Quel avenir pour les Républicains ?

Rédigé par notre équipe le 06 septembre 2017.

Les élections sont terminées, mais les Républicains repartent de plus belle. Après la gifle infligée lors de la présidentielle et des législatives, le temps de la « reconstruction » est venu. Les mammouths ont été écartés à l’image de Fillon le néo-financier et Sarkozy, l’homme qui voulait plus de « fric », et les jeunes générations montent au créneau. Ils sont cinq à l’heure actuelle à être candidats et aucun profil ne laisse penser à un renouveau pourtant nécessaire.

Notre système politique étant tombé dans la catégorie du spectacle depuis l’introduction du quinquennat, l’après présidentielle-législative fait place à un numéro moins intéressant, mais dont l’impact devrait se faire ressentir pendant plusieurs années : l’élection pour la présidence des Républicains. Parmi les candidats en lice, seul Laurent Wauquiez est à peu près identifié par le grand public, et classé à la droite de la droite du parti par tous les médias.

Les Républicains : un robinet d’eau tiède

Wauquiez est-il tant à droite que cela ? Sa carrière ministérielle montre que c’est un robinet d’eau tiède qui a réussi à se distinguer une fois ou deux grâce à des phrases souvent pleine de bon sens et donc pas politiquement correct. C’est assez pour en faire un suppôt du FN et par conséquent un adorateur du IIIe Reich. Cette classification outrancière à laquelle se livrent les journalistes est encore une fois dirigée par un réflexe de caste. Il faut empêcher que la droite (la vraie) prenne le pouvoir et évince tous les gaucho-mondialistes qui font leur miel depuis 30 ans.

Wauquiez a toutes les chances de finir aussi piteusement qu’un Chirac ou un Juppé, mais il se doit d’endosser le costume d’épouvantail. Juppé était bien présenté comme l’âme noire du chiraquisme il y a 20 ans, il termine sa carrière avec l’image d’un sage bordelais qui distribue les bons points de républicanisme… Wauquiez ne fera pas de mal à une mouche, mais il est important de le dépeindre comme un vendu au FN pour mieux faire peur dans les chaumières. Le reste des candidats est quantité négligeable et tous ne sont là que pour obtenir un poste à la direction du parti. Les de Calan, Fasquelle, et autres Portelli, veulent une place au chaud dans l’espoir que la roue tourne enfin dans le sens de leur parti.

Mais il y a toujours une porte de sortie comme l’ont montré les pseudos « députés constructifs ». Si le parti n’est pas assez fort, il n’y a qu’à se soumettre à la puissance du moment. L’absence de colonne vertébrale idéologique n’est pas un obstacle à une carrière politique, bien au contraire. Il suffit de regarder la trajectoire d’une Pécresse ou d’un Estrosi pour voir que tous les chemins mènent au macronisme et au maintien coûte que coûte au pouvoir (même local). Les Républicains s’exposent à rester une force molle qui espère plaire à tout le monde quand il faudrait surtout donner des idées pour redresser réellement le pays.

Quel impact pour le reste de la classe politique ? Avec un parti Républicain dirigé par des bisounours, l’opposition continuera d’être phagocytée par Mélenchon. Le Front national est aux abonnés absents alors que Marine Le Pen dispose d’une tribune unique en qualité de députée. Un silence coupable qui laissent des millions de patriotes sans leader. Wauquiez reprendra-t-il le flambeau ? Ses nombreuses assurances pour signifier qu’il n’y aura aucun rapprochement avec le FN sont malheureuses. La France a besoin d’une droite forte qui n’a pas peur de dire que la religion macroniste est un leurre et que le règne des gaucho-libéralo-immigrationnistes doit cesser sur le champ.

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    ILS OSENT ? PARLER D’AVENIR ? UMPS =traitres UMPS
    depuis des décennies = BILDERBERG adoubent
    et font le choix de nos MINISTRES et PRESIDENTS ?
    FINI LE CIRQUE .
    LES PEUPLES EUROPEENS . DISENT NON MONDIALISTES
    DES ASSASSINS . POUR EUX = fric / luxe/ avions / putes ++
    pour les peuples = TRAVAIL salaires de misère ? STOP .
    LA CORRUPTION . LE POGNON du Qatar /ARABIE ?
    LES BARBARESQUES SONT CHEZ NOUS . OUI
    POUR NOUS TUER . CQFD .
    AVENIR ? C LA GUERRE . /ISLAM DES TENEBRES
    NOS POLITICARDS COMPLICES =VENDUS . Réalité ++

  2. Jp Long dit :

    Aucun s’il n’y a pas d’alliance de toutes les droites, FN compris…

    Bon mais les cyclones et l’incompétence macronnienne, on en parle ?

    Je suis de st Martin, mais de passage en métropole, et j’ai connu 3 cyclones majeurs en 30 ans. A chaque fois, c’est pareil: pillage de tout ce qui peut l’être, et pénurie de tout.

    Donc quand le Gouvernement macronien nous rabâche à longueur de médias que tout était prêt, c’est se foutre du monde:

    Pas de moyens de communication satellitaire ( la préfecture injoignable !), gendarmes, armée, secouristes, bâches pour les toits éclatés, eau, vivres…. bref rien d envoyé avant le cyclone, alors que ces besoins sont nécessaires à chaque fois !.
    Et maintenant ils sont coincés pour les envoyer après, avec le 2e cyclone qui arrive…

    Encore des politicards et des technocrates de Paris qui ont géré la situation et qui nous font croire qu’ils sont compétents !

    • Bluesun dit :

      Malheureusement JP Long,

      ça fait 35 ans que, c’est le bla bla bla qui masque l’incompétence.

      Entendu à la TV, ce que vous décrivez.

      En effet, pas du tout les mêmes propos que tenait ce jour le « liquide » ministre de l’intérieur.

      Les bisounoursumps, avaient de la bouteille dans la nullité, les Macrons « nouveaux », sont tous novices, ou anciens incompétents.

      35 ans que tous les uns après les autres, nous parlent de changement….
      Et le constat est que nous tournons en rond….

      Hidalgo, nous pond un camp de nudistes, et tous applaudissent, mais à part ça ????

      Question changement, on dirait bien que, pendant que nos politiques blablatent, la terre remet petit à petit les pendules à l’heure du réveil.

      C’est un vrai désastre ce qui vous arrive là bas.

      Quant au FN, il ne peut faire de miracle, ce n’est pas ce parti qui est à la tête du pays…
      Macron, est élu, c’est à Macron de faire le boulot…
      Tous les autres ne peuvent que déplorer le manque de compétence de l’élu…et de le faire savoir…ce qu’ils font tous d’ailleurs…

      57% ce sont abstenus de vote…maintenant il faut continuer d’aimer ce que l’on exècre, c’est le jeu des élections…

      Destruction-construction, on dirait que la nature donne un coup de dé audit jeu…

      Le plus urgent était de faire barrage au FN, et quand les inondations arrivent, il est trop tard pour demander que le FN fasse le boulot de Macron….

      Le FN est dans la notion de barrage où les citoyens l’ont mis….et c’est Macron qui fait plouf..5 ans de ploufs c’est long.

  3. Bluesun dit :

    Quels avenir pour les républicains ?

    Espérons le : LA CHASSE d’eau….!!!!

    Encore faut-il que les citoyens aient de la mémoire…

    Mais quand même après 40 ans de pratique des mêmes, pour le même service rendu et finir sans dents, sans boulot, sans pays, sans monnaie, et être traités de fainéants….

    Le clou doit être bien enfoncé…

Laisser un commentaire