/>

Corée du nord : joueurs torturés, travaux forcés pour le coach

Rédigé par cleopatre le 11 août 2010.

 

Le régime nord-coréen n'a pas apprécié les piètres performances de son équipe nationale lors de la Coupe du monde de football. Du coup, l'entraîneur de l'équipe aurait été condamné à des travaux forcés et plusieurs internationaux auraient été torturés.

 

La dictature nord-coréenne ne fait pas froid dans le dos que sur le seul dossier nucléaire. Kim Jon Il, insatisfait des prestations de la sélection nationale a montré une nouvelle fois qu'il était un tyran sadique et totalement fou.

 

Aucune information officielle ne filtre de Corée du Nord, sans doute le pays au monde le plus fermé, mais la presse sud-coréenne rapporte depuis plusieurs jours les traitements inhumains qu'auraient subi plusieurs cadres de l'équipe nationale à leur retour d'Afrique du sud.

 

L'équipe dans son ensemble aurait été publiquement humiliée par le dictateur, mais cela passe encore. Selon des sources sud-coréennes, le sélectionneur, Kim Jong-Hun aurait été condamné aux travaux forcés… Autrement à une peine indéfinie dans un bagne nord-coréen où l'espérance de vie doit se compter en semaines !

 

Par ailleurs, plusieurs joueurs, dont les noms n'ont pas été révélés, auraient été torturés par les autorités. Des informations suffisamment étayées pour que le président de la Fifa, Stepp Blatter, n'intervienne officiellement en demandant des comptes (et des informations rassurantes) au régime nord-coréen.

 

Il y a hélas fort à parier que la réponse de Pyongyang soit comme à l'accoutumée le mépris…

 

La Corée du Nord, qualifiée surprise pour la Coupe du monde, a perdu ses trois matches de poule, notamment par sept buts d'écarts contre le Portugal. Elle avait été reversée dans le groupe dit "de la mort" avec le Brésil, le Portugal et la Côte d'Ivoire.

Laisser un commentaire