/>

Une fillette de 12 ans évite un viol grâce à Facebook

Rédigé par silesricains (24actu) le 22 juillet 2010.

Une fillette américaine de 12 ans a échappé début juillet par son courage et son sang-froid à une tentative de viol de la part du petit-ami de sa mère. Après s’être barricadée dans sa chambre, elle s’est connectée à Facebook depuis son iPod pour demander de l’aide.

Raymond Cesmat, 42 ans, gardait la petite fille en l’absence de sa mère. Le pervers lui avait même confisqué son téléphone portable afin selon lui de “l’empêcher de passer la soirée à envoyer des textos“.

A deux reprises au cours de la soirée, l’homme s’est rendu dans la chambre de sa victime endormie pour tenter d’abuser d’elle. La petite fille ne s’est pas laissé faire et s’est mise à hurler et à frapper son agresseur. Surpris, le pédophile a quitté la pièce tout en la menaçant : ” je t’utiliserai quand j’en aurai envie “.

Mais ce que ce salopard ne savait pas, c’est que la fillette avait beaucoup plus de cran que lui. Elle a profité de son absence pour barricader la porte. Elle a attrapé son iPod, doté d’une connexion Wifi, et s’est connectée sur Facebook.

Par coïncidence, la propre fille de Raymond Cesmat était connectée au même moment et c’est elle qui a donné l’alerte à la maman de la fillette.

La petite fille, décidément très courageuse, n’en est pas restée là et s’est enfuie de la chambre par la fenêtre pour rejoindre la station-service du quartier. Sa maman est arrivée quelques minutes plus tard pour la sortir de cet enfer.

Raymond Cesmat a été arrêté par la police du Minnesota. Il avait plusieurs égratignures aux bras et au ventre qui attestent des efforts de la petite fille. Lâche jusqu’au bout, l’agresseur a préféré se suicider en prison plutôt que de répondre de ses actes.

Laisser un commentaire