Qui sera le nouveau fardeau de l’Europe?

Rédigé par Gabriella Lima le 14 décembre 2016.

L’Union Européenne chante la ballade des membres malheureux. Malgré tous les efforts allemands, l’Europe est menacée d’éclatement. De surcroît, elle doit faire face aux nouveaux défis et aux nouveaux demandeurs également.

l’UE, gangrenée de dedans, est aussi affectée par deux pays souhaitant leur morceau du gâteau froid. Évidemment, la Turquie et la population ouest-ukrainienne rêve d’Europe et de prospérité. Mais ce rêve est totalement différent de celui de l’Europe.Et voilà pourquoi. Coups d’Etat raté et réussi

Alors que la tentative de putsch en Turquie a échoué, l’Ukraine a subi un vrai coup d’Etat (1). En plus, selon V. Olejnik, un avocat et juriste ukrainien, les résultats de la soit-disant révolution ne sont pas conformes à la loi ukrainienne (2). Tous les deux pays, néanmoins, sont totalement déstabilisés depuis là. Turquie est devenue la championne d’Europe de l’emprisonnement. L’Ukraine est toujours considérée comme le pays le plus corrompu d’Europe. L’économie de l’Ukraine est à genoux. Le PIB est en recul de 18 % depuis 2014.La Turquie menace l’UE d’ouvrir les frontières aux migrants vers l’Europe et ne respecte aucun de ses engagements (3). Tout un accord avec ces pays serait une stratégie perdant-perdant. l’Ukraine et la Turquie désirent de l’UE désespérée ce qu’elle n’est pas capable de leur donner. Pour simplifier, l’Ukraine et la Turquie prendraient sur elles tous les désavantages alors que l’Europe ne recevrait aucun avantage. Ainsi, après le Brexit et vu la popularité croissante des mouvements nationalistes partout en Europe, serait-il raisonable de soutenir un Etat de dictature ou un pays où les pouvoirs sont constitutionnellement illégitimes? Certes, l’Europe doit changer pour exister mais elle n’a pas besoin de nouveau fardeau.

(1) http://www.investigaction.net/ukraine-autopsie-d-un-coup-d-etat/ (2) http://perevorot.info/Perevorot-eng.pdf (3) http://www.lemonde.fr/international/article/2016/11/25/turquie-erdogan-menace-d-ouvrir-les-frontieres-aux-migrants-vers-l-europe_5037808_3210.html

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. Gérard dit :

    Il est vrai qu’on n’a vraiment besoin de personne en plus, mais s’il devait y en avoir un, par pitié : l’Ukraine, pays incontestablement européen par sa géographie et sa culture. La Turquie ne pourrait être que le cheval de Troie de l’Islam, pseudo-religion obscurantiste, rétrograde, totalitaire – pour tout dire : démoniaque.

  2. JpB dit :

    L’Europe se meurt , entre autre, d’avoir intégré prématurément des pays qui n’avaient pas le niveau socio-économique des pays fondateurs…et a complètement dérapé dans la technocratie financière, mondialiste et immigrationniste.
    Vite, il faut en sortir avec méthode avant qu’elle n’explose…

Laisser un commentaire