Echos de l’inutile : Emmanuel et Brigitte à Marseille

Rédigé par notre équipe le 16 août 2017.

Enfin ! Ils sont en vacances ! Nos chers élus sont partis aux quatre coins de France et du monde se dorer la pilule et oublier le cauchemar dans lequel ils vivent depuis trois mois. Après avoir bossé comme jamais, ils profitent de vacances bien… vite arrivées comme pour notre sémillant président et sa femme. Les deux tourtereaux sont à Marseille en pleine opération séduction. Attention au(x) dérapage(s) !  

A peine trois mois, et le masque de Macron commence à pendre lamentablement du visage de ce baron de la finance débridée. Sondages en berne et Français furieux d’une action plus forte sur papier glacée que dans l’arène politique. Les lendemains de victoire sont difficiles et rien de tel que des vacances pour refaire le plein d’énergie ! Oui, mais les vacances présidentielles doivent s’inscrire dans un récit mythifié auxquels est censé adhérer le citoyen-électeur. Alors, prendre du repos est possible, mais pas n’importe comment.

Après Martine à la plage, voilà (les) Macron à Marseille

Les journalistes sont heureux. Le couple Macron aurait été aperçu à Marseille ! Comme s’il s’agissait d’un scoop, tous les journalistes encore présents à Paris se ruent dans la cité phocéenne afin d’apercevoir saint-Macron. La figure divine n’est pas très difficile à trouver tant elle aime à se mettre en scène pour montrer que ses vacances sont studieuses et POPULAIRES ! Le mot est galvaudé, le concept aussi, mais quand la hotte est vide, il faut bien utiliser quelque chose.

Ainsi, Macron va passer ses vacances à Marseille, une ville surtout connue pour sa délinquance et son club de foot. Les Français vont-ils en vacances à Marseille ? Seulement ceux qui y ont de la famille. Les autres préfèrent d’autres villes de la Côte-d’Azur, mais pour notre président millionnaire (fauché) de la finance, il est important de se montrer proche du peuple. Ni une ni deux, le couple présidentiel atterrit dans une bonne villa sur les hauteurs de la ville n’osant finalement pas jouer aux Gavroche jusqu’au bout en se trouvant un F2 dans les quartiers nord. Auront-ils le temps de croiser Mélenchon qui récupère de ses efforts inhumains ?

Mission réussie pour la destination, Macron est un type normal qui passe des vacances normales dans un lieu normal. Décidément, Hollande a laissé de sacrées traces sur son poulain ! Et comme lui, il n’est jamais avare d’une image flatteuse bien mise en scène. Ainsi, les photos et résumés des deux heures passées au centre d’entraînement de Marseille ont largement été relayés. On y voit un Macron souriant, fier d’être Marseillais à défaut d’avoir montré sa fierté d’être Français depuis son arrivée en politique.

Macron Emmanuel se promène main dans la main avec Macron Brigitte et les journalistes pantouflards sont heureux de pouvoir déverser un nouveau lot de niaiseries à leur reste de public. Tous les journalistes ? Non, car même en vacances, le président veille à ce que tous les propos le concernant soient dithyrambiques. Peut-être a-t-il mal vécu le bilan de ses 100 premiers jours qui même maquillé par ses amis de BFM TV ne brille que bien modérément. Quoi qu’il en soit, l’un des rares journalistes à ne pas avoir été encarté En Marche a fait les frais de la mauvaise humeur princière.

Et c’est ainsi qu’un photographe a été arrêté, gardé à vue pendant six heures et attaqué en justice par le président lui-même pour ne pas s’être plié à ses exigences. Le malheureux photographe aurait été surpris sur la propriété où réside le président selon des sources officielles. Une farce démentie par le photographe : « A aucun moment nous sommes rentrés dans la résidence du président. On n’est pas suicidaire, c’est comme à Paris, on ne va pas escalader les grilles de l’Elysée ». Peu importe la vérité pour le pouvoir, il faut maîtriser son image et les photographes qui ont encore un peu de dignité ne sont pas les bienvenus. Les caméras de télévision postées devant la villa sont, elles, bien accueillies. Elles appartiennent certainement aux « bons médias ». Une théorie pas du goût du staff présidentiel qui assure que « ce n’est pas du tout notre manière de travailler ». Ah, ils travaillent donc ! Nous voilà rassurés !

Déjà une remarque sur cet article

  1. Tata dit :

    Echo du futile : les 26 000 € versés par l’Elysée à la maquilleuse de Jupiter 1er en…3 mois !
    Comme le coiffeur d’Hollandouille à 10 000 € par mois…
    ( le Point)
    Heu… oui les économies de l’Etat , c’est pas pour le chef !

Laisser un commentaire