Arnaud Montebourg : le pape du poncif compare Sarko à Pétain

Rédigé par jediscajedisrien le 06 août 2010.

 

Arnaud Montebourg, l’enfileur PS de lieux communs, le pape du poncif, l’empereur de l’effet de manches (courtes, c’est l’été faut pas pousser), aura eu cette semaine son quart d’heure de gloriole. Le chantre des gesticulations du PS n’y est pas allé de main morte dans une interview mercredi à Europe 1.

 

Après les habituelles convulsions pavloviennes anti-sarko, il a fini par comparer le gouvernement actuel à celui de Vichy : on appelle ça le point Godwin, comparer son adversaire à Hitler (ou à un de ses sous fifres), histoire de le néantiser.

 

Il commença par déclarer sans rire que "le parti socialiste est là dans l’opposition au chef de l’Etat". Première déclaration en forme d’aveu : le PS n’est qu’en opposition au Chef de l’Etat, jamais en proposition. C’est sympa de le reconnaitre, il n’y était pas obligé.

 

Mais voilà, il est allé plus loin, car, c’est bien connu, les gens comme lui, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait (Audiard, revient).

 

Pour lui, le bilan de la politique de sécurité menée par le ministre de l’Intérieur puis président de la République, Nicolas Sarkozy est désastreux : "nous sommes aujourd’hui à presque dix années de plein pouvoir de Monsieur Sarkozy et il essuie un échec carabiné".

 

Arnaud Montebourg a même recours aux "statistiques officielles" du ministère de l’Intérieur, dénonçant une « augmentation de 16% en cinq ans des agressions contre l’intégrité physique des personnes".

 

Là, bien sûr, posé comme ça, on en viendrait presque à trouver qu’Arnaud a frappé juste. Ce serait oublier que les autres paramètres de l’insécurité reculent et que les deux seules façons de faire reculer "agressions contre l’intégrité physique des personnes" ce sont la mise en place de caméras et de mettre un agent derrière chaque personne dans la rue (et chez elle car les "agressions contre l’intégrité physique des personnes" comprennent aussi les agressions interfamiliales –femmes battus, enfants battus, querelles de voisinage et j’en passe).

 

Mais voilà, la gauche encaviardée, dès que l’on prononce le mot de caméras ou dès que l’on renforce des brigades parlent d’Etat policier ! Si on met des policiers ou gendarmes ou CRS dans une cité, c’est pire… c’est de la stigmatisation. Sauf si ce sont des « policiers de proximité » qui travaillent de 09h à 17h (genre ilotier mais avec moins de pouvoirs) ce qui n’est pas franchement dissuasif, vous le reconnaitrez.

 

Mais là où Arnaud Montebourg est fidèle à sa réputation, c’est quand il passe, il dépasse, il surpasse tout, véritable prodige de retenue et de pensée profonde. Il nous fait un « point Godwin » à lui tout seul.

 

Cette théorie de l’avocat américain Mike Godwin, popularisée sur Internet, prévoit que plus un débat dure, plus les risques de finir par comparer son adversaire à Hitler et au régime nazi augmente, tendant à devenir inévitable. En résumé, quand on a plus rien à dire, on traite l’autre de Nazi et le débat est plié.

 

Là, record battu, Arnaud Montebourg y arrive tout seul sans débat et dans la sérénité d’un plateau Europe 1 !

 

"Nicolas Sarkozy décide de faire de la déchéance de nationalité, un outil de masse. Or, le régime qui a organisé la déchéance de nationalité sur un terrain massif, c’était le régime de Vichy".

 

Alors, puisque c’est comme ça, moi aussi je me fais un Godwin personnel : Nicolas Sarkozy, en décembre 1943 a… -12 ans ! En effet, il nait en 1955.

 

En décembre 1943, un certain François Mitterand reçoit la Francisque qui, à l’époque, était remise après acceptation d’un Conseil à ceux qui réunissaient deux conditions : « avoir pratiqué avant la guerre une « action nationale et sociale » et avoir manifesté depuis un attachement actif à la personne et à l'œuvre de Philippe Pétain ».

