer les fêtes de fin d’année dans un palais de Marrakech prêté par le roi du Maroc….

    Les Français l’ont cru une fois, pas 2 !

  2. Muriel dit :

    Oui ce type n’est plus crédible……
    Mais un has been comme Juppé, lécheur de babouches, ne l’est pas plus !
    Les LR ont du souci à se faire pour 2017…

    Enfin, la bonne nouvelle c’est le départ de Taubiracaille, ce concentré de morgue et de haine anti France et français .

    Mais son successeur, Urvoas, connu pour son soutien au mariage gay, sa demande d’enquête sur un soldat français au Mali tatoué d’une croix bretonne ( sic !) , et sa loi sur le renseignement qui effraie plus pour la liberté d’expression que les terroristes eux mêmes, ne pourra pas revenir sur tout le mal qu’a pu faire Taubira à la Justice française.

    Si au moins il virait tous les syndiqués magistrature du mur des cons, et la peste anti française Slhem Souid, de son cabinet, cela serait un bon début….

  3. gerard dit :

    je ne suis pas en accord avec le titre.
    c’est une mouche sans tête.
    il part à deux cent à l’heure..!
    s’arrête, change de direction , repart, s’arrête..
    pas facile pour une vision de la France.

  4. Bluesun dit :

    Sarko, est une rose des vents….

    2007, il se rasait tous les matins devant son miroir en miroitant « sa » place dans le fauteuil de l’Elysée…

    Fauteuil, où une fois sont fessier installé, c’est son cerveau qui rencontrait Alzheimer.

    Alors Sarko, le vendeur de vent, revendait à petites doses le vent respiré le matin à plein poumons.
    Pendant que nous faisions le triste constat que la trace du passage de Sarko, était d’une négativité, et d’une médiocrité inquiétante.

    Il dit qu’il a changé….mais à l’âge d’être grand père, on ne change plus ; on est…..

    Et encore hier soir 28/01/2016
    Il était l’invité dans l’émission « c’est à dire » sur la 5…

    Il a dit :
    « Je ne vis pas dans la nostalgie, je ne me souviens pas de ce que je fais »….

    Le 19/11/2014, il disais :
    « Faire de la politique, c’est convaincre »….

    Purée, il avait dit aussi par trois fois, que s’il était dégagé, il ne reviendrait plus en politique…..

    Sarko, nous ment une fois, c’est de sa faute, Sarko, nous mentira une seconde fois, ce sera de notre faute….

    Se souvenir que Sarko, ne ment jamais autant qu’avant les élections. Après, il fait ce qu’il veut….puisqu’il a dit-il, tout oublié…

    Ha! il avait dit aussi, en 2007, une fois sa paire de fesses bien installées dans le fauteuil :

    « Il est plus difficile de faire que de dire »…

  5. Bluesun dit :

    Rappel du programme de Sarko en 2007

    1) Mettre fin à l’impuissance publique
    2) Une démocratie irréprochable
    3) Vaincre le chômage
    4) Réhabiliter le travail
    5) Augmenter le pouvoir d’achat
    6) L’Europe doit se protéger
    7) Répondre à l’urgence du développement durable
    8) Permettre à tous les français d’être propriétaire de leur logement
    9) Transmettre les repères de l’autorité du respect et du mérite
    10) Une école qui garantit la réussite de tous les élèves
    11) Mettre l’enseignement supérieur et la recherche au niveau des meilleurs mondiaux
    12) Sortir les quartiers difficiles de l’engrenage de la violence et de la relégation
    13) Maitriser l’immigration
    14) De grandes politiques de solidarité, fraternelles et responsables
    15) Fiers d’être français…

    Et cette phrase de Sarko, qui vaut son pesant de cahuètes :

    « Respecter les français, c’est ne pas leur mentir »

    Et oui, si la situation de la France et des « sans dents », n’était pas si dramatique, ça serait à se taper sur le ventre tellement ça ferait rire…..

  6. Bluesun dit :

    Tout à fait autre chose :

    Hier le 28/01/2016 sur ITélé…

    Eric Woerth, face à Philippot dit que l’attentat effectué en 2012 par MOHAMED MERAH ; n’est pas un attentat….

    woerth, ne précise ce que c’était…..

