Syrie : les groupes armés soutenus par les USA violent le cessez-le-feu

Rédigé par Marie Lefevre le 14 septembre 2016.

A U.S. Air Force F-16 Fighting Falcon supporting Operation Inherent Resolve receives fuel from a KC-135 Stratotanker, Dec. 16, 2014. (U.S. Air Force photo/ Staff Sgt. Chelsea Browning)

Contrairement à ce que les mérdias tentent de nous imposer, la trêve en Syrie est violée par l’opposition syrienne tandis que les forces gouvernementales respectent le cessez-le-feu en vigueur depuis lundi soir.

« Les forces gouvernementales ont complètement cessé le feu, à l’exception des zones où opèrent des militants du groupe Etat islamique (EI) et du Front Al-Nosra », a déclaré un général russe, en ajoutant que les rebelles syriens avaient pour leur part violé la trêve « à 23 reprises », notamment à Alep, Damas et Hama.

Une trêve entre régime et rebelles est entrée lundi en vigueur en Syrie en vertu d’un accord russo-américain qui exclut les groupes djihadistes. L’accord prévoit d’abord un cessez-le-feu de 48 heures dans toutes les régions à l’exception de celles où les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) et le Front Fateh al-Cham (ex-branche d’Al-Qaïda connue sous le nom du Front Al-Nosra) sont interposés. L’armée russe, qui aide militairement le régime syrien dans le conflit, a annoncé peu avant l’entrée en vigueur de la trêve, qu’elle suspendait ses frappes sur tout le territoire à l’exception des zones où se placent les groupes terroristes.

Il ne reste qu’à espérer que Washington prendra enfin des mesures afin d’arreter ses protégés et maintenir la trêve.

Déjà une remarque sur cet article

  1. JpB dit :

    Pas étonnant puisque Usa et pays occidentaux arment et soutiennent des mouvements tout aussi terroristes que Daesh, à commencer par Al Qaida…..
    Sans évoquer la Turquie, allié de l’Otan, qui en profite pour aller taper en Syrie sur les kurdes qui pourtant se battent eux depuis le début contre Daesh !

Laisser un commentaire