L’UE a-t-elle besoin de la Turquie?

Rédigé par Bernard Dupont le 12 mai 2016.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan ne cesse pas de jouer avec l’Europe dans un drôle de jeu sans règle. Six milliards d’euros, un accord contradictoire sur les migrants, un régime sans visas…sans doute, Ankara l’a remporté. Il est évident que le leadeur turc profite bien des faiblesses de l’Union européenne pour servir ses intérêts.

«L’Union européenne a plus besoin de la Turquie» que l’inverse, a déclaré le chef d’Etat turc lors d’un discours à Ankara, dénonçant un rapport juste du Parlement européen selon lequel la Turquie est loin d’être un pays qui tient aux valeurs démocratiques.(1)

Mais qu’est-ce que donc Ankara peut «offrir» à l’Europe? Serait-ce un flux infini de migrants et de terroristes ou l’islamisation totale du peuple européen (à vrai dire, ces défis sont déjà lancés)? Evidemment, il ne s’agit guère de la sécurité au sein de l’Europe. D’ailleurs, les réfugiés, étant un nœud gordien dans les relations turco-européennes, ne jouissent pas de sécurité non plus car Erdogan «le Grand» a trouvé une bonne solution – tuer ceux qui traversent la frontière.(2)

Des actes terroristes parisiens, des exploisions à Bruxelles…Combien de massacres verrons-nous encore avant que les dirigeants de l’EU assument la responsabilité de leurs erreurs? En fait, plus ces hommes politiques cèdent à la Turquie moins crédibles ils paraîssent ce qui entraîne la défiance croissante à l’égard de l’Association en tant qu’ institut international. De surcroît, l’UE vaccille déjà au bord de son effondrement.

Le résultat du réferendum néerlandais et un réferendum britannique à venir signalent l’indignation grandissante du peuple. l’UE est inapte de mener la politique raisonable visant à défendre les citoyens européens, elle ne satisfait qu’ un appétit du groupe dirigeant occidental. L’Europe est affaiblie, et il est peu probable qu’ Erdogan soit si louche ou aveugle qu’il ne le voit du tout.

Pourquoi donc il est si avide de devenir membre du système pourri? Certes, il espère encourager l’ effondrement du dedans afin d’éliminer un obstacle en voie de la fondation de son propre empire pour avoir la possibilité d’ imposer ses conditions aux grandes puissances dont Erdogan, prétendant être un nouveau Grand Turc, rêve avec ardeur.

Ainsi, est-ce que l’EU a tellement besoin de la Turquie qu’ elle est prête à faire des sacrifices ou jouer un rôle de kamikaze? A mon avis, la réponse est claire. Et dans le cas où l’Europe ne change pas de cap, la France devrait penser à quitter ce navire avant le naufrage.

Liens: (1) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/04/19/97001-20160419FILWWW00140-l-ue-a-plus-besoin-de-la-turquie-que-l-inverse-selon-erdogan.php (2) http://www.valeursactuelles.com/monde/seize-refugies-syriens-dont-trois-enfants-tues-par-les-gardes-frontieres-turcs-60623

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. Bluesun dit :

    L’UE a-t-elle besoin de la Turquie?

    NON …. NON…..NON….

    La Turquie est en asie mineure, rien avoir avec l’Europe…

    C’est quand même bizarre cette Europe, où se sont tous les pays arabes qui arrivent?????

  2. JpB dit :

    Erdogan, l’islamiste apprenti dictateur, ne fait que profiter de la faiblesse des technocrates de Bruxelles, par ailleurs mondialistes et se contrefoutant de la volonté des peuples européens… qu’ils sont pourtant chargés de défendre.

    Bien sûr qu’il faut quitter, avant l’implosion inévitable, cette Europe passoire et incompétente et refonder une Europe des Nations respectueuse de ses peuples.

  3. Muriel dit :

    Les milliards à la Turquie et la fin des visas pour les Turcs pour qu’Erdogan fasse semblant de ne pas envoyer les clandestins en Europe est un véritable scandale fomenté par Merkel et Junker, ces bradeurs de l’Europe.

    Faisons comme Australie et Japon, renvoyons, en toute sécurité, ces clandestins au pays, hors Europe, d’embarquement !

    Australie et Japon sont ils pour autant des dictatures fascistes ou communistes ? A l’évidence, non !

    • JpB dit :

      C’est clair, renvoyons les clandestins en Turquie et faisons en prime un bras d’honneur au dictateur-maître chanteur Erdogan !

  4. Daniel Pilotte dit :

    La Turquie à besoin de l’Europe mais nous les peuples européens nous ne voulons pas la Turquie qui soutient et finance les terroristes DJIHADISTES ISLAMISTES.

Laisser un commentaire