/>

Médias : le Ramadan plus tendance que le Carême catholique

Rédigé par maximus (24actu) le 12 août 2010.

 

Le Ramadan a commencé mercredi et fait la une de tous les médias. Que la presse reconnaisse et respecte cette période sacrée de jeune et de prière, très bien ! Mais qu'ils daignent en faire de même pour le carême de l'Eglise catholique, première religion de France faut-il le rappeler !

 

"Ramadan au travail", "Ramadan et sport de haut niveau", "Business et Ramadan", "sens et portée de cette période de jeune des musulmans",… Depuis plusieurs jours (et depuis plusieurs années), les journalistes français, d'habitude si peu enclin à la chose religieuse, sont entrés en adoration pour le culte musulman.

 

Il y a tout d'abord quelque chose de grotesque à s'émerveiller devant une pratique religieuse "exotique", qui existe en France à travers le catholicisme depuis près de 2000 ans ! Ca s'appelle le Carême et ça dure 40 jours avant Paques !

 

Pourquoi ensuite un tel traîtement de faveur pour l'Islam ? Par peur de stigmatiser ? Volonté de faire contre-poids à ce que les journalistes perçoivent comme des mesures anti-musulmans du gouvernement ?

 

C'est tout de même hallucinant que la religion de 60% des Français, qui est n'en déplaise aux journalistes est tout aussi respectable que les autres, soit moins bien représentée dans les médias que l'Islam, qui concerne à peine 5% de nos concitoyens !

 

Pendant que les médias font de grands articles élogieux sur les valeurs spirituelles du Ramadan, l'église catholique ne reçoit comme à l'accoutumée que quolibets et moqueries. Voire, pire encore, que le dédain le plus absolu des médias.

 

D'un point de vue spirituel, le carême catholique ressemble beaucoup au Ramadan. Période de prière et de jeûne (bien que limité pour les catholiques), le carème a également pour but de rapprocher le croyant de Dieu en l'éloignant des tentations terrestres.

 

Tout le contraire de la société du spectacle dans laquelle nous vivons qui s'est entichée des rites "orientaux" de l'Islam. Mais les modes médiatiques passent vite à la différence des sillons creusés par la foi… qu'elle soit catholique ou musulmane !

Déjà 11 remarques sur cet article

  1. CHICO dit :

    L 'analyse est trés bonne……laissons nos fréres Musulmans existés…et leurs bessoins de reconnaissance…….tout le monde Arabe ( Musulmans )est à construire…pas beaucoup de démocraties chez eux !….hélas !…une guerre de religions est bien présente !…chites et sunites !….laissons les évoluer mais pas à notre détriment..la reconnaissance aux détriments des autres !

    Il n'y a pas si longtemps les femmes portaient le foulard dans nos campagnes !..50 /60 ans !!

  2. de Maupeou dit :

    Une chose à dire: rendons à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu!

  3. Islem dit :

    Je pense que l'explication est simple, je ne connais personne qui fait le carême dans mon entourage pourtant je suis issue d'une famille chrétienne et entourée par de nombreux chrétiens. En effet, le christianisme est la première religion de France mais le nombre de vrai pratiquant ne doit pas être très très élevé. En tout cas que sa plaise aux gens ou pas, l'islam est la deuxième religion de France et concerne au moins 10% de la population, cela a donc tout a fait sa place dans les médias et, étant musulmane, si les médias parlaient du carême je serais contente pour vous et non pas en colère car avant tout nous croyons tous en Dieu (mais de différentes manières)

  4. de Maupeou dit :

    Premièrement, petite rectification sur les chiffres:

    En 2007, la population totale de la France s'élevait à 63 600 456 millions d'habitants (dont 61 795 007 pour la métropole)

    La même année, 3% se déclaraient de confession musulmane en France métropolitaine (hors Corse), soit 1 844 874 personnes. Tandis qu'on comptait 64% de catholiques (soit 39 357 308 personnes), 27,6% d'athées (soit 16 972 839 personnes), 2,1% de protestants et 0,6% d'israélites. (d'après une étude de Ralph Stehly, Professeur d'histoire des religions, Université Marc Bloch de Strasbourg)

    Donc voilà, premièrement il ne faut pas fabuler sur les chiffres. Ensuite, en effet, la pratique de la religion est plus répandu dans chez les musulmans en France. Je ne dis pas que les musulmans pratiquants sont plus nombreux que les catholiques pratiquants, je dis que le rapport entre le nombre de personne se revendiquant de la religion et le nombre de personnes pratiquant effectivement la religion est plus élevé chez les catholiques que chez les musulmans. Enfin, sur la place des religions, que ce soit le catholicisme ou l'islam, je rappellerais – et il suffit de lire la constitution – que la France est un pays laïque et qu'en ce sens les religions (sans exception) appartiennent au domaine privé. Par conséquent, les médias (organes à vocation publique et publicitaires) n'ont pas à faire la publicité, sinon l'apologie, d'une pratique religieuse. Mais cela (je parle de la distinction public/privé) les musulmans en France semblent avoir du mal à l'intégrer (cf. la polémique sur le port du voile intégral par exemple).

