PMA-GPA : les « progressistes » avancent leurs pions

Rédigé par notre équipe le 08 juillet 2017.

« Le mariage pour tous n’est en aucun cas un premier pas vers la GPA et la PMA ». Ce mensonge proféré à de multiples reprises alors que la France clamait haut et fort son refus de voir légaliser le mariage entre homosexuels a déjà volé en éclat. Le débat sur la GPA qui ne devait jamais être ouvert, selon les propos des traîtres au pouvoir en 2013, est aujourd’hui l’une des « avancées » à laquelle va s’atteler la nouvelle équipe gouvernementale. On n’arrête pas le progrès !  

Le passage en force du « mariage pour tous » aura été l’œuvre (bien hideuse) du quinquennat Hollande. Un tour de force qui a entrebâillé la porte menant à la gestation pour autrui, une pratique contestable surtout lorsqu’elle vise à fabriquer un enfant destiné à un couple gay et donc ne pouvant pas, par nature, procréer ensemble. L’été 2017 restera dans l’histoire comme le moment où cette porte a été ouverte en grand pour laisser passer les légions macroniennes qui ne voient l’être humain que comme une marchandise achetable et échangeable.

Deux décisions pour préparer le terrain

Le premier étage de la fusée a été mis en orbite le 26 juin 2017 avec l’avis du Comité consultatif national d’éthique. Un Comité dont tout le monde se fout et qui est « consultatif » comme précisé dans son intitulé, mais qui est devenu important depuis que François Hollande s’est caché derrière pour justifier sa réticence à approuver la GPA et la PMA alors qu’il faisait face à une marée de Français dégoûtés par son inconséquence sur le mariage homosexuel. Un mariage qui a mis le ver dans le fruit car la question de la filiation se posait explicitement malgré tous les ronds de jambe socialistes.

Le fameux Comité consultatif national d’éthique est revenu sur sa position de 2013 et a émis il y a quelques jours un avis favorable afin que toutes les femmes (en couple, lesbiennes, célibataires) puissent avoir recours à la procréation médicalement assistée. Le premier pas est donc franchi même s’il est bien rappelé que la GPA n’obtient pas d’avis favorable. Pendant la campagne présidentielle, le funambule Macron s’était déclaré contre l’autorisation de la PMA à toutes les femmes parce qu’elle « pose une question sur la dignité du corps de la femme » tout en assurant que l’avis du Comité aurait une influence forte sur la future norme.

Voici donc Macron lancé dans la PMA et la France carrément favorable à la GPA depuis la décision du 5 juillet 2017 de la Cour de cassation qui s’est prononcée en faveur de l’adoption du « parent d’intention » d’un enfant né à l’étranger issu de la GPA. La boucle est bouclée, la nature et l’éthique sont écartées telles de vulgaires traînées décadentes. La Cour de cassation, plus haute juridiction française, estime désormais qu’un couple homosexuel qui se rend à l’étranger où la GPA est autorisée, peut revenir tranquillement en France une fois l’enfant né et que le parent pas officiellement (et physiquement par ailleurs) géniteur a le droit d’adopter l’enfant. Ainsi, la Cour de cassation légitimise le recours de la GPA alors qu’elle est interdite en France. Grandeurs et décadences de la justice française !

Les associations LGBT crient au scandale car elles exigent que les deux parents soient reconnus comme les géniteurs (miracle de la nature et de la volonté) et éviter ainsi qu’un des deux membres du couple ne soit obligé de passer par l’adoption. Qu’ils se rassurent, ils auront bientôt ce qu’ils veulent. Sous prétexte de ces deux décisions iniques, le gouvernement se chargera de bricoler une loi qui répondra à toutes les exigences des défenseurs du « progressisme ». L’entrée dans cette nouvelle ère déplorable a un goût bien âcre que même le rire n’arrive plus à faire passer.

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. JpB dit :

    Qui se rappelle de Guigou lors de la création du Pacs en 1999 jurant qu’il n’y aurait jamais de mariage homo…?!

    La politique des petits pas…..Même Eric Cioti , pourfendeur de la loi Taubira sur le mariage gay, dit maintenant qu’il est pour….

    Là, la Gay Pride a revendiqué cette année la PMA, et juste après , comme par hasard, le conseil d’éthique donne son aval….conformément au souhait de Jupiter 1er.

    Bien sûr que tout est organisé pour arriver à légaliser PMA et GPA, c’est à dire la commercialisation de l’enfant, un produit comme un autre de consommation dans cette société mondialisée sans valeurs.