    Le monde des bisounours, est impénétrable….

  7. katlen dit :

    Bien vous avez un petit faux, il a dit que cette loi sera modifie ..Mais il ne reviendra pas sur ceux qui sont Marie..Mais votre Article arrive tout droit du FNPS….Votre Titre est Absolument irrespnsable et mensonger »24heuresACTU et je suis Tres etonner…

    • Muriel dit :

      Katleen, il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir …..
      Ouvrez les yeux……Pas besoin d’ être Ps ou Fn pour le constater !

  8. Muriel dit :

    Ce pauvre Sarko tombe de plus en plus bas dans la démagogie :

    A  » des paroles et des actes  » de fr2, il déclare : les sociétės meurent de la consanguinité et pas du métissage »

    Serait-il aussi pour les viols par les immigrés musulmans pour accéler le métissage ?!

  9. Bluesun dit :

    @ Muriel

    Sarko, s’embourbe tellement dans ses mensonges, dans les casseroles qu’il se traine, qu’il ne sait même plus ce qu’il dit.
    Et quand preuve à l’appuie, (émission TV 5 du 28/O1/2016), il rétorque qu’il était fatigué….

    C’est certain, trouver les mensonges « nouveaux » ça fatigue…
    (Mais la place sur le fauteuil est bonne…)

    Mais ne dit-il pas aussi que :
    « faire de la politique c’est convaincre » ?

    Alors, il parle beaucoup…il n’entend plus alors que le tam tam du vent, et dit souvent des âneries.

  10. Bluesun dit :

    @ Muriel

    Une explication à cela :

    A » des paroles et des actes » de fr2, il déclare : les sociétės meurent de la consanguinité et pas du métissage »

    Serait-il aussi pour les viols par les immigrés musulmans pour accéler le métissage ?!

    Sans doute une raison pour laquelle, il n’a jamais cherché le karcher, une fois son postérieur posé sur le fauteuil…????

    En fait nos politiques n’ont plus besoin de nous.
    Les référendums, nous n’en avons plus.

    Reste les élections présidentielles. Là nos voix sont encore nécessaires pour le premier tour.
    Ils nous brossent alors dans le sens du poil…
    Et si ça ne fonctionne pas comme espéré, se sont les chiffres des calculettes qu’ils brossent au second tour pour leur permettre d’être au poil…

    Maître corbeau sur un arbre perché tenait en son bec un fromage…
    Mais comme ils ont fait de nous des « sans dents », (menteurs comme des arracheurs de dents), sans doute estiment-ils que nous n’avons plus besoin de fromage.
    Ce qui fait que nous gavant de promesses, le fromage reste bon pour eux, et qu’ils se battent tous pour se le passer les uns aux autres…

    Et pour finir nous sommes toujours les dindons de la farce….

    • Inikette dit :

      Bien vu !
      Les élections pantalonnades présidentielles législatives municipales, démontrent que le Marionettisme ne se donne même plus la peine d’un semblant de programme, quand bien au contraire, il devrait présenté un projet point par point, avec demande d’approbation par le peuple électeur au nom duquel ces gens parlent sans cesse ! Le peuple doit réacquérir son droit d’électeur, et en ce moment grave où le système confronté à l’absurdité de la mondialisation capitaliste mis en impossibilité par la disparition même de l’objet de son fondement idéologique, mis en évidence par la monstruosité chinoise, s’effondre dans une apocalypse, eine Gott Damerung, où les nantis sont comme toujours prêts à tout pour faire durer encore un peu les privilèges nés de leur minable petit intérêt personnel, qui a conduit à l’effondrement actuel ! Chaque chute d’empire connaît le même drame ! Rome, et la prévarication impériale, la royauté ne cédant que devant la violence de la révolution au lieu de comprendre et de redistribuer les biens, et plus frappant encore, le peuple allemand précipité dans une fin de guerre atroce par la folie des caciques nazis refusant d’abandonner leur trône, et qui ensuite s’enfuirent en laissant un pays ravagé au peuple qui avait eu la lâcheté de les suivre ! Notons au passage que les terribles soviétiques, loin d’exterminer les peuples conquis, à la différence des nazis et de leurs einsatz gruppen, organisèrent à Berlin, l’approvisionnement de la population, et son administration, quoiqu’on puisse penser du régime soviétique !

