parti socialiste
 

27 10
manuel_valls

Valls aurait aussi menti sur sa déclaration de patrimoine

A l’image de son président, François Hollande et de l’ex de ce dernier, Ségolène Royal, qui avaient sous-estimé leurs biens immobiliers pour diminuer leur ISF, Manuel Valls aurait également menti dans sa déclaration de patrimoine de manière grotesque, notamment en déclarant vivre dans un 40m2 composé de 4 chambres, 5 salles d’eau, 7 pièces de séjour, 5 cuisines et deux terrasses ! Après tout, les Français ont bien voté Hollande, on doit pouvoir leur faire croire n’importe quoi !

23 10
huchon_nounours

Jean-Paul Huchon ou Ubu roi en Ile-de-France

Bientôt près de 16 ans qu’il dirige la région francilienne, 16 années qui ont été le théâtre de coups tordus et d’une gestion administrative et financière qui a mené la région droit dans le mur…le système Huchon c’est un bilan, que s’efforce de dénoncer l’opposition francilienne, menée par Valérie Pécresse, députée des Yvelines.

22 10
Benoit_Hamon_Préfailles_2009_(2)

Benoit Hamon entre en phase avec le Front National

Dans la valse des injures socialo-merdocrates échangées ce 22 octobre 2014 entre le gouvernement et ses ex, Benoît Hamon reçoit la palme :A 7 h 50 Il déclare sur RFI : «la politique du gouvernement menace la République, parce qu’elle réduit les capacités d’intervention de la puissance publique.» Bien vu BH, c’est la thèse du Front National !

20 10
hollande-royal

Hollande-Royal : des mensonges au fisc pour diminuer l’ISF ?

Selon Le Canard Enchainé, François Hollande et Ségolène Royal, quand ils étaient encore en couple, auraient menti au Fisc, en sous évaluant leurs biens, afin d’éviter de toucher l’impôt sur la fortune (ISF), si mal vu chez nos démagogues socialisants. Grâce à cette « erreur », le couple a payé en 2006 sept fois moins d’impôts qu’il aurait du. Retour sur une vieille affaire passée sous silence.

04 10
hollande_montre

Une semaine en Hollandie, #92

Mes aïeux quelle semaine ! Il va falloir embaucher du monde pour rester au fait d’une actualité qui ressemble de plus en plus à une cuvette de toilettes publiques yougoslaves période Tito. Et notre pépère qui reste content de lui. L’idiot du village France, quoi !

18 09
cambadelis_fabius

Gôche morale : Cambadélis, plagiat et CV truqué

Selon une enquête de Mediapart, le premier secrétaire du Parti Socialiste, Jean-Christophe Cambadélis aurait accédé à une place de doctorant alors qu’il n’avait pas obtenu les diplômes requis. Sa thèse de doctorat serait elle-même bourrée de passages plagiés sur d’autres ouvrages. La gôche morale, la république exemplaire et la méritocratie, c’est pas pour demain…

15 09
parti_socialiste_connerie

Les perles vidéos des États généraux du PS

A l’occasion des États généraux du Parti socialiste, les responsables com du PS ont eu la remarquable idée de filmer des militants et de leur demander ce que signifie pour eux être socialiste. Des perles qui en disent long sur l’état de décrépitude intellectuelle et idéologique d’un parti attardé…

12 09
kader_arif

De Huchon à Kader Arif : les régions PS aiment la famille !

Mais jusqu’où iront-ils ? Alors que le président socialiste de la région Île-de-France, Jean-Paul Huchon, a déjà été condamné par la justice pour une affaire semblable, une enquête préliminaire vise le secrétaire d’État chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, Kader Arif, soupçonné d’avoir favorisé une entreprise appartenant à sa famille, AWF, dans des appels d’offres de la région Midi-Pyrénées.

10 09
libe_une

Libération : Une pathétique et journalisme aux ordres

Malgré le retour de Thomas Thévenoud à l’Assemblée Nationale, malgré un président attaqué de toutes parts (et tout particulièrement de la gauche), malgré les derniers remous autour du livre de Trierweiler, malgré une actualité internationale foisonnante, le journal Libération a décidé de consacrer sa Une, hier, mardi 9 septembre, aux problèmes judiciaires de Nicolas Sarkozy. La ligne éditoriale de Libé serait-elle décidée à Solférino ?

10 09
manuel_valls_ps Parti socialiste

La majorité parlementaire à 2 sièges du désastre

On peut dire sans exagération que la majorité parlementaire de Manuel Valls ne tient plus qu’à une minorité de ripoux. En effet, ramenée de 297 à 295 sièges en 2012, puis à 291 en 2013 après une série d’élections annulées, le seuil des 289 députés qui font une majorité absolue, pourrait n’être bientôt qu’un souvenir.