Arnaud Montebourg : l’éternel espoir du PS devenu Montebourde

Rédigé par jediscajedisrien le 11 août 2010.

 

Arnaud Montebourg. L'éternel leader en devenir du PS (ou de la gauche allez savoir), peine toujours à se faire une place au soleil. Poisson pilote idéal, il a suivi Ségolène Royal puis s’en est désolidarisé.

Depuis, de déclarations fracassantes en effets de manche éculés, il tente de faire entendre sa petite musique dans un orchestre qui ne veut pas de lui.

 

Arnaud Montebourg, cet homme est fascinant. Il a tout compris à la politique show-bizz. Le story-telling n’a plus de secret pour lui. Moins il en a à dire et plus il le dit fort et clair. Une sorte de mégaphone avec deux jambes en dessous.

 

Vous pourriez croire que je m’acharne sur celui que l’on a rebaptisé "Montebourde" depuis sa sortie sur « le compagnon de Ségolène Royal », François Hollande, qui était  selon lui « son seul défaut » !

 

Mais non, je me borne à constater la chose. Dans une interview accordée au Parisien, en réponse à une question sur l’insécurité et le silence assourdissant de la gauche, il répond "Nous n’esquivons pas l’échec de la politique sécuritaire de Nicolas Sarkozy".

 

Il ajoute ensuite : "Ce qui compte pour les Français, aujourd’hui, ce n’est pas qu’il y ait des luttes politiques sans fin, c’est qu’il y ait des résultats. Pour l’instant, ils ne sont pas au rendez-vous et après dix ans de pouvoir M. Sarkozy est, comme d’autres, à ranger aux rayons des incapables en la matière".

 

Donc, bilan la droite a une politique sécuritaire. Que signifie « sécuritaire » ? Pour cela, ouvrons n’importe quel dictionnaire et le plus souvent on trouve « Qui est en rapport avec la sécurité publique », seul le Robert va plus loin et s’essaye au « Qui a tendance à privilégier les problèmes de sécurité publique ».

 

Alors oui, effectivement, la gauche en matière de sécurité n’a pas de politique sécuritaire, de projet sécuritaire car, pour elle, il n’y a pas de problème de sécurité publique… ou plutôt si, il y en a mais… ce n’est pas la faute des casseurs, des agresseurs, des voleurs à la tire, des trafiquants, des violeurs, des assassins, des meurtriers, des « junkies » (pour faire vieux réac’)… c’est de la faute de Nicolas Sarkozy.

 

Et, quand il propose des lois, quand il propose des sanctions, de la prévention (caméras, création d’établissements d’encadrement scolarisé spécialisés pour mineurs délinquants,  meilleure anticipation…) la gauche crie au scandale.

 

Alors que dire du rayon des incapables…

 

Ségolène Royal qui proposait de suspendre les allocations familiales pour les parents de mineurs absentéistes et violents… comme Nicolas Sarkozy ?

 

Ségolène Royal qui proposait de mettre les mineurs violents dans des centres fermés tenus… par des militaires ? Même Nicolas Sarkozy, méchant sécuritaire, n’a pas osé proposer un tel schéma.

 

Arnaud Montebourg qui, après avoir défendu bec et ongle l’idée de non-cumul des mandats pendant plus de 11 ans et tançant ses collègues a brigué un second mandat en 2008 et qui depuis cumule et répond à la question : « On peut être croyant mais pas pratiquant ».

 

Oui, Arnaud Montebourg est croyant dans la compétence… même s’il ne la pratique pas !

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. Eleuthère dit :

    Il me semble que Ségolène Royal prévoyait plutôt la "mise sous tutelle" des allocations familiales, et non leur suspension, pour les parents qui n'ont plus prise sur leur enfant.

    Autre remarque : vaut-il mieux qu'un gamin de 16 ans se retrouve en prison, livré à lui-même et aux autres détenus, plutôt que dans un centre fermé, en cellule individuelle, encadré par des militaires ? Pour moi la réponse est claire, et je préfère de loin les solutions qu'avait proposé Mme Royal durant la campagne à celles qu'applique M. Sarkozy depuis le début de son mandat (discours sécuritaire et répressif, alors que d'un autre côté il sabre dans les effectifs de la police).

  2. ouhlala dit :

    Eleuthère :

    Mise sous tutelle ? Ce qui, en pratique signifie quoi ? Qu’en fait, au lieu de les recevoir, il faut aller les chercher ? Oui, effectivement, ça fait une différence lol

    Je te rappelle, pour info, que des centre fermés, encadrés par des professionnels ont été ouverts sous l’impulsion… de Nicols SARKOZY !
    C’est quand même pas plus mal que des militaires. Et là, pour les mineurs qui ne sont pas encore passés dans la délinquance caractérisée, on va créer des établissements spéciaux, à fort taux d’encadrement pour lutter contre absenteisme et échec scolaire.
    Alors des alternatives à la prison sont privilégiées par le gouvernement mais je sais, on est tellement loin de la caricature que ce n’est pas intéressant à dire…

  3. Bousquet dit :

    Ce site est visiblement une simple émanation de la "sarkozie" ! Poooouuuuuaaaahhh !!

  4. ouhlala dit :

    Ah, c'est sût qu'un article critique et réaliste sur le PS et Montebourg, on n'en verra pas sur Mediapart 😉

  5. Alix dit :

    24heures actu.com, le site qui vous parle d'info autrement… "Autrement" veut ici dire "en étant Sarkosite (voir Le Peniste à 200%" ?

Laisser un commentaire