Les agriculteurs financent sans le savoir le trafic des migrants

Rédigé par JoieDeVivre le 04 octobre 2016.

C’est le miracle de la commission européenne : on prend 350 millions d’euros sur la Politique Agricole Commune, et on les transforme en cartes bancaires prépayées distribuées en Turquie aux migrants qui n’attendent que ça pour payer le passeur, plus les frais de gestion. Les réseaux mafieux qui organisent les transports avec la complicité de l’Union Européenne peuvent se pourlécher.

Mais on peut trouver des journaux baveux de bisounours putrides comme l’Express qui écrit : « Ces cartes bancaires prépayées font partie du plan de 348 millions d’euros lancé ce lundi par l’Union européenne, pour les réfugiés qui se trouvent en Turquie. En majorité de nationalité syrienne, ils recevront chaque mois une carte bancaire créditée de 30 euros environ (100 livres turques). Elles leur permettront d’avoir un « semblant de normalité » dans leur vie, a souligné Christos Stylianides, le commissaire européen chargé de l’Aide humanitaire, lors de sa visite à Ankara, en leur donnant accès à l’achat de nourriture, de soins, de vêtements ou encore à l’accès au logement ».

Extraordinaire, on donne ainsi aux clandestins la possibilité de tirer directement aux distributeurs de banquier Junker pour se payer le voyage vers l’Europe et subventionner ainsi les réseaux de mafieux qui exploitent la misère des hommes, tant l’argent n’a pas d’odeur. Heureusement, « l’UE a décider d’octroyer davantage d’argent aux familles qui mettront leurs enfants à l’école ». C’est généreux l’Europe ! La presse souligne « un effet positif sur l’économie turque », mais oublie de parler de l’effet négatif sur les économies des agriculteurs européens, déjà au plus bas. Quel aveuglement dans l’altruisme, cela force l’admiration, Junker est décidément un grand humaniste droit de l’hommiste.

Cette réponse crapuleuse aux requêtes du milliardaire George Soros est inédite tout autant qu’inique, et révolte encore un peu plus les Français contre ce montre à tête mafieuse qu’est l’Union Européenne. N’oublions pas pour autant la joie de vivre eunuques comme en 40.

Déjà 8 remarques sur cet article

  1. JpB dit :

    Très bon article !

    Et que penser de cette dictature socialo française qui impose de force aux maires et populations de petites communes malgré leurs protestations, de recevoir, souvent à leurs frais, des clandestins pour les obliger à faire des demandes d’asile en France alors qu’ils voulaient rejoindre l’ Angleterre ?

    Et pendant ce temps là l’immigration-invasion continue de plus belle sur la méditerranée, 6000 par jour recueillis ces derniers jours …car l’Europe pourrie des technocrates et des banquiers y oblige.

    Vite, il faut sortir de cette Europe du Grand Remplacement comme ont su le faire les Anglais !

  2. Muriel dit :

    Les socialos accélèrent le Grand Remplacement électoral.

    Comme l’avait annoncé Valls, dépité de ne pouvoir octroyer le droit de vote aux étrangers faute de majorité constitutionnelle, le nombre des naturalisations par décret s’accélère et pourrait dépasser de 45% celui de l’an dernier.

    Depuis début 2016, les naturalisations par décret ont déjà augmenté de 18 %, avec 40 198 bénéficiaires. Entre 2013 et 2015, elles avaient progressé de 17 % et le total des naturalisations d’environ 16 %, alors qu’il avait été divisé par deux entre 2010 et 2012.

    Le Quai d’Orsay reçoit par ailleurs, actuellement, environ 1 000 dossiers par semaine à traiter de la place Beauvau.

    Les heureux élus sont très majoritairement originaires du Maghreb et d’Afrique subsaharienne.

    Simple coïncidence à l’approche des élections?

    Pas étonnant quand on se rappelle que les musulmans ont voté en 2012 à 93% pour Hollandouille ( sondage OpinionWay du 2e tour)

    • Jp Long dit :

      Avec 100 000 naturalisations par an depuis 2012, c’est déjà 500 000 électeurs de plus achetés par les socialos, car c’est le but affiché depuis longtemps par leur officine Terra Nova.

      C’est clair, les socialos qui ont perdu les voix de la classe ouvrière et des électeurs égarés qui ont voté pour eux en 2012, n’ont plus que cette solution pour espérer se maintenir.

      Ils sont prêts à vendre la France et ses valeurs juste pour une question électorale !

      On ne fait pas plus pourris que les socialauds !

  3. Titi dit :

    Ne le dites pas aux agriculteurs mais ils enrichissent aussi tout le complexe de l’industrie agro-alimentaire qui les forcent à se gaver de pesticides et d’engrais chimique à tour de bras qui finissent par pourrir leur exploitation, les tuer ainsi que leurs enfants. Mais bien sûr c’est beaucoup moins grave ….

    • Tata dit :

      Ha ha ha…on retrouve Damdam et sa phobie des vilains agriculteurs-empoisonneurs ballotés par le productivisme aveugle de l’Europe des technocrates et tombés dans les bras du Crédit Agricole qui les suce jusqu’à la moelle et recommence à chaque génération pour leur financer le foncier.

      Ce Titi, être primaire du 1er degré, ne voit que les conséquences en ignorant les causes….

      • Muriel dit :

        Oui salauds d’agriculteurs dont 30% ont gagné moins de 354 €/mois en 2015 ( 18% en 2014 ) selon la Msa, d’où un record de suicides.
        Et dire qu’en plus ces faquins empoisonnent des bobos comme Titi !

        • Titi dit :

          En fait, les pesticides n’assassinent pas seulement les bobos, ils ne font pas de différence. En tout cas les agriculteurs et leur famille en sont les 1ères victimes bien avant les bobos. La consommation de pesticide n’arrête pas d’augmenter en France, on court à la catastrophe écologique. Mais bon puisque je suis un bobo décrété par la facho-sphère, tout va bien. Cependant un conseil pour votre bien: évitez de manger des légumes et des fruits non épluchés.
          En ce qui concerne le revenu des paysans que vous donnez, ça ne m’étonne pas (quelles sont vos sources ?) mais les paysans qui se convertissent au bio gagne relativement mieux leur vie que les autres. D’autre part, il faudrait aussi qu’ils s’organisent un peu mieux pour mutualiser leurs investissements. Issus d’une famille d’agriculteur du Limousin, je constate que la plupart des agriculteurs que je connais refusent de se regrouper pour mettre en commun leurs moyens, ils s’endettent au delà du raisonnable.

  4. Muriel dit :

    Source ? Msa signifie Mutualité sociale agricole si vous ne le saviez pas !
    Et le nombre de suicides chez les agriculteurs a encore augmenté cette année…..
    Ceci étant je suis d’accord pour votre remarque sur l’individualisme forcené des agriculteurs.
    Mais le problème majeur reste le rachat du foncier et de l’exploitation aux cohéritiers par l’enfant qui reprend l’exploitation et qui le fait tomber dans les bras du crédit agricole ( à chaque génération) et l’oblige à rembourser un gros endettement toute sa vie professionnelle et donc le pousse au productivisme.
    On est d’accord sur le danger des engrais et autres pesticides mais comprenez enfin que cela ne sert à rien de le dénoncer sans essayer de régler le problème qui le génère.
    Lisez le livre  » l’utopie foncière  » d’ Edgar Pisani , ministre de l’agriculture sous De Gaulle , qui avait déjà compris le problème.

Laisser un commentaire