La “rigueur n’est pas un gros mot”, c’est pas une raison d’en parler !

François Baroin, le ministre du Budget a affirmé mercredi que “la rigueur n’est pas un gros mot“. Un pas de plus dans la préparation de l’opinion au serrage de vis général qui s’annonce.

Si la rigueur n’est pas un gros mot, c’est en tout cas le genre de mot qui brule la bouche des politiques, toujours très hésitant à l’employer. Ce qui nous donne depuis plusieurs semaines une bataille sémantique entre ministres, communicants et journalistes pour définir la phase dans laquelle la France (à l’image de la plupart des autres pays) est entrée.

En gros, on avait l’impression depuis quelque temps que ça ressemblait à de la rigueur, que ça sentait la rigueur, mais que ce n’était apas la rigueur. Grâce à notre Harry Potter national, l’ambiguïté est levée.

La politique rigoureuse de François Fillon est morte. Vive la rigueur de Baroin ! A moins que le jeune effronté ne se fasse taper sur les doigts pour avoir prononcé le mot maudit…

On vous recommande

A propos de l'auteur notre équipe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.