Surprise ! Hollande finit sur un chômage en hausse !

Rédigé par notre équipe le 28 avril 2017.

La campagne d’entre deux tours bat son plein et comme d’habitude les médias tentent d’étouffer le feu qui couve dans le camp Macron. Le héraut du libéralisme-libertaire ne propose rien, assure que Marine Le Pen veut la guerre – contre qui ? – et n’est pas interrogé sur la nouvelle hausse mensuelle du chômage. Une hausse qui n’est le fruit que de la politique menée en tandem avec Hollande. Un futur ex-président qui, espérant laisser une trace même minime dans l’Histoire, déclarait il y a une semaine : « Je laisse ce pays dans un bien meilleur état que celui que j’ai trouvé il y a maintenant cinq ans »…

On prend les mêmes et on recommence. C’est la rengaine que le système veut faire chanter aux Français. Peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse. La barrique Hollande est usagée, il suffit de prendre la bouteille Macron. Un millésime primé par les plus grands banquiers et mis en fût en 2012, l’année du fameux « mon ennemi c’est la finance ! ». Cinq ans plus tard, l’amer breuvage est déjà sur la table et il faudra finir la bouteille le 7 mai sous peine d’être rangé de force dans la catégorie des pays xénophobes, antisémites, anti-gays, anti-tout…

S’il arrive au pouvoir, Macron va poursuivre l’œuvre d’Hollande avec d’autant plus d’enthousiasme qu’il l’a co-créée en qualité de Secrétaire général de l’Elysée puis de ministre de l’Economie. Le bilan de Hollande est aussi le sien, pourtant aucun journaliste n’a la curiosité de l’interroger sur ce qu’il a apporté au pays lors de sa courte et déjà désastreuse carrière politique. C’est bien parce qu’elle est désastreuse et que les journalistes sont en mission commandée que personne n’est en mesure de relever le bilan de François Hollande en matière d’emploi.

 

Un chômage qui a explosé malgré les magouilles

 

Hollande termine son mandat sur une hausse mensuelle du chômage de 1,3 %, soit 41 000 personnes. Une hausse que Jacques Attali qualifierait d’anecdotique, mais qui symbolise a elle seule le bilan catastrophique de la gauche au pouvoir. Aujourd’hui, la France compte officiellement plus de 3,5 millions de chômeurs rien que pour la catégorie A. Pour reprendre une analyse pertinente publiée ici, ce sont plus de 11 millions de Français qui sont au chômage (en tenant compte de ceux dégagés des statistiques).

La gauche qui préparait la présidentielle criait sur tous les toits que les années 2016-2017 signaient le début de la décrue, la fin du chômage de masse, la victoire du socialisme triomphant. Résultat : au cours de la dernière année, la baisse du chômage n’a concerné que 32 000 personnes ! C’est peu sur 11 millions de sans emploi ! Avec une dernière ligne droite aussi calamiteuse, on se doute que la fameuse courbe du chômage n’a pas enregistré la chute vertigineuse tant promise. Rien que pour les chômeurs de catégorie A, le quinquennat Hollande a fait augmenter les effectifs de 585 000 individus. C’est toujours mieux que sous Sarkozy (+ 782 000 chômeurs) mais Hollande est arrivé après la crise et a bénéficié d’un « alignement des planètes » comme ne cessait pas de répéter son grand ami Michel Sapin pour faire patienter des prolos décidément toujours insatisfaits.

L’échec est absolu, mais ce bon Hollande a encore fait preuve d’un optimisme affolant (ou est-ce de la cécité ?) en affirmant le 20 avril dernier qu’il «  laisse ce pays dans un bien meilleur état que celui qu’il ne l’a trouvé il y a maintenant cinq ans ». Stupéfiant ! Espérons qu’il s’agisse bien de la dernière mauvaise blague de ce pitre. Mais tout est fait pour que le bouquet final ne soit autre que l’élection de son fils spirituel avec qui il a mené une politique monstrueuse.