Déjà 8 remarques sur cet article

  1. lysandre78 dit :

    Tissu de mensonge que cet article. C'est le journaliste qui dans ses questions a évoqué la ressemblance entre les décisions du gouvernement de Vichy et celle de Sarkozy (discrimination de masse des français selon leurs origines) et pas Montebourg.

    Que ceux qui veulent se faire vraiment une opinion objective, suive ce lien (bizarrement non communiqué par cet article partisan) pour voir la vidéo complète de l'entretien : http://www.dailymotion.com/video/xe9il3_quot-dix-

    Décidément, tout est bon pour faire taire et discréditer ceux qui ne pensent pas la même chose que Sarko.

  2. Nos Soeurs Les Balei dit :

    Jediscacarjedisrien, merci pour ce coup de gueule, il est tout à fait représentatif de la différence entre la Droite et la Gauche.

    Droite= repression

    Gauche =prévention

    Droite=sécuritaire (selon la Gauche)

    Gauche=laxiste( selon la Droite)

    Droite= chaque individu est responsable

    Gauche= Nous sommes tous responsables

    Chacun sa Philosophie.

    J'adore votre scientifique:" les deux seules façon de faire reculer "agression contre l'integrité physique des personnes", ce sont la mise en place de caméras et de mettre un agent derrière chaque personne dans la rue (et chez elles car blablabla …comprennent aussi les agressions inter familiales- femmes battues, enfants battus, querelles de voisinage et j'en passe)

    Fin de la parenthèse: apparemment ce n'est qu'une parenthèse pour vous, d'ailleurs, vous en passez( et des meilleures).

    En clair, votre seul programme pour faire baisser la sécurité, ce sont des caméras.

    Le port de la cagoule, cela vous dis quelque chose?

    Ah oui, il y a une nouvelle loi, Soyez assuré que les honnêtes braqueurs de mamies l'appliquent à la lettre!

    Quant aux femmes battues, aux enfants battus et j'en passe, y a rien à faire selon vous, allez,hop, circulez!

    Vaste programme en vérité…Ils s'y sont mis à combien pour le pondre, nos "Elites"?

    L'effet Godwin?

    On sent que vous en avez appris la définition il y a peu, et vous vouliez faire votre petit effet.

    C'est touchant, mais je n'ai jamais trouvé cette théorie vraiment convaincante.

    Tout dépend avec qui vous parlez, et quand.

    Il y a peu, l'effet Godwin, c'était la Burqua( niqab), on a eu Bush, Ben Laden, les Chinois, l'Islam…question d'actualité.

    Si je suis la théorie, tôt ou tard, une discussion amène à l'Holocauste.

    Est-ce le cas de vos discussions, moi pas.

    Le sujet est bien sûr évoqué de temps en temps, et alors?

    doit-on se taire?

    le sujet est-il tabou?

    dois-je vous rappeler que l'onde de choc(bien que ce ne soit pas tout à fait juste) de la 2ème guerre mondiale fait encore des morts dans le conflits Israëlo-Palestinien?

    Donc,oui, forcément on en parle et on compare avec ce qui se passe aujourd'hui.

    L'Opposition s'oppose à Sarkozy( c'est sa raison d'être, sinon elle ne s'appelerait pas Opposition).Heureusement.

    S'il fallait compter sur les fantoches de son gouvernement pour émettre le moindre avis, à part cette pauvre Rama Yade, que Sarkozy doit considérer aujourd'hui comme une erreur de casting…

    Merci Arnaud Montebourg de parler au nom de tant de Français , indignés par ce qu'est devenu notre beau Pays aujourd'hui.

    Vivement 2012.

  3. Nos Soeurs Les Balei dit :

    PARIS — Le député PS Arnaud Montebourg a estimé mercredi que la France est "devenue un territoire où la République est en train de se retirer", en raison de l'échec "carabiné" de la politique de sécurité de Nicolas Sarkozy.

    "La France elle-même est devenue un territoire où la République est en train de se retirer", s'est exclamé l'élu de Saône-et-Loire sur Europe 1. "Nous sommes aujourd'hui à presque dix années de plein pouvoir de Nicolas Sarkozy sur la question de la sécurité", a-t-il relevé. "C'est un échec carabiné".

