/>

Pourquoi twitter ne supprimera jamais les comptes inactifs ?

Rédigé par Notre équipe le 21 juin 2010.

Lorsqu’on s’inscrit sur Twitter, la première étape est de chercher un username. Plus le nombre d’inscrits à Twitter progresse, plus il faut se creuser la tête pour trouver des noms libres. Le plus souvent, les comptes occupant les usernames convoités sont laissés à l’abandon depuis plusieurs mois et n’affichent qu’un ou deux tweets du type « Hello Twitter! ».

Nous avons fait le test en cherchant quelques usernames au hasard et cela donne ça, ça et ça. Que ces usernames soient déjà pris n’est pas vraiment étonnant, ce sont les premiers noms qui me sont venus à l’esprit. Il est toutefois surprenant que ces trois comptes n’aient jamais été véritablement utilisés et qu’ils prennent tous les trois la poussière depuis plusieurs mois, voire plusieurs années.

Dans son interface d’aide, Twitter dispose d’une page dédiée aux problèmes de choix de username. Le support nous informe ici en gras que les noms inutilisés ne seront pas libérés. Le texte poursuit toutefois poliment en précisant qu’il  est envisagé de rendre disponibles les usernames inactifs depuis 18 mois (sic), mais qu’il est impossible de donner une date à laquelle cela sera effectif.

Même si Twitter a confié à TheNextWeb envisager de nettoyer les comptes inactifs, six mois se sont écoulés depuis ce buzz et aucune décision concrète n’a été prise par l’entreprise. La « ruée vers les noms d’utilisateurs » clamée par TheNextWeb n’aura probablement jamais lieu.  En effet, la libération des usernames inactifs cache un véritable enjeu économique  que nous allons analyser aujourd’hui. Dans cet article, nous allons vous  exposer 3 raisons pour lesquelles Twitter ne détruira pas ses comptes fantôme.

1- La majorité des comptes Twitter sont inactifs

Fin avril 2010, Twitter atteignait les 105 millions d’utilisateurs enregistrés. Toutefois ce chiffre impressionnant cache de grandes disparités, comme nous le montre une étude de la Harvard Business Review, menée sur 300.000 comptes:

  • Les 10% des utilisateurs les plus prolifiques produisent 90% des tweets (En moyenne, les réseaux sociaux voient leurs 10% des utilisateurs les plus prolifiques produire 30% du contenu).
  • 25% des utilisateurs n’ont jamais tweeté. 50% des utilisateurs ont produit 1 tweet ou moins. 75% des utilisateurs ont produit 4 tweets ou moins. Ces chiffres expliquent pourquoi le nombre de tweets par mois grimpe beaucoup moins vite que le nombre de comptes.

Il semble donc que la majorité des comptes Twitter soient inactifs. Pour corroborer ces résultats, analysons un chiffre récent. Sur le mois de mai, Twitter avait atteint la barre symbolique des 2 milliards de tweets mensuels. Si l’on rapporte ce nombre au 105 millions de comptes, cela nous donne 19 contributions par mois par compte, soit moins d’un tweet par jour pour chaque utilisateur.

Si l’on pose l’hypothèse qu’un utilisateur actif tweete en moyenne 5 fois par jour de semaine (20 jours par mois), alors chaque membre atteindrait 100 contributions par mois en moyenne. Il ne faudrait que 20 millions de membres sur les 105 millions pour atteindre les 2 milliards de tweets. Selon cette rapide estimation, les 4/5 des membres de Twitter seraient donc inactifs.

2- Le nombre de comptes est un indicateur important pour les investisseurs

Jusque ici, la croissance de Twitter a été exclusivement financée par des levées de fonds. Même si les chiffres restent confidentiels, les trois différents tours de table sont estimés à:

  • 1 à 5 millions d’euros pour le premier tour
  • 22 millions d’euros en 2008
  • 35 millions en 2009

Sans business model viable à ce jour, Twitter ne compte que sur les financements externes pour soutenir sa croissance et rémunérer sa centaine d’employés. Ne produisant pas de chiffre d’affaires, la société doit afficher des indicateurs de croissance alléchants pour convaincre les investisseurs de lui faire confiance.

Dès lors, le nombre d’utilisateurs actifs est une donnée stratégique. Le nombre d’utilisateurs inscrits intervient en toute vraisemblance dans la valorisation financière de l’entreprise faite par les investisseurs. Prendre la décision de désactiver 75% des comptes et donc de voir son nombre d’utilisateurs actifs chuter subitement aurait des conséquences négatives sur l’attractivité de l’entreprise en termes d’investissements.

3- Supprimer les comptes inactifs affaiblirait les célébrités Twitter

Les célébrités sur Twitter affichent un nombre de followers impressionnant. En France, certains blogueurs ou journalistes ont grandement profité d’être sur la liste de personnes à suivre suggérée par Twitter aux nouvelles personnes qui s’inscrivent.

Toutefois, comme Tweeter est plus efficace pour attirer de nouveaux membres que pour les faire utiliser le service, les compteurs de certains power-users de Twitter sont chaque jour artificiellement gonflés par des centaines de nouveaux inscrits. Parmi les nouveaux followers des utilisateurs influents, trois sur quatre ne posteront au plus 4 tweets avant de quitter le site pour de bon.

Twitter tire sa fierté de quelques utilisateurs médiatiques et influents, qui eux mêmes tirent leur fierté d’un nombre de followers à plusieurs chiffres. Si Twitter désactivait les comptes inactifs, les premières victimes seraient justement les utilisateurs qui font la célébrité du réseau. Une politique de nettoyage n’aurait donc que du négatif pour Twitter, qui amoindrirait ses utilisateurs les plus précieux.

Conclusion

Pour Twitter, nettoyer sa base de données revient à se tirer une balle dans le pieds, car le nombre d’utilisateurs est une donnée sensible pour les investisseurs et les membres du réseau. Twitter pourrait toujours libérer les usernames tout en conservant les comptes grâce à leurs ID. Toutefois il semble plus prudent de rester dans le flou plutôt que d’admettre que la majorité des comptes sont des fantômes.

Laisser un commentaire