Hallucinant : la BAC abandonne Grenoble par peur des caïds !

Vengeance privée contre les forces de l'ordre. Le tube de l'été ? Après les émeutes de Grenoble, après l'assaut à la hache d'une gendarmerie par une cinquantaine de gitans furibards, c'est à nouveau à Grenoble que ça se passe…

Les policiers de la BAC ont été menacés de morts par les proches du caïd tué lors d'une course-poursuite. Ils ont été invités par leur hierarchie à quitter la région.

 

Laissez encore deux jours au Monde et ils vous parleront de "bavure" et de "violences policières"… Les policiers de la BAC, impéccables dans leur intervention pour arrêter un braqueur de casino armé qui leur tirait dessus, sont menacés de morts par des proches du voyou et ont été contraints de quitter la région de Grenoble avec femmes et enfants.

 

Une information confirmée par le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, qui a parlé de menaces "indignes et bien réelles". Lisez entre les lignes : les racailles de Grenoble ont fait passer le message à travers la ville qu'ils comptaient venger leur mort…

 

La menace est tellement prise au sérieux que tous les policiers de la BAC de Grenoble ont été mis "au repos" et qu'on leur a demandé de quitter la région avec toute leurs familles… Mais dans quel pays on vit ?

 

Comment le gouvernement peut accepter qu'une bande de petites frappes terrorisent ses meilleurs policiers ? Comment tolérer que quelques dizaines d'individus aient à ce point pris le contrôle d'une ville ?

 

J'ai bien peur qu'il faille un peu plus qu'une couche de peinture sur les murs des cités, envoyer des polciers de proximité sympas, ou débloquer des fonds pour construire des centres sociaux, afin de ramener l'ordre républicain dans cette jungle. Et qu'on ne parle pas de chômage. Toutes ces racailles gagnent plus en une semaine que les policiers de la BAC en un an !

 

Il ne s'agit pas de malaise social ici, comme on nous l'a fait croire au moment des émeutes de Villiers-le-Bel ou de Clichy-sous-bois. Il s'agit de violence délibérée qui ne connait plus de limite. A Grenoble et ailleurs, les voyous n'ont plus peur de la police… c'est la police qui a peur d'eux.

 

A force de faire de la police et des policiers les éternels méchants, voilà à quel genre d'extrémité on aboutit. Des flics impuissants, terrorisés et obligés de prendre la poudre d'escampette…

On vous recommande

A propos de l'auteur lateigne (24actu)

22 réactions à “Hallucinant : la BAC abandonne Grenoble par peur des caïds !”

  1. "tendancieux, douteux, prises de position.."

    Voila de quoi on peut tous nous accuser, quand on relate simplement la réalité. La réalité, si dérengante n'est ce pas? "la réalité nauséabonde"

    "mouais" c'est à cause de gens comme VOUS, que l'on en est là aujourd'hui. Je crois que vous n'avez plus de leçons à donner, à personne.

    Soutien total à la Police de France.

  2. Et vous appelez ça TRAITER l'info différemment ? Rien de bien nouveau dans vos articles de que ce qui se voit ailleurs. J'attendais beaucoup de ce site qui se vante de parler autrement de l'info. En fait on en parle comme tout le monde à quelques mots près. Je pensais trouvé un site déjanté, décalé vraiment différent. Ma déception est immense après quelques jours passés à le visiter. Vous perdez votre premier fan

  3. Plus vous aurez peur, et plus vous voterez à droite…

    Droite et délinquants = même combat

    Comme la noblesse et les bandits détrousseurs avant 1789 !

  4. "COMMENT LE GOUVERNEMENT PEUT ACCEPTER

    BLA, BLA ,BLA ,BLA , LES MEILLEURS POLICIERS"

    a la premiere lecture ,j y ai pas cru mes yeux …

    j ai re-lu,

    j ai verifié le nom du torchon

    ( 24 HEURES ACTU) connait pas!

    et c etait bien ça , alors la !

    ça fait froid dans le dos une tel léche de croupion .