  11. DERNEMONT dit :

    Sarko n’est pas que cela il va plus loin dans la prévarication . Son courage avec l’aide de Guéant va le conduire à voler un brevet d’invention de sans dents et d’inclure l’innovation dans les armes des forces de l’ordre dans le marché public de 2001. marché passé sans cahier des charges consultable et sans bénédiction de la CNIL.
    Les victimes se sont fait baiser par le TA de Paris un grand merci a H Morin ministre des armées avec MME A Marie ministre de l’intérieur pour ne pas satisfaire aux expertises de sont retranchés derrière un  » secret défense » inventé pour cette circonstance. Merci a M l’avocat RBM Collard qui a trompé ses clients en ne produisant pas les pièces à charges des politicards.
    Les victimes ruinées en dépens de justice avec un acharnement d’huissiers ripoux.
    Voila aussi de quoi est capable Sarko et vous voudriez qu’il revienne ?

  12. Daniel Pilotte dit :

    Que cela plaise ou pas j’admire Nicolas Sarkozy qui pour l’instant n’a aucune condamnation contrairement à certains ministres gauchistes ou certains politicards de la gauchiasse en 2017 si NOUS voulons viré HOLLANDE et son gouvernement il faudra un grand rassemblement contre les ripoubicains gauchistes sinon encore 5 ans de souffrance pour le peuple de France.

  13. Daniel Pilotte dit :

    Si Nicolas Sarkozy est un super menteur que dires des contradiction du FN sur l’Europe et l’euro et de la flagornerie de la SOCIALIE pour faire avalé des couleuvres indigestes aux FRANÇAIS. Mdr.

    • Thevenet dit :

      Seul le FN maintient sa position sur l’Europe, le mariage gay, contre l’immigration…etc,
      Pas le cas des charlots de l’UMPS !

  14. Mr Sarkozy non seulement continue de mentir la France son pays mais, surtout il continue de mentir tout un continent « l Afrique » et en particulier le Gabon. C’est bien lui qui en 2009 alors que la dépouille du défunt président bongo était exposée en publique, que ce dernier va imposer un président à tout un peuple. Mr Sarkozy est il Français ou finalement gabonais pour décider à la place de ce peuple qui ne fait que croupir dans la misère totale. Avec cette histoire de France/Afrique, vous êtes responsable de tout ce qui arrive et qui arrivera dans ce beau pays ou seuls les richesses vous attirent. Notre pays appartient aux pays et seul ce peuple a le droit de choisir son président. Imposer comme vous l’avez fait 2009, vous en serez responsable…

    • Thevenet dit :

      Bien dit, c’est idem avec la gauche et « Papam’adit » notamment.
      On espère seulement que vous êtes bien au Gabon en train de travailler à redresser ce pays contre la corruption, le non partage des richesses avec la population….et non en train de vivre de l’assistanat en France ?

  15. aouate dit :

    il a rien fait quand ‘il etait au pouvoir et maintenant il se reveille tout pour la france tout pour moi rien pour les autres voila sa pensee qu il depense sa retraite payer par les contribuables et nous foutre la paix avex son baratin

