/>

Foot : le ballon d’or 2010 est décerné à…

Rédigé par notre équipe le 08 juillet 2010.

A l’issue des deux demi-finales de la coupe du monde, on en sait un peu plus sur l’identité du futur ballon d’or. La tradition veut que tous les quatre ans, le meilleur joueur de l’année soit généralement désigné au sein de l’équipe championne du monde. Trois favoris se dégagent…

L’équipe d’Espagne survole depuis deux ans le football international. Pourtant un seul des joueurs de la “Roja” semble en mesure de remporter le plus prestigieux des trophées individuels. En cas de victoire dimanche, ils seront sans doute deux bataves à se disputer le graal.

Xavi : l’espagnol, maître à jouer de l’Espagne et du Barça, a tout pour remporter le trophée côté ibérique. Sa vision du jeu et son sens de la passe en font l’un des artisans majeurs de l’Espagne depuis deux ans. Moins médiatique que son coéquipier Lionel Messi, il est pourtant sans doute d’avantage impliqué dans la qualité du jeu à Barcelone. Une fluidité que l’on retrouve avec l’Espagne. Ce n’est pas un hasard !

Compte tenu de sa belle coupe du monde et du goût affiché par les jurés du ballon d’or pour les attaquants, on peut tout de même penser que David Villa pourrait représenter une solution de repli tout à fait honorable. Sa saison relativement anonyme à Valence devrait toutefois logiquement peser négativement.

Arjen Robben : on disait que Franck Ribery était le “Kaiser” de Munich, c’est pourtant au néerlandais que le club bavarois doit son formidable parcours européen. Il a quasiment qualifié à lui tout seul le Bayern pour la finale de la Ligue des Champions. Sans être transcendante, sa coupe du monde est solide et il fait figure de sérieux prétendant en cas de victoire des Pays-Bas en finale.

Wesley Sneijder : si la Hollande est championne du monde, je mettrai une grosse pièce sur son nom. Banni (tout comme Robben) sans ménagement du Real Madrid, Sneijder a pris une part prépondérante dans la victoire de l’Inter en Ligue des Champions. Sa coupe du monde est très aboutie et il s’offre le luxe d’éliminer le Brésil avec ses deux buts. Rien que ça !

Déjà une remarque sur cet article

  1. you might have an ideal weblog here! would you prefer to make some invite posts on my blog?

Laisser un commentaire