/>

Irlande : flambée de violence entre catholiques et protestants

Rédigé par maximus (24actu) le 15 juillet 2010.

Des émeutes inédites depuis les accords de paix de 1998 ont éclaté ces derniers jours à Belfast, mettant aux prises jeunes catholiques indépendantistes et forces de l’ordre. Une tension ravivée après la traditionnelle marche unioniste protestante du 12 juillet. Vers une nouvelle guerre de religion ?


L’Irlande du nord est déchirée depuis 300 ans entre une communauté catholique républicaine et indépendantiste et une communauté protestante, arrivée en Irlande avec l’armée anglaise en 1690, et unioniste.


La situation semblait s’être apaisée depuis les accords de paix de 1998, qui garantissaient une représentation politique à la minorité catholique et un partage du pouvoir. L’IRA (armée de libération nord-irlandaise) avait rendu les armes et acceptait les règles du jeu démocratique.


Hélas, comme on peut l’observer en Corse ou au Pays basque, une branche de jeunes activistes ont choisi la voie de la radicalisation et rêvent de relancer la “guerre de religion”.


Si les dernières émeutes à Belfast n’ont pour l’heure pas fait de victimes, leur violence est de nature à rallumer les haines et les méfiances ancestrales entre les deux communautés.


Si une branche de la jeunesse catholique se radicalise, il en va de même côté unioniste. La tendance démographique du pays, favorable aux catholiques, leur promet d’être mis en minorité dans les vingt ans à venir. De quoi succomber à la tentation radicale ?

Déjà une remarque sur cet article

  1. F*ckin’ tremendous things here. I am very glad to see your article. Thanks a lot and i’m looking forward to contact you. Will you please drop me a e-mail?

Laisser un commentaire