Décryptage : combien couterait une présidence Macron ?

Rédigé par PatrickLeloir le 08 mars 2017.

Alors que les révélations se succèdent dans l’indifférence de la presse, que pouvons-nous conclure de la facilité déconcertante avec laquelle Emmanuel Macron dépense l’argent public ?

Il ne fait pas de politique depuis longtemps, mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il apprend vite. Tellement vite qu’il n’est déjà plus crédible en à peine quelques mois aux affaires, pour donner des leçons de morale. Que l’on y songe : il a fallu trente ans de carrière à Fillon pour se faire épingler, Macron l’a fait en quelques mois. Pénélope a coûté au contribuable 800 000 euros en vingt ans, Macron 500 000 en quelques mois !

En cause : ses dépenses pour « frais de bouche » à Bercy, où il a claqué 120 000 euros en trois mois pour des déjeuners de préparation de sa candidature et du lancement d’En Marche. Et plus récemment, les révélations du Canard En chaîné sur l’organisation d’une soirée en son honneur à Las Vegas pour 400 000 euros.

Pour cette dernière, ce sont même des « soupçons de délit de favoritisme » qui sont avancés à son encontre par l’Inspection générale de Finances.

On comprend qu’il a pris l’habitude de mener grand train, lui qui a gagné un million d’euros en un trimestre avant d’entrer au gouvernement de François Hollande, mais s’il dépense 500 000 euros d’argent publique tous les trimestres, cela ferait tout de même 10 millions d’euros de notes de frais sur sa présidence.

Plus globalement, cette attitude démontre une propension forte à ne pas faire la différence entre argent public et intérêt privé et, partant, disqualifie Emmanuel Macron comme donneur de leçon et incarnation du renouveau éthique.

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. Muriel dit :

    Normal pour le représentant de la finance internationale soutenu par Rotschild, Drahi, Bergé, Atali, Dsk, Soros….

  2. JpB dit :

    Plus de 120 000 € de frais de bouche au ministère, 100 000 € de frais d’hotels en quelques mois, une virée à Vegas pour un salon avec ses potes aux frais de l’Etat pour 380 000 €….

    Bref Macron presque aussi fort que les 540 000 € du coiffeur d’Hollandouille en 5 ans à 9000€/mois.

    C’est sûr, avec lui on va redresser les finances de la France !

  3. Thevenet dit :

    Tiens c’est confirmé, la banque Rothschild a financé et appelé au financement du candidat « anti-système » , le petit Macron ((Ha ha ha !!), mais en toute discrétion. ( Valeurs Actuelles)

  4. Pr S. Feye dit :

    On ferait mieux de se demander combien coûterait à la France la restitution intégrale de humanités gréco-latines jadis offertes à tous. Cela redresserait la France et tout le monde le sait très bien.
    Schola Nova

Laisser un commentaire