Hollande II : la banque contre-attaque !

Rédigé par notre équipe le 07 mai 2017.

Cinq ans après avoir déclaré (et avoir été élu sur un vibrant) « mon ennemi, c’est la finance ! », Hollande s’apprête à quitter le pouvoir. Un quinquennat cataclysmique qui aura surtout été le marchepied à son poulain de banquier Emmanuel Macron. Élu avec 65 % des voix (chiffre provisoire) face à Marine Le Pen, Macron s’installe à l’Elysée avec un programme libéral-libertaire qui va achever une France déjà moribonde. Hollande Ier est dégagé ! Vive Hollande II !

Après quelques semaines à l’Elysée, il paraissait déjà incongru d’imaginer Hollande être réélu en 2017. Obnubilé par ses envies de destruction des trop rares mesures positives prises par Sarkozy, gravement incompétent et lâche (notamment vis-à-vis de l’Allemagne), Hollande a d’emblée indiqué aux Français qu’il était une erreur (dramatique) de l’Histoire. Les années et les échecs ont passé jusqu’à l’obliger à ne pas se représenter afin de s’éviter un score à la Hamon après cinq années sur le trône élyséen. Que garder de ce quinquennat à part le goût d’un exécutif et d’un PS complètement rances qui ont mis à genoux le peuple de France ?

Les Français retiendront certainement que l’implosion du socialisme a débouché sur le succès de la baudruche Macron. Homme d’Hollande, principal conseiller économique puis ministre de l’Economie, il a œuvré aux premières loges et a réussi à se faire élire malgré un lourd passif, un programme quasi inexistant et une vision mondialiste que rejette profondément une majorité de Français. Pourtant, ces handicaps ne l’ont pas empêché de recueillir les voix de près de deux tiers des électeurs qui se sont déplacés au second tour.

Les explications sont multiples. La faute appartient à un système politique nauséabond qui tente de survivre par tous les moyens. La faute à des médias qui n’ont pas cessé de savonner la planche de la droite et du FN et de mettre sur orbite leur protégé. La faute à des électeurs qui ne votent pas dans le sens de leurs intérêts, mais dans celui d’un espoir fabriqué à coups de matraquage médiatique. Le quinquennat Hollande se conclu dans l’indignité la plus crasse. Le professionnel de la politique a tué son Parti socialiste chéri et a fait monter un représentant de l’élite mondialisée. Un pur produit de la banque et de la finance qu’il était censé combattre durant son mandat. L’Histoire réserve des épisodes savoureux et les Français pourraient apprécier l’ironie de la situation s’ils ne comprenaient pas que Macron va parachever l’œuvre destructrice de ses amis socialistes.

Entre mise à mort et espoir futur

Car derrière les quelques clampins d’En Marche rétribués à distribuer des tracts dans la rue et à singer des ambiances de folie dans des meetings désertés, tous les caciques du PS sont déjà en ordre de bataille. Ils sont prêts à se sacrifier pour la cause de leur cher Emmanuel du moment qu’ils sont certains d’obtenir un petit quelque chose : un siège de député, voire un ministère pour les plus avilis. Une partie importante des Républicains ira rejoindre le camp de la finance une fois les législatives terminées et le bateau France sera dirigé par la banque et tous les avatars d’un système pourri jusqu’à la moelle.

Les motifs d’espoir existent, mais la route qui mènera à l’ultra-libéralisme européaniste et à la perte totale de repères sera abrupte. Le score du FN reste une promesse pour les années à venir à condition que Marine Le Pen comprenne enfin que pour décrocher la timbale, il ne suffit pas de s’asseoir en face de Macron et de lui dire ce qu’il est. Il faut proposer, argumenter, rassurer, rassembler sans compromission pour enfin se libérer des chaînes anciennes et à venir qui emprisonnent un peuple français décidément bien patient (et inconséquent). Ce 7 mai 2017 constitue une victoire extraordinaire du système. Il reste les législatives pour amoindrir le mal. Il reste des Français encore debout pour lutter malgré le déchaînement d’une haine réelle, celle qui veut la fin de la France et d’une exceptionnalité qui rend fou les mondialistes les plus acharnés.

 

Déjà 7 remarques sur cet article

  1. JpB dit :

    Bon constat !

    Macron c’est la victoire du système dans toute sa splendeur….ou horreur !

