En Russie, un Noir élu pour la première fois

 

Pour la première fois en Russie, un Noir a été élu par ses concitoyens. Jean Grégoire Sagbo, un Russe d'origine béninoise, a été choisi par les électeurs de Novozavidovo comme conseil municipal. Un moment historique dans un pays où le racisme demeure vivace.

 

Jean Grégoire Sagbo, installé dans cette petite ville de 10.000 habitants depuis 21 ans, a été élu sur la base d'un programme très pragmatique, mettant notamment en avant la mise en place d'un meilleur système de ramassage des ordures et la lutte contre la drogue.

 

"Sa peau est noire, mais il est russe à l'Intérieur", a indiqué Vyacheslav Arakelov, le maire de cette ville située à une centaine de kilomètres au nord de Moscou. "Il aime cette ville comme seul un Russe peut le faire", a-t-il poursuivi.

 

Jean Grégoire Sagbo, que les médias russes ont surnommé "l'Obama russe", assure qu'il ne ressent pas le racisme dans sa vie de tous les jours. "Je suis un des leurs. Je suis chez moi ici".

 

Et le sentiment semble partagé par ses administrés. Denis Voronin, un ingénieur de 33 ans, se réjouit de voir en Sagbo rejoindre le conseil municipal. "C'est le premier politicien de la ville a être élu sans tricheries", affirme-t-il.

 

Les agressions à caractère racistes, souvent violentes, sont monnaies courantes en Russie, où vivraient selon des estimations environ 40.000 noirs, pour la plupart des africains ayant migré lors de la période soviétique.

On vous recommande

A propos de l'auteur silesricains (24actu)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.