/>

Fin de cavale pour le “Barefoot bandit”, icône des ados US

Rédigé par notre équipe le 12 juillet 2010.

Le “bandit aux pieds nus” (Barefoot bandit), adolescent en rupture de ban dont la cavale romantique aux États-Unis puis aux Bahamas fascinait la jeunesse américaine, s’est fait attraper dimanche à Nassau par la police de ce petit pays des Caraïbes. Itinéraire d’un gamin pas gâté par la vie qui a fait le choix du banditisme (pacifique) et de la vie de Bohème…


Gueule d’ange, regard mélancolique. Le jeune Colton Harris-Moore n’a rien à envier aux héros de Twilight en terme de romantisme. A 19 ans, l’adolescent n’est pourtant pas un enfant de chœur. A mi-chemin entre Robinson Crusoë et Billy the Kid, le “bandit aux pieds-nus” vivait dans la nature et volait tout ce qui passait à portée de sa main… notamment des avions.


Le jeune Colton n’a que 12 ans quand il est condamné pour vol pour la première fois, suivront deux autres condamnations avant qu’il n’ait 13 ans. La suite n’est qu’un long recommencement. Vivant avec sa mère dans l’état de Washington, le gamin aura très jeune fait le choix du crime.


La légende du “bandit aux pieds-nus” est née il y a deux ans. Lorsque des policiers ont découvert des empreintes de pieds dans un hangar où venait d’être volé un avion… retrouvé écrasé à plusieurs milliers de kilomètres de là. Sans permis (il aurait appris à piloter en jouant à des simulations sur ordinateur), les atterrissages de Colton n’étaient pas forcément très académiques…


Le facétieux Colton, qui vivait pieds nus, à demi-sauvage, a joué de sa notoriété grandissante en dessinant à la craie de fausses empreintes de pas dans les lieux où il commettait ses forfaits. En quelques mois les pages de soutien se sont multipliées sur Facebook et Colton est devenue une véritable icône du Web. Des logos, des t-shirts “Barefoot Bandit” sont apparus, le représentant pieds nus un gourdin à la main…


L’adolescent aurait tout de même à son crédit plus de cent cambriolages, le vol de nombreuses voitures, de bateaux… et de cinq avions. C’est en avion notamment que Colton Harris-Moore a entrepris la semaine dernière la dernière (et plus grandiose) étape de sa cavale. Le 4 juillet, il dérobe un avion de tourisme dans l’Indiana et s’envole pour les Bahamas…


Plusieurs milliers de kilomètres et un crash plus tard, le gamin reprend ses activités sous les Tropiques entre cambriolages et vie sauvage. Manque de pot ou revers de la médaille médiatique, un couple de touristes américains le reconnait et le dénonce dimanche à la police locale.


Il en faut plus que cela pour arrêter le jeune homme. Il vole un hors-bord dans une marina de Nassau. S’ensuit une course poursuite de deux heures avec les gardes-côtes qui auront finalement le dernier mot.


La nouvelle de l’arrestation de Colton a provoqué une immense vague de sympathie des internautes américains. Une page de soutien a été créée sur Facebook, qui comptait dimanche soir plus de 60.000 membres.

Laisser un commentaire