NDDL : Macron lâche l’héritage hollandais

Rédigé par notre équipe le 18 janvier 2018.

La décision était attendue depuis des mois, des années, des décennies. C’est finalement Emmanuel Macron qui a pris une décision « irrévocable » et peut-être salutaire à bien des égards. L’aéroport de Notre-Dame-des Landes ne sera jamais construit. Une victoire de la raison, mais surtout une belle opération de communication de la part de l’Elysée. Quitte à renier une énième promesse du candidat Macron.  

C’est par l’intermédiaire du Premier ministre – qui a enfin trouvé quelque chose à faire – que l’information tant attendue a été annoncée. Notre-Dame-des-Landes ne sera pas le réceptacle d’un nouvel aéroport censé produire des fruits miraculeux pour la région nantaise. Le débat durait depuis un demi-siècle et avait surtout été réactivé par Jospin en 2000. Il faut croire que cet aéroport maudit porte la marque sombre du socialisme puisque le projet était soutenu corps et âme par Jean-Marc Ayrault. Pour rappel, ce dernier a été aussi transparent que ridicule au poste de Premier ministre. Un bilan si mauvais que son grand ami François Hollande a dû s’en séparer moins de deux ans plus tard afin de tenter un sauvetage de son catastrophique quinquennat. 

La fin du cirque et ses conséquences

Avec des soutiens de la trempe d’Ayrault, il est vrai que les doutes étaient légitimes quant à la poursuite du projet. Et ce d’autant plus que le pusillanime Hollande avait peur d’une poignée de « zadistes ». Ces derniers clament aujourd’hui haut et fort qu’ils ont gagné, mais qu’ils n’évacueront pas le site. La logique zadiste échappe au commun des mortels… Ayrault, lui, se lamente et parle de « déni de démocratie » en référence au referendum dessiné sur mesure qui a permis de remporter 55 % des voix en faveur de l’aéroport. Le referendum mis sous le tapis au sujet de la Constitution européenne était aussi un « déni de démocratie » ? Silence dans les rangs. Certains sujets ne doivent pas être abordés…

Le bilan des promesses de campagne est encore toléré, mais il faut vite traiter ce sujet sous peine d’être condamné pour fake news. Nous dirons simplement que Macron, alors candidat, s’était engagé à construire l’aéroport de NDDL et à faire ainsi respecter le résultat du referendum. Mais cette promesse était tenue pendant la campagne et face à un ardent défenseur du projet. Quand on vous disait que Macron change de discours en fonction de son interlocuteur…

Pourquoi renoncer finalement au projet ? Tout simplement car les bénéfices qui pourraient en être tirés ne sont absolument pas à la hauteur des problèmes déjà suscités. Les retombées économiques à prévoir sont minimes alors que le coût environnemental et politique est salé. L’actuel aéroport de Nantes sera agrandi et qu’importe le prix. Macron ne sera plus président lorsque la lointaine inauguration sera célébrée. Le renoncement permet aussi de donner un signal aux bobos-écolos qui aiment la nature depuis leurs immeubles bétonnés et qui auraient été choqués de voir une piste d’atterrissage construite là où des crapauds se reproduisent.

Le même message est envoyé à un Nicolas Hulot qui ne pourra pas prendre prétexte de NDDL pour quitter un Gouvernement prompt à faire de la morale écologiste sans aucune politique sérieuse pour la soutenir. Dire non à un projet d’aéroport insensé et balancer « make our planet great again » à la face du président américain ne permettent pas vraiment d’inscrire des actions positives et concrètes dans la durée. Mais cette réflexion n’appartient pas à tout le monde. La plupart des journalistes souligneront que Macron s’est défait d’un lourd héritage hollandais, qu’il a su trancher dans le vif et qu’il est donc un grand homme politique. Amen, Saint-Macron veille sur nous !

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. PhilZ dit :

    Politiques qui baissent leurs pantalons face à quelques ecolos égoïstes qui ne vont pas se géner pour bloquer d’autres sites. inconséquence et irresponsabilité françaises Typique. Coût pour l’état donc pour nous car des entreprises vont sans doute demandee des comptes.
    L’actuel aéroport de Nantes que je connais est très proche de zônes d’habitation. le décollage se fait au dessus de la ville avec tous les dangers de pollution importants et d’accidents…
    l’actuel aéroport est proche de zône natiura 2000( http://www.desailespourlouest.fr/un-reamenagement-irrealiste/)
    Que vont dire les écolos et le tralala médiatique a ce propos?

    C’est toute une région qui va patir de ce renoncement.
    La France est le pays du grand n’importe quoi et Macron est bien comme les autres un homme sans parole et sans courage

  2. Le-civilisateur dit :

    Quel fin stratège ce Macron.

    Il nous a tous coupé l’herbe sous le pied.

    Excusez moi pour cette expression pas très écolo…

    Belle opération de COM.

    «C’est comme ça qu’ils appellent ça la haut.»

    En vérité je te le dit,

    Tant qu’il y aura des hommes il n’y aura pas beaucoup de place pour l’écologie sur terre.

    Quelques parcelles de terre ont été épargnées.

    Mais ceci est dérisoire en comparaison de ce qu’il faut réellement faire pour stopper la catastrophe sanitaire dont découle l’activité humaine.

    Au même titre que les religieux réfutent l’idée et les preuves que nous sommes des primates et cousins des singes.

    Les institutions gouvernementales (enfin, les mafiozos qui dirigent le monde),

    Et bien ces institutions gouvernementales réfutent l’idée et les preuves que la démographie anarchique et galopante combiné à l’activité humaine,
    détruisent irrémédiablement ce monde.