Hollande a foncé droit dans le mur et Macron assure qu’il faut continuer dans la même direction. Pas étonnant qu’il se fasse prendre à partie dans les usines menacées de délocalisation. Pas étonnant non plus qu’il soit soutenu par tout le PS. Il ne sera pas étonnant de constater une France exsangue, voire cliniquement morte dans cinq ans. Hollande est mort ! Vive Macron, crient les suicidaires et l’élite oligarchique !

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. JpB dit :

    Oui quelle surprise pour Hollandouille , le Moi-je Président qui s’engageait à le faire baisser.

    Et le record de chômage n’est pas encore battu….

    Il le sera si son clône Macron avec sa mondialisation et son libéralisme total est, par mallheur pour la France, élu.

  2. Bluesun dit :

    1981 arrive Mitterrand, et avec lui la magie de la délocalisation de nos usines (nous ne le savions pas encore, mais l’Europe se m’était en marche)…

    1982, forcément le chômage se fait sentir, alors Mitterrand dit « gagner la bataille de l’emploi »…

    1985 = la triste constatation est que la France compte 800.000 chômeurs….

    Devant l’inertie de nos politiques face à cette montée incessante, les SDF arrivent ; (chômeurs en fin de droits )cachant par pudeur leur misère sous des cartons de fortunes se meurent sur les trottoirs de Paris…(scandale devenu familier à notre  » cher paysage visuel « comme disent nos politiques umpsbisounours…

    Coluche, qui lui ne supportait pas cette vision de misère, ouvre alors son premier restau du cœur « du provisoire disait-il alors », car impensable dans un pays tel que la France de mourir de faim…
    Ben, oui, nous avions tout….frontières, pays, emplois, monnaie, pouvoir d’achat, 4 semaines de congés payés l’argent qui va avec, des dents et le pouvoir de tout manger sans passer par les restau du cœur (du, impensable alors), des commerces en tout, boucheries, charcuterie, traiteur, mercerie, pressing, etc..etc..

    1992 affiche 900.000 chômeurs…
    1993, Mitterrand dit « sans doute histoire de nous rassurer » que :
    Contre le chômage on a tout essayé »..

    1995, Chirac parlait de gagner lui aussi la bataille de l’emploi..

    Le constat est que la destruction de l’emploi est toujours bien En Marche, et que seules les promesses font fonction de leurres.

    Sarko arrive en 2007,son programme parle de réhabiliter le travail…

    Pourtant en 2012 le constat est que la France a perdu 100.000 emplois.

    Printemps 2013 la France perd 1.000 emplois jour, le clown Hollande parle de retrouver le plein emploi fin de cette même année…

    21.700 suppressions de postes dans le commerce depuis le début de l’année 2014….. info du 13/06/2014.

    2015 = 700.000 licenciements

    Société Générale : 2.000 emplois de supprimés info du 10/03/2016

    Général Electrique : 6.500 emplois supprimés en europe info du 8/04/2016

    SFR : perd 5.000 emplois info du 28/07/2016

    En 30 ans l’industrie française a perdu 2 millions d’emplois info du 12/09/2016

    Loi travail voulue par l’UE, 22.000 postes supprimés dans les hôpitaux jusqu’en 2017.

    Air Bus supprimes 1.164 postes info du 29/11/2016

    Peugeot l’info du 17/10/2016 est que cette usine a supprimés 17.000 emplois.

    Monsieur Bricolage : ferme 17 magasins 238 postes supprimés info du 15/12/2016 (certainement pas là qu’Hollande a trouvé sa fameuse boîte à outil)

    Air France 2.500 licenciements en 2013
    Air France 3.000 emplois supprimés jusqu’en 2017 info fin 2015
    et bizarrement, c’est une chemise déchirée qui porte l’attention des médias….

    Quand Marine dit que tous nos bisounousumps ne voient pas la souffrance du peuple…comment peuvent -ils la voir ce sont eux qui l’ont fabriqué ?

    7 millions de chômeurs (tout confondu), 8 millions pauvres, X millions de travailleurs pauvres, X millions de SDF « encore en vie »….
    Multiplication des restau du cœur, et pour cause de plus de vacances faute de manque de pouvoir d’achat et d’emplois ; c’est Paris Plage qui fait illusion….

