/>

Eric Woerth au Tour de France : quelle mouche l’a piqué ?

Rédigé par didoulefou (24actu) le 20 juillet 2010.

Le pouvoir rend-il idiot ? Ou autiste ? La dernière péripétie d’Éric Woerth le laisse supposer. Pris au piège depuis plus d’un mois d’une affaire pourrie qui ne cesse d’empoisonner la vie politique, le ministre du Travail n’a rien trouvé de mieux à faire que d’aller parader lors d’une étape du Tour de France. Le bain de foule a tourné court sous les huées du public.


A quelle genre de réception s’attendait Éric Woerth en visite dimanche au village étape du Tour de France ? A des manifestations de soutien ? Depuis des semaine, la France vit au rythme des fausses révélations et des rumeurs. Le travail de sape de l’opposition et des médias a fait son œuvre et la foule a vécu la visite ministérielle comme une provocation.


On peut quand même s’étonner qu’Éric Woerth n’ait pas été plus discret. Une personne dotée d’un minimum de bon sens peut comprendre que ce n’est pas une très bonne idée pour le couple Woerth (madame était de la fête) de se mettre en avant de la sorte quand son nom est chaque jour trainé dans la boue de la sorte.


Nous avons répété à plusieurs reprises dans ces colonnes notre soutien à Eric Woerth. Nous avons dénoncé les méthodes pourries utilisées pour le faire tomber et affaiblir le gouvernement. Aussi innocent qu’il soit, Eric Woerth aurait tout à gagner à faire profil bas dans les semaines à venir, à se faire oublier des Français.


C’est évidemment dégueulasse qu’une campagne médiatique ait démoli la réputation (et peut être la carrière) du ministre au moment où il se préparait à défendre une réforme indispensable pour l’avenir du pays. Mais en politique comme dans la vie, personne ne peut faire abstraction du contexte dans lequel il évolue.


Et le contexte n’est pas favorable à Éric Woerth ces derniers temps. Surtout lorsqu’il s’agit de parader la mine radieuse en bras de chemise accompagné de son épouse. Qu’un conseiller ait estimé que cette sortie constituait une formidable “opération de comm'”, ce n’est que trop probable. Mais le gouvernement devrait savoir mieux que quiconque qu’il ne faut jamais écouter ces “professionnels” de la communication qui font généralement plus de mal que de bien.

Déjà une remarque sur cet article

  1. Unquestionably believe that which you said. Your favorite reason seemed to be on the net the easiest thing to be aware of. I say to you, I definitely get irked while people think about worries that they plainly do not know about. You managed to hit the nail upon the top as well as defined out the whole thing without having side effect , people can take a signal. Will likely be back to get more. Thanks

Laisser un commentaire