    Finance, grand patronat, idiots utiles des syndicats ouvriers , coup d’état juridico-médiatique contre Fillon et Le Pen, fonctionnaires sans déontologie comme ces présidents d’université qui ont utilisé illégalement fichiers et moyens administratifs pour envoyer des dizaines de milliers de messages anti-Le Pen, et bien sûr la petite caste des médias nationaux et parisiens qui ont falsifié l’histoire en nazifiant à tout va l’opposante à Emmanuel Hollande…

    Et que dire de la trahison honteuse des électeurs par les caciques LR appelant à voter pour leur bourreau… avant de le critiquer à nouveau pour les législatives, puis, c’est certain, s’associer avec lui pour gouverner….

    Hollandouille n’aura réussi que 2 choses: le mariage gay et cette énorme magouille pour farire élire son clône,

  2. Le-civilisateur dit :

    France : population 67 million d’habitants.

    Pourcentage d’immigrés en France

    Source wikipédia:

    Au total, immigrés (5,3 millions) et descendants direct d’immigrés (6,7 millions) sont, selon la définition de l’Insee, au nombre de 12 millions en 2008, soit 19 % de la population. 4,9 millions (41 %) sont originaires de l’Union européenne et 3,6 millions (30 %) du Maghreb.

    19 % de la population…

    Mais ces chiffres sont faux, car il y a au minimum 10 millions de musulmans en France.

    Source, Le figaro:

    Selon une étude de l’institut Ipsos Mori publiée ce mercredi, les Français interrogés estiment que 31% de la population de l’Hexagone est musulmane, contre 7,5% en réalité, et que ce chiffre grimpera à 40% en 2020.

    Ce qui nous fait déjà 8/100 musulmans en France.

    Mais la réalité est tout autre, si il y a 10 millions d’habitants en France, sur 67 millions d’habitant le vrai chiffre c’est 1/7.

    Si les 2/3 des musulmans de France peuvent voter, cela fait d’emblée 6 millions de musulmans qui votent pour le PS ou pour PG en majorité, car la majorité des musulmans pratiquent le « vote économique ».
    Ne vous méprenez pas ils ne votent pas pour protéger des valeurs, mais juste pour leur petite G….. pour leur poches…

    Nous savons que les DOM TOM « 2,2 millions d’habitants » votent très majoritairement pour les partie les plus à gauche.

    6+2 = 8 millions de personnes.

    + 1 million de riche à la fourchette qui votent pour le « système ».

    6+2+1 = 9 , nous pouvons largement arrondir à 10 millions de personnes qui pour X ou Y raisons, sont dépendantes du « système », c’est à dire l’ UMP le PS et le PG.

    En plus de la main d’oeuvre malléable et bon marché qui permet de réviser les salaires à la baisse les étrangers votent à 90% pour le système qui est responsable de leur présence sur le sol français.

    Les riches votent évidemment pour un mécanisme qu’ils ont contribué à mettre en places ou qui est à l’origine de leur succès financier.

    Pour ce qui est des DOM TOM j’estime qu’ils ne maîtrisent pas très bien toutes les nuances et subtilités de la politique et que leur opinion sur la question est vide de logique vu qu’ils s’obstinent à voter pour des partie qui augmente la concurrence de la masse salariale dans l’hexagone, et donc réduit leur chance de trouver un travail et un logement rapidement sur le continent.

    Leurs votes ont des conséquences néfaste pour les français autochtone et pour ceux qui aiment réellement la France.

    Enfin voila , hormis les 10 millions de personne « et très certainement bien au delà… »
    qui ne voterons toujours que pour parasiter la France et n’en tirer profits, l’espoir c’est un éventuel éveille du reste de la France.

    Ceux qui ne se soulèverons que lorsque que les frigo seront vident, après même qu’ont leur aient retiré leur couverture sociale.

    Napoléon disait :

    Sous mon règne les français souffrent plus qu’avec les rois, mais ils ne me couperont pas la tête car je veille à ce qu’ils aient toujours quelque chose dans le ventre…

    Il y a 200 ans il avait compris le besoin primordial qui canalise des français, « LA BOUFFE ».

  3. Le-civilisateur dit :

    Premier discours de MACRON devant une jolie pyramide surmontée d’une lumière rouge.

    Même sur TF1, au journal de 13 H ils mettent des pyramides bleu blanc rouge avec une photo de MACRON pour symboliser ce dernier.

    Après moi je dis ça je ne dis rien …

  4. Bluesun dit :

    Très bel article, et qui malheureusement décrit trop bien ce goût amer que laisse l’élection Macron.