  2. Le-civilisateur dit :

    Certains homosexuels ne s’assument pas !

    Ils n’assument pas ce qu’ils refusent d’être, ce que leur commande l’ordre fondamental des choses.

    Rien ne les obligent à sortir du cycle naturel de la vie.
    C’est leur choix, et cette société moderne travail à le respecter autant que faire ce peut.

    Ils se privent volontairement d’un mode de vie, incitant d’autres personnes à créer, développer et à exploiter un véritable marché humain.

    Des homos qui veulent un enfant c’est un paradoxe.
    Ces homos là, n’assument pas l’existence stérile qu’ils ont choisi et remettent eux même en question la viabilité de leur différence.

    Et bien sur !

    ils sont soutenu par « toujours » les mêmes clowns mercantiles qui pourrissent nos vies et détruisent nôtre monde depuis 100 ans.

  3. Muriel dit :

    Les auto-proclamés « progressistes », en fait des dégénérés régressistes, piétinent une fois de plus le droit fondamental d’un enfant d’avoir un Père et une Mère au profit d’une pulsion égocentrique immédiate et consummériste

    C’est encore une fois une ultra minorité qui dicte sa loi à une majorité silencieuse….jusqu’à quand ?

    Quelle dépravation !

  4. Le-civilisateur dit :

    Je reviens à vous car j’ai constaté sur le net, que certaines personnes dénonce le site 24heuresactu comme étant d’extrême droite.

    En fait il est important de signaler aux gens, aux français en tout cas, commençons par là … que, « extrême droite » est une expression fourre-tout.

    Un terme « vernaculaire » ramené d’une époque révolue.

    L’expression « extrême droite » est exploitée fallacieusement pour désigner et surtout dénigrer les personnes qui élève un degré maximal d’opposition face à cette mondialisation inéquitable et qui ne profite qu’à la petite communauté de milliardaires et millionnaires qui orchestre ce foutoire.

    L’extrême droite n’existe plus et je pense qu’elle disparue à peut prêt en même temps que les derniers véritable bolcheviks quelque part vers 1990, et c’est tant mieux d’ailleurs, en tout cas pour l’extrême droite …

    C’est un habile subterfuge créer pour diviser les citoyens et pour étouffer la voix du peuples souverains, l’empêchant ainsi de ce concerter vers un dogme ou une idée commune devant qui, aucune armée, aucune dictature, aucun pouvoir ne tiendrait en place.

    Les manipulateurs font croire aux partie les plus crédules des nations, que refuser l’immigration de masse c’est mal, c’est raciste.

    La réalité c’est que nos gouvernements paralysent et rendent dépendant les pays pauvres pour pouvoir si installer et les exploiter toujours plus.

    En retour, en guise d’indemnisation ils autorisent les populations des pays qu’ils dépouillent à venir nous envahir et à ce mélanger à nous.

    Et à la fin c’est tout bénèf !

    Quand tu mélanges du riche avec du pauvre ça te fait du moyen, quand tu mélanges du moyen avec du pauvre ça te fait du précaire etc etc …

    Quand tu mélanges du raisonnable avec du désespéré ça te fait du soumis, quand tu mélange du désespéré avec du soumis ça te fait de l’esclave …

    La boucle est bouclée, en foutant le bordel chez eux ils foutent le bordel chez nous.

    Ils s’enrichissent la bas et nous envoient les pauvres ici.

    Alors ici, les plus lucides se plaignent et préviennent, et pour les décrédibiliser ont les assimiles à « l’extrême droite ».

    Alors certains ont peur, ils ont peur de ressembler même de très loin à de « l’extrême droite », ils paniquent et sont prêt à faire n’importe quoi pour ce faire passer pour ce qu’ils ne sont pas, quitte à revêtir l’uniforme d’un rêves ou d’un souvenir …

    Celui d’un bolchevik ou même d’un samaritain pour combattre une chimère et camoufler sa lâcheté en noble cause et faire paraître sa paresse en réflexion et autre force tranquille …

    Voilà !

    Tout ça pour dire que je ne suis pas raciste envers qui que ce soit, et que je ne vois rien de raciste sur ce site ou nous échangeons différents points de vu sur ce que nous subissons.

    J’invite les gens de tout bords et de toutes les origines à transcender les idées reçues et la manipulation via des termes tel que « extrême droite ».

    Apprenez à isoler votre opinion de vos intérêts personnels et à l’orienter exclusivement vers un choix honnête, logique et équitable.

    Selon moi …
    C’est le seul moyen de prendre des bonnes décisions.

Laisser un commentaire