Lutte contre le terrorisme : le délire continue

Rédigé par notre équipe le 18 mai 2018.

Interviewé ce matin dans une dépendance élyséenne appelée BFM TV, Gérard Collomb a indiqué que les services de renseignement et de police avaient récemment déjoué un attentat imminent sur le territoire français. Deux frères égyptiens prêts à se faire sauter ont été appréhendés. Une manière de dire que le Gouvernement fait bien son travail. Vraiment ? Petit retour sur la manière dont les terroristes se multiplient en France… 

Après l’épisode sanglant venu de Tchétchénie, les Français ont failli avoir le droit à un épisode égyptien. La veille de l’attaque parisienne au couteau, les forces de l’ordre ont arrêté deux frères égyptiens. Ces derniers projetaient un attentat à l’explosif ou à la ricine, un poison mortel. Comment ses deux individus se sont-ils retrouvés en France ? Ont-ils aussi eu la chance d’obtenir des papiers français avant d’entamer leur vendetta ? Ces questions trouveront rapidement des réponses, mais les questions les plus importantes ne sont-elles jamais posées.

Portes ouvertes en France ?

Parmi les questions taboues qu’il est impensable de formuler, il y a le délire d’un Etat qui amplifie l’arrivée d’étrangers qui n’ont aucune volonté de s’intégrer à la France et à ses valeurs. Pourquoi nous rabâcher les valeurs françaises si c’est pour les laisser se faire piétiner par des arrivants qui se croient en terrain à conquérir. Sous prétexte que les Tchétchènes et autres chances pour la France viennent de pays difficiles, il ne faut pas les traumatiser en les obligeant à parler correctement français et à ne pas se comporter comme des sauvages.

Livrés à eux-mêmes et surtout à leur environnement familial et communautaire, ils se comportent de manière qui ne serait même pas tolérée dans leur pays d’origine. Mais fidèle à sa règle de permissivité, la France laisse tout faire. Les sites Internet djihadistes fleurissent, les mosquées radicales se multiplient, et les djihadistes sèment la terreur dans nos rues chaque semaine ou presque. Mais bon, cette double arrestation doit montrer que l’Etat n’est pas à la ramasse. D’ailleurs, le ministère de l’Intérieur – fier de ce bilan – assure que 13 attentats auraient été déjoués et trois mosquées fermé depuis le 17 mai 2017…

Au lieu de cacher ce dernier chiffre ridicule, le ministère de l’Intérieur s’en réjouit. Pour trois mosquées salafistes en mois, ce sont des centaines d’autres qui sont laissées tranquilles et des dizaines d’autres qui ont ouvert leurs portes. Collomb et le Gouvernement sont parfaitement à la place voulue par le système. Les vannes de l’immigration sont grandes ouvertes, et la volonté de désarmer idéologiquement nos ennemis est bel et bien enterrée. La mondiale terroriste peut prospérer tranquillement en France. De quelle nationalité sera le prochain terroriste qui crèvera les écrans télé ? Le pari est compliqué tant les prétendants sont nombreux…

Déjà une remarque sur cet article

  1. Le-civilisateur dit :

    Oui !

    Tout les mois ils nous sortent qu’ils ont déjoué un complot terroriste.

    Ils sont fort, très fort …

    Mais qui sont ces hommes de l’ombre, capables d’anticiper les décisions d’individus qui eux même ne semble pas les avoir encore prises …?

    C’est tellement beau !

    Heureusement qu’ils sont là, tout le monde à bien reçu le message.

    Sans eux, ça serai le massacre, et nous l’avons assurément compris.

    C’est bien, c’est mieux, il ne faudrait pas que la situation dégénère et que le terrorisme devienne un véritable cancer pour Collomb…

Laisser un commentaire