    "Nous avons, d'après les statistiques officielles mêmes du ministère de l'Intérieur, une augmentation de 16% en 5 ans des agressions contre l'intégrité physique des personnes", a-t-il dit. Aux Etats-Unis, "pays très criminogène", cette délinquance "a baissé de façon spectaculaire, en Allemagne, en Grande-Bretagne, partout vous avez des baisses, il n'y a qu'en France où nous avons des augmentations spectaculaires", a-t-il dit.

    "C'est l'échec de 10 années de déclarations martiales, de frénésie d'inflation de lois aussi inapplicables qu'inappliquées", a poursuivi le député socialiste et président de conseil général. "Nous avons fabriqué en l'espace de 8 ans trente lois nouvelles" que "les magistrats eux-mêmes n'arrivent pas à appliquer".

    Pour M. Montebourg, il faut "remettre la police sur le terrain". "Dans la circonscription de Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, pour 105.000 habitants, il y a 300 policiers. Dans la circonscription du Ve arrondissement à Paris, bourgeois, il y a 53.000 habitants et 349 policiers, il y a là un problème", a-t-il estimé.

    Enfin M. Montebourg a jugé qu'enlever la nationalité à des catégories de délinquants, comme l'a proposé Nicolas Sarkozy, "n'est pas un instrument de l'ordre public, ce n'est pas fait pour ça". "Il s'agit d'une provocation politique et de séduire le Front national".

    Source AFP.

    Les lecteurs se feront leur opinion.

  4. ouhlala dit :

    Ce que j'adore, c'est la facilité de certains de se contenter de peu.

    Pour information, parce que, perso, avant de tacler je me renseigne, on va remettre de l'ordre là dedans.

    L'article en lui-même me parait reprendre des éléments assez clairs.

    Les commentaires, eux, me laissent rêveur.

    1- C'est Arnaud MONTEBOURG qui compare l'action de SARKOZY au régime de Vicky : cf. interview 8mn et 14s. La perche est tendue (car elle fait référence à des déclarations précédentes) et il s'en saisit.

    2- Le problème, c'est que, pour "nos soeur les baleines", seul me manichéisme existe en ce monde.

    Mais voilà, c'est une vision du monde des plus réductrices.

    Il se trouve que lorsque l'auteur de l'article parle de cameras et d'effectifs, bizarrement on reste sur les cameras. Les effectifs passent à la trappe. lol

    Pour le reste, l'effet Godwin, malheureusement, est une réalité. Arrivé à un certain point de l'argumentation, la facilité vient de diaboliser, disqualifier l'autre en faisant un parallèle grotesque et outrancier qui n'a pas pour but de convaincre mais de persuader.

    Rappelons que Montebourg n'est pas un perdreau de l'année et n'en est pas à son coup d'essai.

    3 – Attention là encore aux chiffres ! Evitons de tout prendre pour argent comptant. Les députés socialistes, eux-même affirment ne pas connaître les chiffres.

    Avec 4 823 policiers en sécurité publique, hors police judiciaire, le département de Seine- Saint Denis est sans doute l'un des mieux lotis de France. La répartition des policiers se fait selon dix critères dont le nombre d'habitants, la superficie, les chiffres de la délinquance.

    "Il y avait, il y a dix ans, 4 500 policiers affectés au seul département de la Seine-Saint-Denis, aujourd'hui il y en a 500 de plus. 500. Et d'ailleurs, il y en aura encore un peu plus puisque dans le cadre des recrutements d'adjoints de sécurité, j'en ai annoncé près de 400 en gros pour l'agglomération parisienne, plus d'une centaine seront affectés à la Seine-Saint-Denis".

    L Président PS du CG en voudrait 400 de plus.

    Mais voilà, du Député PS au Préfet on ne conteste pas l'augmentation des effectifs totaux en Seine-Saint-Denis. Plusieurs études mettent surtout en évidence un problème de disponibilité des policiers sur le terrain et une mauvaise utilisation des ressources humaines.

    Le préfet Cordet, lui-même, indiquait dans sa note : « Je reconnais à sa juste mesure l'effort fait depuis plusieurs mois en faveur du département en ce qui concerne l'affectation des forces mobiles, notamment de CRS.

    Cela étant, leurs modalités d'intervention, axées sur les contrôles d'identité essentiellement, si elles s'avèrent fort utiles en certaines circonstances, ne permettent pas toujours une sécurisation réactive dans les quartiers sensibles dans le cadre de la prévention des violences urbaines. »

    Apprenons un peu à chercher des infos et à les recouper plutôt qu'à être des consommateurs béats !