    Avec cette élection  » Macron » se met En Marche la machiavélique machine qu’est devenue ce que l’on nomme à présent « le système ».

    Système à remplir la panse et les poches de ceux qui se mettent à genoux devant ladite machine, et à faire des sans dents ceux qui n’en gobent que les leurres.

    Alors que Macron, n’a eu de cesse de dire qu’il voulait et ferait « plus d’Europe », le voilà à peine élu que les gogos réclament et attendent ; le changement.

    Force est de constater que, tous ceux qui ont fait roi un Macron, n’ont rien compris, rien écouté, il est vrai que les discours de Macron, étaient plein de vide, et que l’on n’y comprenait pas grand chose.
    Pour s’en défendre Macron disait, qu’il était novice en politique et sans repères.

    Pourtant, si une chose était bien claire, c’était sa volonté de : « plus d’Europe »…

    Les français (tous les français), avaient le choix entre le changement qu’ils réclament depuis des années, et la chance d’arriver à la réalisation de leur rêve.

    35 années de souffrance pour finir sans dents, et quand on demande aux français pourquoi ils ont voté Macron ?
    La réponse est parce qu’il est jeune qu’il a les yeux bleus, et pour faire barrage au FN….

    Comme disent les Bodin’s :
    « y en a qui naissent avec les yeux bleus, et d’autres qui naissent C–s

    Jeune au yeux bleus, sans aucune expérience qui va continuer de les bercer dans le mur, tout en leur parlant d’ordonnance ou de 49.3.

    49.3, les mêmes raisons pour lesquelles, ils ont dégagé un Valls.

    Quant aux médias bien qu’ils s’en défendent, bien évidemment qu’ils n’ont eu de cesse que de savonner la planche droite et FN, plus ils savonnaient et plus ça moussait pour le Macron.

    Mais, c’est bien pour cela que Macron a été parachuté ?
    Les umpsbisounours se sachant à la ramasse pour cause de nullité, pour cause de ras le bol, pour cause de trop servis, trop usagés, il fallait trouver le « sang neuf » qui laverait plus blanc que blanc…

    Macron ,Poudre de perlimpinpin, à rendre invisible toutes leurs incompétences, est arrivé à point.

    Innocent en politique, sans expérience, formaté pour continuer le jeu de la DESTRUCTION-CONSTRUCTION, facile alors de se mettre tous derrière ses fesses, et ainsi continuer à assurer leurs gamelles et privilèges, quand les français continueront d’espérer à voir repousser leurs dents.

    Macron, le remplaçant des promesses, devenu le leurre vivant des bisounoursumps.

  5. Muriel dit :

    Qui a fait la fête ?
    Les bobos planqués dans leurs quartiers sécurisés de friqués et les immigrés à l exemple des concerts de klaxons de Barbès…..plus quelques débiles irréductibles séduits par des yeux bleus ou la jeunesse….
    Pauvre France !

  6. Bluesun dit :

    La sagesse populaire dit que :

    « celui qui ne se plante jamais, n’a aucune chance de pousser »

    Hollande s’est planté durant 5 années, ce qui a fait pousser un Macron-Hollande II.

  7. Bluesun dit :

    Un quinquennat cataclysmique qui aura surtout été le marchepied à son poulain de banquier Emmanuel Macron.

    Ben, si l’élève dépasse le maître, nous en avons encore pour 5 années à attendre de pouvoir dégager le Macron…
    « si, nous arrivons à dégager le système »….
    Comme nous pouvons le constater pour les prochaines législatives le monstre à plusieurs têtes…(et sans aune honte, même dégagée la tête revient toujours à la gamelle).

    En fait, il se dit que les français ont la mémoire courte…le dommage est que, plus le mandat des politique est raccourci, et plus les français perdent la leur.

    1) Sarko pâle copie du FN, que les jeunes et moins jeunes ont dégagé…

    2) Hollande arrivé sur le fauteuil par soustraction (DSK, sa flûte enchantée l’a perdu)

    3) Macron, copie conforme du Hollande, arrivé par « ordonnance » pour faire barrage au FN.
    Les jeunes ont voté pour la jeunesse, et les yeux bleus de Macron, et les vieilles ont voté parce que Macron est jeune marié à une vieille, ça leur donne sans doute de l’espoir….

    En tous cas c’est certain, le nez dans leur propre déconfiture, tous ce petit monde va se retrouver avec tous ceux qu’ils ont dégagé pour cause de ras le bol, et de grand mal être….

Laisser un commentaire