  5. on deja dans le meilleur des mondes

    avec des journaleux capable d article aussi tendancieux.

    higland ,c est a cause de gens comme TOI

    qu on en est la cretinus.

    c est mouai qui est dans le vrai .

  6. 24HEURES-ACTU

    VOUS AVEZ EN LA PERSONNE DE L EXCELLENT HIGHLAND ,

    UN JOURNALEU BIEN A LA BOTTE COMME CELUI QUI A REDIGÉ CE TEXTE HAGIOGRAPHIQUE SUR L EXCELENTE POLICE .

    PS – je ne soutien pas la racaille

    ni les braqueurs

  7. il faut envoyer l'armée tout simplement.

    commandos marine ou légion

    ils leur règlerait leur compte rapide.

  8. Hallucinant vous m'avez presque fait peur !!!

    je ne comprends pas le but de l'article? faire peur aux gens sur les ghettos ou la banlieue ?

    Je penses que c'est la dernière fois que je mets les pied sur ce site!

  9. Hallucinant!! C'est la première fois et la dernière fois que je met les pieds sur ce soit disant site internet d'actualité! Ceci est d'ailleurs mon premier et dernier commentaire!

    Lire un tel rammassie d'obscénités malsaines condensés en deux pages de torchons au style vulgaire m'a littéralement provoqué des frissons dans le dos. L'auteur de cet article n'a clairement aucune idée de la situation sociale dans les banlieux française. C'est quoi l'alternative à la construction de plus de centres sociaux, le développement de la police de proximitée et la renovation des banlieux? construire plus de prisons? L'armée dans la rue? Aller chercher les "caïds" dans les écoles primaires? Rétablir la peine de mort? Les camps de concentration pendant qu'on y est?

    Je me dispense de tout commentaire supplémentaire, c'est tout simplement honteux.

  10. moui moui, y a des grenoblois ? en tant que grenoblois on ne se sent pas vraiment en sécurité … alors si ce n'est pas la police qui ramenera l'ordre, ce sera le peuple, et les gens de grenoble en ont marre de ces racailles qui se croient tout permis. A bon entendeur salut les bien-pensants

  11. Tu as raison sebastien :ce sera le peuple.

    L'histoire de France est émaillée de révolutions.

    Je pense également à la Résistance française pendant les années d'occupation….

    à ce moment là la police collaborait plutôt….

    Ce sont des civils qui ont libéré tout le Sud-Ouest mais,officiellement ,ils sont oubliés.

  12. Je suis à Grenoble depuis 3 ans, et j'ai eu la chance de ne pas avoir à trop fréquenter les quartiers "chauds" (Villeneuve, St Bruno, Echirolles…), mais le peu de fois où il m'est arrivé de passer par là, comme le dit Sébastien, on ne se sent pas en sécurité. Et comme il le dit également, le peuple va finir par craquer, et là, ça risque de faire plus de dégats que quelques policiers de la BAC qui fuient.

    J'apporte tout de même mon soutien aux policiers de la BAC, qui font malgré tout un métier difficile.

  13. Ah oui, et je voulais dire aux pseudo-révolutionnaires qui ont posté les premiers commentaires que leur attitude me fait fortement penser aux débats Sarko-Ségo : on papote sur la forme, sur les mots, tout ça pour esquiver la réelle question qui se pose, celle du fond. A bon entendeur…

  14. Honte aux rédacteurs de ce journal, rappelez vous des années 39 40 ou la police raflait femme et enfant, ils n'ont pas changer et je ne comprends pas la moindre compassion envers ces grands cochons branleurs couards et à la botte de adolphe Hortefeux

  15. en réponse à Henri ok avec toi je rengage je repart au 2eme REP légion et on les massacre à coups de crosses et de rangers ils pourront postuler au championnat du monde de course à pied et on les verra les caids ….. COURIR pour eviter de se faire massacrer par des guerriers et pas par des flics qui sont baillonnés et a qui on demande d'y aller douçement nous douçement on connait pas fin de la discution preparer de la plaçe dans les hopitaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.