    Sans rancune, les lecteurs se feront leur opinion 😉

  5. Nos Soeurs Les Balei dit :

    Houlala, ce n'est pas faire preuve de manichéisme que de donner une tendance générale, il y a une différence de fond entre la Gauche et la Droite.

    Je n'ai pas citer l'argument de "placer un policier derrière chaque personne car il était évident( vous me faites douter) que c'était un trait d'humour.

    Quant au effectifs policiers, une pensée émue pour nos cadets de la République et la moitié des postes fonctionnaires en voués à l'extinction…

    Merci pour la définition de l'effet Godwin, vous ne pouviez faire mieux:

    "Arrivé à un certain point de l’argumentation, la facilité vient de diaboliser, disqualifier l’autre en faisant un parallèle grotesque et outrancier qui n’a pas pour but de convaincre mais de persuader."

    Apparemment à droite, l'effet godwin porte sur l'immigration…

    Sans rancune itou.

  6. ouhlala dit :

    @ Nos sœurs les baleines :

    C'est faire preuve de manichéisme que de schématiser en un oppositions stérile 2 visions. L'une n'excluant pas l'autre.

    En effet, lorsque Michel Rocard affirmait, homme de gauche, en parlant d'immigration : "On ne peut pas accueillir toute la misère du monde". Cela ne posait de problème à personne.

    Aujourd'hui, le moindre Ministre de droite qui affirme la même chose, il diabolise les immigrés, il divise la France, il est un suppôt de l'extrême-droite et il faut qu'il démissionne en faisant des excuses publiques à SOS Racisme !

    La diminution du nombre de fonctionnaires portera différemment sur les services. On a moins besoin de fonctionnaires "aux écriture" entre le temps de papier carbone et l'ère de l'informatique. mais bon, je sais, c'est très incorrect de dire cela.

  7. Nos Soeurs Les Balei dit :

    "La France ne peut accueillir toute la misère du monde, mais elle doit en prendre fidèlement sa part".

    Michel Rocard, 1990.

    Une citation a peu de sens si elle est écourtée, mais peut-être ne le saviez-vous pas?

    Dans le cas contraire, c'est de la malhonnêteté intellectuelle…

    La Gauche ne cesse de traité de sécuritaire la Droite, et la Droite ne cesse de traiter de laxiste la Gauche, lisez la presse!

    "La France ne peut accueillir toute la misère du monde, mais elle doit en prendre fidèlement sa part".

    Michel Rocard, 1990.

    Une citation a peu de sens si elle est écourtée, mais peut-être ne le saviez-vous pas?

    Dans le cas contraire, c'est de la malhonnêteté intellectuelle…

    La Gauche ne cesse de traité de sécuritaire la Droite, et la Droite ne cesse de traiter de laxiste la Gauche, lisez la presse!

    Ce crâne d'oeuf de Deputé Ciotti demande même l'incarcération des parents de délinquants!

    Questions:

    le père?

    la mère?

    les deux?

    Si ça c'est de la Prévention…

    Pour ce qui est de l'Extrême-Droite, c'est sûr qu'elle a du souci à se faire avec l'UMP:

    Le Pen, c'est un centriste à côté de Sarkozy et sa clique!

    Au fait, c'est quoi un Français pure souche?

  8. ouhlala dit :

    "Elle doit en prendre fidèlement sa part", mais c'est ce qu'elle fait et c'est justement ça qui invalide les effets de manche de notre sinistre cuitre Montebourgien !

    Encore une fois, il faut être réaliste. Montebourg ne représente que lui même : marginalisé en France, au PS, à gauche, ses déclarations sont autant de tentatives maladroites d'exister quitte à dire n'importe quoi (ce qu'il fait bien d'ailleurs).

    Affirmer que "Le Pen, c’est un centriste à côté de Sarkozy et sa clique !", ça montre bien l'outrance du propos et donc son peu d'intérêt. Il faudra un jour essayer (je sais c'est dur) d'éviter les injures et les outrances… Le débat y gagne en fond ce qu'il y perd en inutilité.

Laisser un commentaire