Encore une plate-forme pétrolière qui fuit… en Mer rouge !

Le gouvernement égyptien a confirmé lundi que du pétrole avait fui d’une des plates-formes pétrolières installées au large de la station balnéaire d’Hurghada, sur la Mer rouge.

Le porte-parole du gouvernement, Magdy Rady, a toutefois assuré que la fuite était « limitée », mais il n’a pas donné de précisions. Il a ajouté que la fuite avait été détectée la semaine dernière et qu’elle était en grande partie contenue, selon des propos rapportés par l’agence de presse officielle MENA.

Des responsables de compagnies pétrolières, à Suez, ont affirmé que la fuite provenait d’une plate-forme pétrolière située au nord d’Hurghada, et qu’elle avait pollué environ 160 kilomètres de côtes, dont celles de stations balnéaires touristiques.

Ces propos rassurants sont à comparer avec les premiers communiqués de BP sur la côté américaine, de la même nature…

On vous recommande

A propos de l'auteur Notre équipe

La rédaction : plusieurs journalistes qui vous sont dévoués !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.