Insécurité, immigration : les Français sont-ils xénophobes ?

Rédigé par lateigne (24actu) le 07 août 2010.

 

C'est en tout cas ce qu'aimerait nous faire penser la presse aujourd'hui. Le plébiscite par l'opinion des mesures présidentielles contre la délinquance n'est pas du goût des journalistes. Du coup, ils nous ressortent la vieille blague de la France xénophobe !

 

"Une crispation liée à la crise", "repli sur soi", "xénophobie",… A peine le sondage Ipsos sur l'insécurité sorti, les analyses des grands médias ont toutes convergé. Pour que les Français aillent à l'encontre de ce qu'ils prêchent dans leurs journaux depuis une semaine, c'est que quelque chose cloche… La faute à ce bon vieux "racisme ordinaire" de tous ces beaufs de Français !

 

Que les Français désirent vivre dans un pays sur où des délinquants armés n'attaquent pas la police en bande ? Qu'ils en aient marre de voir des voitures bruler à la Saint-Sylvestre et le 14 juillet ? Que des émeutes généralisées soient un phénomène unique à la France ? Ou tout simplement que des groupes de racailles polluent l'atmosphère dans les transports en commun ou dans les centre-villes ? Les médias s'en contrefichent !

 

Non, pour eux c'est décidé, le fond du problème c'est que les méchants Français sont des racistes. Et Nicolas Sarkozy ou l'UMP des opportunistes surfant sur les idées du Front National. Ils n'en démordront pas !

 

Sauf que c'est totalement faux. La France est un pays plus qu'accueillant et les Français sont tout à fait ouverts aux étrangers. On nous a trop longtemps joué le petit air de la culpabilisation et du racisme.

 

Ce que rejettent aujourd'hui une majorité écrasante des Français (jusqu'à 80% de l'opinion), c'est cette hypocrisie que les médias continuent à répandre. Un vaste mensonge selon lequel il n'y aurait pas de problème d'insécurité et d'immigration en France.

 

Pourquoi cette parodie sovietique que tous les faits réfutent ? Par peur de "faire le jeu du FN". Par idéologie, les médias se sont eux-mêmes liés les mains dans le mensonge. Les Français les ont suivi longtemps mais ne croient plus en leur sornettes.

 

Et ce n'est pas cette ultime tentative de culpabilisation du Monde et d'autres dénonçant la "xénophobie du quotidien" des Français qui y changera quoi que ce soit.

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. Maupeou dit :

    Une petite phrase qui m'a fait sourire (au regard de ce qui se passe en France), prise dans le Valeurs actuelles de la semaine du 5 au 11 août (n°3845), à la page 30:

    "I dont care what color (le mot est souligné) you are ! If your 'ILLEGAL' GO HOME !"

    Cette phrase d'un militant américain s'inscrit dans le contexte du vote d'une nouvelle loi anticlandestins (loi SB1070) en Arizona (USA).

  2. On s'en fiche d dit :

    Ce que les Français n'apprécient pas, c'est un comportement de voyou, de profiteur, d'irrespect et d'arrogance, pas une différence de couleur de peau.

    Se demande-t-on pourquoi notre soi-disant "racisme" est toujours orienté vers les mêmes communautés ?

    Se pose-t-on les bonnes questions, celles qui dérangent ?

    Que ces communautés visées commencent par s'auto-analyser au lieu de se poser en victimes.

    Que certains parents éduquent mieux leur smala, leur inculquent les valeurs morales nécessaires pour en faire des individus responsables et intégrés, bref, qu'ils assument leur rôle de parents.

    Quand on voit des jeunes ados traîner le soir dans les rues, manquer l'école, glandouiller, il ne faut pas s'étonner du résultat.

    Pourquoi n'y a-t-il pas ce sentiment de xénophobie envers les communautés d'Extrême-Orient ? Elles sont pourtant très nombreuses sur le sol français, ce n'est donc pas une question de "nombre", mais bien de comportement.

    Et puis n'oublions pas de dire que le racisme n'a jamais été à sens unique.

    Il n'y a pas que les "blancs" qui sont racistes. Tous les problèmes liés à l'immigration massive sont là pour en témoigner.

  3. de Maupeou dit :

    Le racisme en Occident a disparu (en majeur partie du moins) avec la seconde guerre mondiale. Ce que la plupart des gens prennent pour un sentiment de racisme n'est rien d'autre qu'un sentiment de xénophobie ou, plus précisément et plus justement, d'ethnophobie, ce qui est totalement différent.

    L'analyse est juste, et la question mérite d'être posée: pour quoi les communautés asiatiques, italiennes, polonaises, hongroises, indiennes etc. présentes sur le sol Français sont systématiquement absentes du débat ? Pourquoi le – soi-disant – "racisme" ne vise-t-il que les blancs ? Un exemple d'ailleurs: le politiquement correct a supprimé le terme "nègre" jugé péjoratif, puis le terme "noir", à tel point qu'on est allé chercher un terme anglo-saxon, les "Blacks". Pourtant, le terme blanc n'a jamais évolué en "Whites" ?! L'antiracisme d'aujourd'hui est corrompu totalement dévié de l'objectif qui le fonde. Au lieu de cela, il engendre et propage cet esprit "raciste".

  4. de Maupeou dit :

    Pour les intéressés, lire la très bonne analyse du professeur Philippe Bénéton* dans son livre Les fers de l'opinion (PUF, 2000), au chapitre intitulé: Les corruptions de l'antiracisme.

    *Docteur ès Science politique, professeur à l'Université de Rennes I.

  5. tueursnet dit :

    « Tous ceux qui figurent sur cette liste noire vont bientôt être déchus de leur nationalité :

    1- Les arabes qui se font passer pour des français

    2- Les français qui se font passer pour des arabes.

    3- Les juifs qui se font passer pour des non-juifs.

    4- Les musulmans qui se font passer pour des musulmans.

    5- Les crétins qui se font passer pour des chrétiens.

    6- Les femmes voilées, les hommes barbus et les enfants qui nous marchent sur les pieds.

    7- Les fils, petits fils et arrière petits fils qui ont commis un délit de faciès.

    8- Les barbares qui pratiquent l’excision et exhibent sur la voie publique leur circoncision

    9- Tous ceux qui s’attaquent aux gens d’armes alors qu’il y a tant de gens désarmés qui ne sont même pas inquiétés.

    10- Les noirs qui parlent mal notre langue sous prétexte qu’ils ne sont pas là pour nous rouler une pelle !

    11- Tous ceux qui ne mangent pas de porc, ne boivent pas de vin et n’aiment pas nos chiens. »
    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%

  6. Just wish to say your article is as astounding. The clarity in your post is just spectacular and i could assume you're an expert on this subject. Fine with your permission allow me to grab your feed to keep updated with forthcoming post. Thanks a million and please carry on the rewarding work.

Laisser un commentaire