  16. Axel dit :

    Presque tous ces commentaires baignent, non, sont immergés dans le déni de réalité.
    Quelles promesses n’a-t-il pas tenu ?
    Il avait promis :
    L’autonomie des universités.
    Les heures supplémentaires défiscalisées, on l’a fait. 9 000 millions de travailleurs en ont bénéficiés.
    Service minimum des transports en communs.
    Suppression des droits de successions.
    Réforme du régime spécial de retraite.
    Les peines planchers.
    La TVA sociale en 2011
    Regardons ses résultats. Ils sont impressionnants.
    Des réformes qui vont marquer le pays en profondeur et qui sont un véritable progrès de notre démocratie (elles sont courageuses car les cinq premières réduisent son propre pouvoir de président) :
    La possibilité de recours individuel devant le conseil constitutionnel
    Modification de la constitution et Réduction des pouvoirs du Président de la République au profit du Parlement et des citoyens
    La limitation à deux mandats de cinq ans pour le Président de la République
    Nouveau droit donné aux députés de fixer un tiers de l’ordre du jour de l’Assemblée, leur permettant de mieux contrôler le gouvernement
    Réunion annuelle des deux chambres réunies à Versailles pour entendre le Chef de l’État
    La loi de représentativité syndicale qui les renforcera tout en favorisant le dialogue social.
    L’autonomie de l’Université réclamée depuis 1968 par P. Mendès-France, leader de la gauche. Même imparfaite, elle met à bas le tabou de l’égalitarisme et sera porteuse de fruits sur le long terme.
    Réforme des collectivités territoriales que depuis 20 ans aucun gouvernement n’avait réussies.
    Réduction du nombre d’élus avec la création des conseillers territoriaux en lieu et place des conseillers généraux et des conseillers régionaux.
    Redéfinition des cartes judiciaires qu’aucun gouvernement précédent n’osait faire.
    Ouverture de la saisine du Conseil supérieur de la magistrature aux personnes qui veulent mettre en cause le fonctionnement de la justice jusqu’à même sanctionner des magistrats.
    Redéfinition de la carte des villes de garnison que personne n’osait faire.
    Redéfinition de la carte hospitalière.
    Mise en chantier de la modernisation du Grand Paris.
    Rapprochement des policiers et gendarmes sous la même autorité, d’où une amélioration de 50% d’élucidation des crimes et délits.
    Création du service civique volontaire (15 000 jeunes engagés pour 45 000 demandes en 2011 et 75 000 en objectif 2014).
    Des résultats innombrables, et parmi les plus importants (pour ne pas lister ses 931 réformes) :
    La réforme des retraites. Il fallait la faire. Nécessairement impopulaire, aucun des prédécesseurs n’avait eu le courage de l’affronter mais tous la disaient indispensable et urgente. (Dont Rocard disait : il y a de quoi faire sauter 20 gouvernements)

    Mise en place du service minimum lors de grèves de secteurs publics.
    La suppression de la taxe professionnelle (impôt imbécile selon F. Mitterrand).
    Effort considérable et sans précédent en faveur de la recherche et de l’Université ; et aussi le triplement du crédit d’impôt qui soutient la recherche des entreprises et permet un afflux de capitaux privés vers l’enseignement supérieur.
    La suppression de la publicité à la télévision publique : les Français gagnent 20 minutes par jour.
    Revalorisation du salaire des enseignants (équivalent à un 13° mois) en contrepartie de leur réduction en nombre.
    Réduction de la délinquance -17% ; des homicides -40% ; des atteintes aux biens – 28% ; de la délinquance de proximité – 40% ; et aussi de la mortalité routière.
    Hausse de 20% du budget justice avec 1300 postes supplémentaires – Création de 9400 places de prison — Plusieurs mesures pour éviter les récidives (peines planchers, rétention de sûreté, traitements préventifs…) Recouvrement des avoirs illégalement acquis par des condamnés, etc.
    Meilleure maîtrise de l’immigration (32 000 reconduite aux frontières de clandestins, naturalisation en baisse de 30%, 300 000 contrats d’intégration signés depuis 2007, etc.).
    Emploi :
    La relance de l’économie par l’investissement et non par l’assistanat comme dans le passé qui ne donnait que des apaisements à court terme mais des affaiblissements économiques graves à long terme.
    L’aide à l’industrie automobile, industrie capitale et vitale pour l’économie française.
    La réduction de 160 000 fonctionnaires dont la pléthore plombe notre économie. Contrairement aux apparences, cette mesure est la plus efficace pour l’emploi.
    Création du statut d’auto entrepreneur qui s’avère un grand succès.
    Création de 2,5 millions d’entreprises durant le quinquennat avec soutiens renforcés et simplifiés.
    Amélioration de la flexibilité de l’emploi avec la rupture contractuelle.
    Les demandeurs d’emploi ne peuvent plus refuser plus de deux offres d’emploi valables sans risquer de perdre leur indemnité.
    Développement de l’apprentissage au lieu de forcer des jeunes à suivre des études secondaires qui ne leur servent à rien.
    Agriculture :
    Quatre mesures phares en faveur de l’agriculture ont permis aux agriculteurs de dépasser la crise et d’envisager plus sereinement l’avenir et à 7000 jeunes par an de s’installer.
    Maintien de la PAC au niveau européen.
    Allégement des charges sociales sur l’heure de travail agricole qui passe de 12,81€ de l’heure à 9,43 payé par la taxe sur les sodas de 0,02€ par canette.
    Amélioration des retraites agricoles (création d’un minimum, revalorisation, extension au conjoint).
    Logement :

