Oliver Stone : “la domination juive des médias fausse la vision de la Shoa”

 

Le réalisateur américain Oliver Stone a affirmé lors d'une interview au London Sunday's Times que notre vision de l'holocauste était faussée par "la domination juive des médias", avant de se justifier en ajoutant qu'Hitler avait "tué beaucoup plus de Russes que de juifs". Tentative de décryptage…

 

Sur le fil du rasoir comme toujours quand on commente une information de ce type. Résister à la tentation de balayer d'un revers de main l'assymétrie évidente du raisonnement d'Oliver Stone, mais ne pas sombrer non plus dans le culte tapageur du martyr juif.

 

Prenons les faits les uns après les autres. "Domination juive dans les médias". Pas si évident que ne semble le penser l'homme de cinéma. Chez les patrons de presse peut être (et encore je n'ai aucun élément en attestant), dans les salles de rédaction certainement pas en revanche. Pas plus aux Etats-Unis qu'en France d'ailleurs. Non pas qu'une majorité de journalistes juifs fausseraient l'info, mais simplement pour limiter les fantasmes et évoquer des faits.

 

Qu'Oliver Stone ait ressenti en revanche le "poids" de la communauté juive à Hollywood, c'est indéniable puique la majorité des studios de cinéma et de l'industrie cinématographique sont entre les mains d'hommes d'affaires juifs. Des comptes à régler Monsieur Stone ?

 

Second point évoqué par Oliver Stone, plus pernicieux. Celui de la comparaison des massacres et de l'horreur. 20 millions de Russes valent bien 7 millions de Juifs… Comptes d'apothicaires qui ne prennent pas en compte la spécificité de la Shoa : la volonté d'extermination d'une race… Hitler a tué plus de Russes que de Juifs, mais Staline a encore tué plus de Russes qu'Hitler. Doit-on forcément comparer les monstres et les horreurs en déterrant les cadavres ?

 

L'holocauste et la traite négrière, n'en déplaise aux fanatiques des deux bords, sont des drames à part dans l'histoire de l'humanité. Chercher à les banaliser et à les comparer à d'autres horreurs n'a aucun sens. Dans les deux cas l'Homme moderne a nié son humanité à un autre Homme. Ce n'est pas anodin…

 

Oliver Stone termine son interview par une sortie en règle contre les lobbies pro-Israël qui s'activent aux Etats-Unis : "Le plus puissant des lobbiess à Washington, Israël, a foutu en l'air pendant des années la politique étrangère américaine", s'insurge-t-il.

 

Sur ce point, il faut reconnaitre un point au réalisateur de Midnight Express. Les lobbies israéliens aux Etats-Unis ont soutenu aveuglèment et par un patriotisme confinant parfois à l'autisme, des politiques souvent désastreuses qui nous ont mené à un certain nombre d'impasses que l'on sait.

On vous recommande

A propos de l'auteur notre équipe

6 réactions à “Oliver Stone : “la domination juive des médias fausse la vision de la Shoa””

  1. "notre équipe", Cohen & co ? ou employés de Cohen & co?… Oliver Stone fait peut-être aussi allusion aux journalistes américains non-juifs influencés depuis toujours par des propagandes anti-nazis ou pro-juifs, sa parait improbable qu’un journaliste qui écrivent ou parle en mal des juifs puisse être employé par un grand media américain ou européen. La peur d’être traité de raciste ou d’antisémite fait peur a la majorité des occidentaux.

  2. "mais Staline a encore tué plus de Russes qu'Hitler. "

    Ah non Staline n'a pas tué plus de 20 millions de Russes (ou alors on attend vos sources), vous devriez vous renseigner avant d'écrire des énormités ou lire des bouquins d'histoire et de démographie, genre "Naitre, vivre et mourir en URSS". Mais c'est probablement trop demander à des incultes.

  3. Que se passe t il donc? vous êtes en train de REdevenir fous?Le tabou de l'antisémitisme sauterait-il? ! ça ne vous a pas suffi? N'avez vous plus honte de votre bêtise et de votre méchanceté? C'est grave.

  4. je faisais allusion à ceci que dit cet article:

    "mais ne pas sombrer non plus dans le culte tapageur du martyr juif."

    habile, mais demasqué.mais bon, cette fois ci, on se défend, on est lucide, on ne se laissera pas faire.

  5. Sur la teneur de l'article je ne me prononcerait pas en revanche pour les sources au secours

    Midnight express réalisé par Alan Parker

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.