    Oui, tout comme il est dit dans l’article :

    L’échec est absolu, mais ce bon Hollande a encore fait preuve d’un optimisme affolant (ou est-ce de la cécité ?) en affirmant le 20 avril dernier qu’il «  laisse ce pays dans un bien meilleur état que celui qu’il ne l’a trouvé il y a maintenant cinq ans ». Stupéfiant !

    Ben oui, si c’était de continuer le mode démolition -effacement de la France, en effet Hollande peut être content de son travail et en ce sens ne manque pas de le signaler à ses employeurs….(sans doute de Bruxelles)

    Hollande a donc fait mieux que Sarko….
    Et plus fort encore, il a pondu son œuf Macron….
    Macron a quitté le nid « gouvernement », pour prendre la suite sa jeunesse reprenant le flambeau des leurres….(le stock des promesses des « vieux sang » étant largement usés)

    Jeune coq marié à vielle poule, pour continuer le matraquage de la fin de nos emplois…ne resteront alors que les grandes entreprises qui sont actuellement elles aussi aux fesses de Macron…

    « Hollande a foncé droit dans le mur et Macron assure qu’il faut continuer dans la même direction. « :

    DESTRUCTION-CONSTRUCTION

    Et oui, Macron va continuer dans la même direction, c’est ce pourquoi il a été formaté…et c’est aussi pourquoi Marine est à abattre ….Cependant, Macron fera encore mieux que ses aînés, puisque cela semble être le concours mis en place depuis 1981….

    Marine parle de honte a être heureux à la vue de certaines misères…

    C’est la longue construction de ladite misère, qui a rendu aveugle tous nos politiques bisounoursumps?…et que sans aucun état d’âme va continuer un Macron….

    Mais comment peut-il en être autrement quand à la place du cœur ne se logent que des billets de banque…?????

    Hamon, parlait de salaire universel….Macron, va nous montrer le bout du chemin….5 petites années pour finir la cata commencée, il y a seulement 35 années…

    La sagesse populaire dit que tout homme que la fortune seule a fait homme public devient presque toujours, avec un peu de temps, un particulier ridicule. l’on ne revient plus de cet état.

    Le ridicule ne tue pas, et Macron aura toujours la chaleur des billets de banque….il oubliera d’entendre les bruits de la rue (tous comme ses prédécesseurs, en entendant le tintement des lingots, car lui aussi semble être un bon bling bling).

    Si tous ceux que nous avons dégagé, sont à présent tous accrochés aux fesses de Macron après l’avoir subliment dénigré, c’est qu’ils y ont un intérêt, mais français (tous les français), vous êtes loin d’être le jeu de l’intérêt…

    Ils n’ont pas mis 35 années à faire de nous des sans dents, juste pour pondre un Macron, et venir nous dire qu’il va refaire le chemin à l’envers…..!!!!!

    Non voter Macron, c’est voter en lui donnant le plein pouvoir et l’assurance de continuer ce que nous avons dégagé lors des primaires…

    Nous n’en voulions plus…ils reviennent de plus belle, et chacun réclamant sa gamelle et privilèges….
    Eux ont l’habitude du luxe en tout, et vous ont appris à être des « sans dents » pour cause de crise en tout….

    Faut alors certainement pas que Marine, vienne détruire le mur des lamentations pour citoyens savamment monté…

    Macron….Miroir aux alouettes pour gogos citoyens….!!!

  3. Total Recall dit :

    Les Français se sont fait voler leur système électoral !

    Révolution !!!

    • Muriel dit :

      Oui, Incroyable le déchainement de haine de l’oligarchie et de ses médias contre Marine Le Pen pour défendre leurs privilèges et la prédominence de la finance.

      C’est clair , sans même épiloguer sur les 2 députés octroyés à un parti qui représente au moins 25% des électeurs par un système qui n’a rien de démocratique, cette oligarchie veut, par des méthodes abjectes, confiquer cette élection au peuple.

      Révoltons nous et votons Marine !

Laisser un commentaire