    Encouragement de la construction (loi Scellier, pass foncier, prêts à taux zéro doublés).
    Construction au total sur le quinquennat de 2 millions de logements dont 600 000 logements sociaux contre la moitié seulement entre 1997 et 2001.
    Modération des loyers par la modification de l’indexation.
    Instauration du droit au logement opposable (34974 ménages ont pu être relogés après recours).
    Assistance :
    Augmentation de 30% du budget de logement des Sans abri qui est passé à 1,13 milliards.
    Annoncés en mars 2010, onze établissements de réinsertion scolaire fonctionnent désormais (cent cinquante élèves de 13 à 16 ans ont rejoint ces structures, 9 autres sont prévus en 2011).
    Forte augmentation des bourses et des logements pour étudiants.
    Création du RSA (1,9 millions de foyers aidés) – mais surtout, il n’est plus aussi intéressant qu’avant de ne pas travailler.
    Revalorisation de 25% sur 5 ans l’allocation adulte handicapé et le minimum vieillesse.
    Création d’un prime pour les salariés des entreprises dont les dividendes augmentent.
    Assouplissement des accords d’intéressement des salariés aux fruits de leurs entreprises.
    Économie (chiffres selon l’Insee) :
    Augmentation de 4% du pouvoir d’achat des Français durant le quinquennat.
    Et diminution de 1 million du nombre de personnes qui gagnent moins de 15 000 € par an.
    En politique étrangère :
    Efficacité dans le choix de la méthode (traité de Lisbonne) pour résoudre la crise européenne due au référendums négatifs en France et aux Pays-Bas.
    Leadership de la France dans la résolution des multiples crises européennes. Même si le poids financier de l’Allemagne restait majeur, c’est toujours lui qui fut initiateur, moteur et entraîneur.
    Efficacité dans la gestion du conflit en Géorgie où il assura l’indépendance géorgienne.
    Courage et efficacité déterminante dans la gestion militaire de la crise en Côte d’Ivoire.
    Courage et efficacité déterminante dans la gestion militaire de la crise en Lybie.
    Retour de la France dans l’Otan.
    Création du G20 où son volontarisme fut décisif. Cette instance empêchera peu ou prou les facilités du chacun pour-soi en matière économique et réduira les risques de chaos mondial en augmentant la possibilité de prises de décisions internationales.
    Meilleures relations avec les États-Unis, l’Angleterre, la Russie, la Chine, l’Inde, le Brésil…
    Signature de nombreux grands contrats dans de nombreux pays.
    Engagement acharné en faveur de l’Euro.
    Ses qualités d’intelligence, de courage et d’esprit de décision sont largement reconnues par des chefs d’État étrangers.
    En politique intérieure :
    II a gouverné sans drame et assuré la paix, la justice et le respect des libertés et opinions.
    On peut dire que globalement il a gouverné au centre.
    II a intégralement maintenu notre système de protection sociale.
    II a fait preuve d’un grand esprit d’ouverture (comme jamais auparavant) en nommant des opposants à des postes majeurs comme la Présidence du FMI en 2007, la présidence de la commission des finances, la Cour Constitutionnelle et la Présidence de la Cour des Comptes à des socialistes.

