Purge en Arabie saoudite. Et alors ?

Rédigé par notre équipe le 08 novembre 2017.

Defense Secretary Jim Mattis stands with Deputy Crown Price of Saudi Arabia Mohammad bin Salman Al Saud before a bi-lateral meeting held at the Pentagon in Washington, D.C., Mar. 16, 2017. (DOD photo by Sgt. Amber I. Smith)

L’Arabie saoudite est un des pires régimes au monde. En plus d’être autoritaire comme des dizaines d’autres, il véhicule une violence qui tue aux quatre coins de la planète. Guerre insoutenable au Yémen contournée soigneusement par les médias mainstream, milliards de dollars pour subventionner le terrorisme, l’Arabie saoudite ne tient que par les revenus du pétrole. L’actuelle purge tant commentée par les soi-disant experts de la région ne changera rien à la nature du régime.

L’Arabie saoudite traverse une révolution depuis dimanche. Une révolution de palais. Les masses ne se sont pas révoltées contre un pouvoir détenu par quelques uns et qui profitent des ressources extraordinaires du sous-sol. Non, la révolution en cours se fait à un autre niveau. Celui qui décide qui règnera lorsque le monarque actuel (81 ans) devra céder sa place. Les prétendants au trône s’écharpent comme il le faut depuis des décennies. Rien de nouveau sous le soleil assommant d’Arabie.

MBS joue des coudes

Et pourtant, tout le monde s’emballe et se perd en conjecture pour annoncer de quoi tout cela va accoucher. Ce qui surprend, c’est d’abord l’ampleur de la purge. Sous couvert de donner un coup de pied dans la fourmilière de la corruption, le prince héritier Mohammed ben Salmane (surnommé par toute la presse « MBS ») a décidé de rompre l’équilibre entre les clans de la famille royale en ratissant large. Ultra-conservateurs comme modérés paient les pots cassés. Des dizaines de princes et anciens ministres (l’un n’exclut pas l’autre) sont sous les verrous tandis que certains membres de la garde royale ont été aussi mis aux arrêts.

Dans un régime où la succession au pouvoir suprême n’est pas claire, c’est le plus fort qui l’emporte toujours. MBS l’a bien compris et vise à faire le vide autour de lui et du roi dont il aspire à prendre la succession. Il fait donc son petit ménage après avoir causé de gros dégâts à l’international. La guerre au Yémen vaut au moins celle de Syrie pour les atrocités, mais les journalistes qui savent d’où l’argent tombent ont une certaine faculté à détourner les yeux. Le Liban est gravement déstabilisé et l’Arabie saoudite fait tout pour entraîner l’Iran sur le chemin de la guerre avec les Etats-Unis.

Le bilan de MBS n’est pas glorieux, mais quand il suffit de donner le droit de conduire aux femmes pour que les médias acclament cette nouvelle vague de modernité, il n’est pas nécessaire de s’embarrasser du poids de ses tragiques erreurs. Qu’il réussisse ou qu’il échoue, in fine, MBS n’est qu’une des nombreuses nuances d’un régime qui est dans la détestation de l’Occident, mais qui continue à jouer au partenaire responsable grâce à ses pétrodollars.

L’Arabie saoudite est un des principaux problèmes de la communauté internationale et tant que les limites n’auront pas été fixées avec fermeté, son idéologie et son règne de violence continueront à ruisseler sur tous les peuples de la planète.

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. rebiere dit :

    Bonjour à tous
    J’ai vécu dans ce pays (Arabie saoudite).
    La purge que le jeune dirigeant opère est utile et indispensable.
    Je ne le vois pas couper des têtes.
    Il débarque seulement les roitelets qui se gavent du système.
    Regardons chez nous pour voir si sans couper aucune tête nous ne pourrions pas mettre un coup de pied dans les termitières que sont nos organisations politiques multiples /inutiles/couteuses…
    Préfecture de région…36000communes….conseils généraux….sénat…députés pour la France….députés européens…etc…etc….
    Notre spécialité en France est d’aller systématiquement faire les poubelles des voisins sans jamais aller mettre notre nez dans les décharges nauséabondes qui sont les nôtres
    .C’est vrai ils ont en conflit avec le Yemen !!mais qui y comprend quelque chose?.?
    Est ce que eux comprennent nos guerres contre des pays d’Afrique et du moyen orient.?.?
    Messieurs les journalistes expliquez nous ! !
    Je suis profondément Chrétien donc ni Musulman,ni islamiste.

  2. amazonia dit :

    PURGE ? POUR QUI .
    SUIS FRANCAISE PATRIOTE . ANCETRES FRANCAIS 100% .?
    Compte TWITTER Bloqué pour dire la vérité !
    Liberté d’expression ? POUR QUI ? SCANDALEUX . NOMBREUX PATRIOTES COMPTES BLOQUER .
    OSER . DIRE DES PAROLES QUI DERANGE DES ENVAHISSEURS .
    PAUVRE FRANCE . =zéro démocratie
    DICTATURE . /UE . BILDERBERG .
    EQUARISSEURS DES PEUPLES EUROPEENS .

Laisser un commentaire