/>

Les militants UMP resserrent les rangs autour de Sarkozy

Rédigé par didoulefou (24actu) le 26 juillet 2010.

 

Les "affaires" sorties quasi-quotidiennement par les médias depuis plus d'un mois n'ont pas ébranlé les électeurs de Nicolas Sarkozy. Selon un sondage Ipsos, les militants UMP ont même repris du poil de la bête, satisfaits de voir le président de la République se réapproprier les valeurs de sa campagne de 2007.

 

"Les merdes volent en escadrille", avait coutume de dire Jacques Chirac. Nicolas Sarkozy a pu vérifier ces dernières semaines l'exactitude de cet idiome. Pas un jour sans un nouveau rebondissement faisant la une de tous les journaux. De quoi écorner encore d'avantage l'image usée de l'hyperprésident?

 

Eh ben non ! Cette "séquence scandales" concoctée avec beaucoup d'amour (et de déontologie ?) par les médias, n'a pas porté ses fruits auprès de l'électorat de droite. L'acharnement contre le gouvernement en plein débat sur la réforme capitale des retraites a même eu l'effet inverse. D'autant plus que les militants UMP ont été très sensible au retour aux fondamentaux de 2007 : sécurité, réformes, valorisation du travail et de l'initiative,… Du coup, 82% d'entre eux soutiennent aujourd'hui son action.

 

Selon Jérôme Fourquet, directeur adjoint du département opinion de l'Ifop, il existe un "décalage" entre "l'emballement médiatique" autour des affaires et la réaction des Français. En gros, une fois sorti du petit microcosme médiatico-parisien, tout le monde se contrefiche de ces micro-scandales.

 

La côte de popularité de Nicolas Sarkozy demeure toutefois très basse. Pas en raison de quelque affaire que ce soit, mais parce que les Français ne ressentent pas encore les effets des réformes engagées depuis 2007. C'est de ce ressenti de l'opinion et des résultats obtenus, que dépend l'avenir politique de Nicolas Sarkozy… et de cela uniquement, n'en déplaise aux journalistes.

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. Martin dit :

    Vraiment trop orienté votre article, je n'irai plus jamais sur votre site ! Et pourtant je suis de droite mais laisser entendre que l'affaire Woerth est une invention des journalistes malveillants et que l'opinion s'en fiche, c'est vraiment trop… Et conclure, en plus, que nous avons juste à attendre que les réformes portent leurs fruits !? Non mais vous nous prenez vraiment pour des c… Vous vivez en France ? Vous allez au café ? Vous parlez avec des vrais gens ?

  2. pierre dit :

    L'affaire "Woerth" un micro-scandale ? De qui se moque-t-on ? Je suis à l'Ump et je désapprouve totalement les prises de position du gouvernement sur certains sujets. Quand on constate avec quel amateurisme les affaires pubbliques sont gérées actuellement, la majorité présidentielle a vraiment du souci à se faire pour 2012 !

Laisser un commentaire