    II n’a calé sur aucune réforme qu’il croyait juste malgré des grèves et manifestations importantes pour les Régimes spéciaux et l’Université. Il a reculé sur la réforme des lycées avec Xavier Darcos mais il l’a réalisée avec Luc Chatel. A l’occasion des retraites, il a rétabli le fonctionnement de la démocratie grâce à sa fermeté devant des millions de manifestants qui, enfin, replace la légitimité des décisions à sa vraie place : le parlement. Il en a eu le courage alors qu’il était tellement plus facile de céder (comme l’ont toujours fait avant lui Balladur, Chirac, Jospin …).
    II n’a pas taxé nos transactions bancaires comme Angela Merkel en Allemagne
    II a garanti les crédits des banques, énorme décision qui a stoppé net la panique des épargnants au point qu’ils étaient prêts à vider leurs comptes, ce qui aurait été un pur désastre.

    Autres résultats :
    Réunion des Assedic et de l’Anpe devenus « Pôle Emploi », pour l’efficacité.
    Fusion réussie entre les services des impôts et la comptabilité à Bercy (qui avait même fait tomber un ministre socialiste).
    Remise de la France au travail par diverses mesures d’encouragement.
    Changement des règles de la grande distribution et mise en place d’une autorité renforcée de la concurrence.
    Refus d’augmenter nos impôts.
    Délais de paiements raccourcis aux entreprises.
    Aide aux PME par les contribuables qui veulent alléger leur ISF.
    Aide aux associations d’utilité publique par les contribuables qui veulent alléger leurs impôts.
    Chantiers en cours où sa volonté permet d’espérer :
    Lutte (en pointe des autres États) contre la spéculation, l’excès de puissance des Hedgefunds et les paradis fiscaux qui seraient une vraie réponse à la crise mais qui ne peuvent se réussir sans accords internationaux très difficiles à obtenir.
    Courageuse mise en place cependant de la fameuse taxe Tobin pour freiner la folie des transactions financières.

    TVA anti délocalisation de notre industrie.
    Militance pour la mise en place d’une règle d’or assurant constitutionnellement l’équilibre de nos comptes (toujours refusée par la gauche).
    En conclusion :
    Un dirigeant politique se juge sur ses réalisations. Alors, même si on n’est pas d’accord sur certaines d’entre elles, ce qui est inévitable, on doit reconnaître l’importance du travail réalisé.
    La première question à se poser quand on vote pour un homme politique est de savoir s’il joue pour lui ou pour son pays. La liste impressionnante ci-dessus (et le courage qu’elle a nécessité) oblige à reconnaître qu’il travaille pour la France et pour ses concitoyens. Sinon, il en aurait fait beaucoup moins et sa popularité serait plus élevée.
    Ses réalisations permettent de dire qu’il est le meilleur des hommes d’État que nous ayons eu en France depuis longtemps. Doué d’une grande intelligence, il comprend très vite. Il a un grand pouvoir d’entraînement. C’est un leader. Dans les situations difficiles, c’est lui qui comprend le plus vite ce qu’il faut faire, et qui, de l’avis des autres chefs d’État européens, sait trouver le chemin des décisions difficiles.
    Le sociologue Marcel Gauche lui reconnaît une grande habileté tactique, une vraie volonté politique, un sens poussé de l’opinion et de ses propres insuffisances. Ne dit-il pas lui-même : « Mon meilleur ennemi, c’est moi-même« . Même s’il n’est pas toujours parfait, tout le monde reconnaît largement son énergie, son efficacité, sa connaissance des dossiers et surtout, car c’est la vertu la plus rare en politique, son courage.
    Il ne faut jamais perdre de vue que, si le président de la République a beaucoup de pouvoirs, le dernier mot législatif reste au Parlement. Et les députés, eux, appartiennent à un parti et représentent les électeurs de leur circonscription. Pour l’avoir oublié, François Hollande se retrouve aujourd’hui, dans une terrible impasse qui bloque le pays ! Il est donc fondamental que le parti qui aura la majorité ait un programme.

    Il serait dommage de perdre le bénéfice du meilleur chef d’État que la France ait eu depuis longtemps.

Laisser un commentaire