    Alors ils peuvent bien danser pour cette petite victoire récupéré a des fins politiques.
    Mais sans oublier que pour sauver quelques hectares de nature, il a fallut mobiliser des jeunes chômeurs pendant des années( «sinon ils n’auraient jamais pu aller camper pendant des mois sous peine de devenir réellement sdf»).

    Il a aussi fallut la mort inutile d’un jeune pour que l’affaire prenne de l’ampleur médiatique.

    M’enfin, quand tu vois ce qu’il ne faut pas faire pour sauver un champ.
    Tu ne peux t’empêcher de te demander ce qu’il faudrait alors, pour sauver ce monde…

    Donc, armons-nous !

    Mais de beaucoup d’humilité et de modestie.

    Des jeunes qui ont campé pendant des mois, lesquels ne vont pas finir pas pratiquer un métier ou une activité qui contribue toujours un peu plus a détruire l’environnement ?

    Lesquels exactement ?

    C’est typique des bobos, ils jouent les rebelles spirituel jusqu’à 27 ans avec la carte bleu de papa cachée discrètement dans le gilet tricoté en laine de lama véritable du Pérou.

    Après quoi ils finissent toujours par reprendre le business des parents ou finissent pistonné dans l’entreprise d’un proche de papa ou maman.

    Le bobo si tu veux c’est comme un insecte.

    Ils n’y a que deux étapes dans le processus du bobo.

    La première c’est l’étude et le développement «spirituel».

    Après, vers 30 ans,
    C’est la deuxième étape,
    il se transforme en entrepreneur spécialiste du développement durable et du commerce équitable.

    Ou quelque chose comme ça…

    Alors permettez moi de vous dire que ce n’est certainement pas avec des saltimbanques, des espèces d’intermittents du spectacle, des fils de bobos, des jeunes chômeurs qui se cherchent, qui finiront tous à coup sûr, par retourner sur leur tablettes et leur smartphones pour faire étalage de leur exploits pour impressionner les minettes vulnérables cérébralement, sur des blog ou sur une chaine youtube..

    Ils seront contents de dire, j’y étais.

    Tout cela n’est pas sans nous rappeler les ringards qui se vantaient d’avoir participé aux événements de mai 68.
    Et qui siégeaient plus tard a des postes de hauts fonctionnaires, pdg ou grand cadre au sein d’ entreprises ultra capitalistes…

    Voilà de quoi sont fait la majorité des révolutionnaires de notre dame des landes.

    Sauver le monde ce n’est malheureusement que l’affaire des scientifiques.

    Pas des politiques et tout autant de révolutionnaires en carton pâte.

  3. amazonia dit :

    MACRON . GOUTS ET COULEURS ?
    Toujours la mode de HOLLANDESCU . VULGAIRE ++
    Députées ASS. NATIONALE + SINISTRES ?
    FEMMES = Tenues / Fringues=losanges / fleurs / RIDICULES
    dignes de EMAUS / VAMPS / LES BODINS ++
    LA Belloubet =jupe longue orange =style pub =MODEM
    TIGNASSE = ELLE le vaut vient recyclage COULEURS
    pour L’OREAL ?
    PAYER PAR DES FRANCAIS ? OUI .
    TENUES DE BUREAUX serait logique
    TAILLEURS . sans cravate ; ok
    TENUES SOBRES . STOP LA HONTE MULTICOLORE.
    TENUES de jardin /campagne ! STOP .
    MINISTRES / SENAT / ASS. NATIONALE .
    L’IMAGE DE LA FRANCE ? pas le marché aux puces .
    UN PEU DE RESPECT POUR LA FRANCE . ?? QUAND .

  4. Le-civilisateur dit :

    A notre dame des landes.

    Les opposants demandent du temps pour évacuer.

    Je serai très curieux de savoir dans quel etat ce trouve le site après ces années de campings sauvage.

    Et pas n’importe quel campeurs…

    Ce site a été piétiné pendant plusieurs années par une armée de fumeurs de beuh qui faisaient des java en jouant de la guitare autour de grands barbecues arrosés par de la bibine.

    les saltimbanque et autres marginaux nous ont fait un remake de woodstock.

    Alors dans quel état se trouve le site à présent ?

    OUI !

    Le site et les environs…

    Regardez l’histoire, et vous verrez qu’aucune révolution par la force n’a donné place à un monde réellement meilleur.

    Et pour cause, ce ne sont pas des bourrins qui se limitent à jetter des branches et des pavés qui pourraient élaborer un monde plus vertueux que celui qu’ils ont bouté.

    Le soulèvement par la rue n’a jamais rien changé.
    Ne n’est que du bruit et de la poussière et du sang pour pas grand chose.

    Une révolution ne se gagne que par l’épuisement des ressources de son opposant, et surtout ! si il y a une véritable solution de remplacement.

    Un schéma et évidemment des mentalités réellement meilleurs à proposer, sinon ont fait du surplace…

    Hors ce n’est pas le cas.

    La nous avons juste une bande de marginaux qui saute sur la première occasion pour se défouler et ssurtout pour se faire valoir.

    La prochaine foi que les pouvoirs publics déciderons de s’installer quelques part, ils le ferons.

    Avec ou sans l’avis d’une bande de toxico.

    Mais si Macron a vraiment stoppé le projet a cause de cette bande rigolo.

    C’est peut être qu’il se reconnait un peut dans leur façons d’être et de mener le combat…

Laisser un commentaire