    Pour finir que le "nous croyons tous en Dieu" est fort déplacé dans un pays comme le notre, et je vous renverrais donc aux chiffre que j'ai mentionné en incipit. J'ajouterais même que cette remarque résulte de ce que j'expliquais dans mon précédent paragraphe, à savoir la difficulté d'intégration, pour les musulmans (puisque vous l'êtes) de la notion de laïcité, ou parlez de sécularisation si vous préférez.

  5. CHICO dit :

    MERCI MADAME …JE VOUS SOUHAITE UN BON "RAMDAN "…..amdoullillah…barakallahofik….

  6. Jonathan dit :

    Selon un récent sondage, les chrétiens (catholiques et protestants) représentent environ 70% de la population et les croyants pratiquants sont de l'ordre de 35 à 40%.

    Maintenant, tout cet emballement médiatique autour du Ramadan est insensé! Moi-même je fais le Carême, pas en entier, le Mardi Gras, le Mercredi des Cendres et le Vendredi et Samedi Saint jusqu'à Pâques; c'est vrai que le chemin de pensée spirituelle comme l'a très bien fait remarqué l'auteur de cet article.

    Je connais beaucoup qui font le Carême et d'autres qui ne le suivent pas mais qui sont tout aussi affligés devant ce ramdam médiatique!

  7. Anisvert dit :

    En effet, si chacun regarde dans son entourage, il peut prétendre connaître peu de chrétiens qui font le Carême. Cela justifie t il pour autant cet engouement médiatique ?

    D'autre part, l'Église ne prescrit que 2 jours de jeunes et d'abstinence concernant la nourriture.

    Mais le Carême ne doit en aucun cas être donné en spectacle aux voisins et à la famille.

    Ce qui est pratiqué, c'est le jeûne de l'esprit, la prière et l'aumône et ceci dans la discrétion, sans ostentation, sans qu'il y ait rupture de quoique ce soit. Je parle des catholiques. Car les orthodoxes sont bien plus rigoureux dans le domaine de la nourriture durant cette période.

    Il ne s'agit donc pas de pratiques extérieures, mais intérieures, concernant en premier lieu la relation avec Dieu. Le but se situe sur un tout autre registre, car il s'agit durant ces 40 jours, de préparer la semaine pascale, célébrant la Crucifixion puis la Joie de la Résurrection du Christ.

    Ce qui peut sembler moins festif, moins clinquant, moins exotique aussi et donc bien moins attractif puisque bien plus austère.

    Le chrétien qui fait le Carême ne fait pas de tête particulière, n'en fait pas part à son voisin, ne semble pas triste le jour et bambocheur la nuit, et donc c'est ainsi que certains peuvent dire qu'il ne connaît pas de chrétiens faisant le Carême.

    En ce qui me concerne, j'en connais beaucoup, mais je dois dire que je ne sais pas ce qu'il font, s'ils jeûnent ou prient, comment quand et quelles aumônes ils font. Ceci les regarde et leur est intime, dans la relation qu'ils ont avec Dieu.

    • Anaïs dit :

      Vous n’avez sûrement jamais tenté l’expérience du Ramadan, vous ne savez pas non plus ce que cela signifie pour ceux qui le pratiquent. Pratiquer l’aumône, prier, faire preuve d’humilité etc. Tout ceci se retrouve dans le Ramadan. Ils ne font pas tous la fête la nuit, c’est simplement que durant cette période les gens font de grandes tablées comme pour ressouder tout le monde, on amène de la nourriture aux plus nécessiteux, à ses voisins etc. On ne peut pas comparer une pratique qui vient d’Orient avec une pratique occidentale car nous n’avons déjà pas les mêmes rapports les uns aux autres. Tout le monde fait la gueule dans le métro de Paris, ça ne change donc pas en fonction des religions et de certaines périodes clefs.

  8. Islem dit :

    Merci pour vos réponses, c'est toujours intéressant de debatre. Tout d'abord pour les chiffres que tu donne maupeou, crois-tu vraiment qu'ils sont exact? Sérieusement les chiffres sont ridicules je me demande bien comment le sondage a été fait ! Il est impossible de savoir combien de musulmans il y a en france mais en tout cas il yen a plus que le nombre evoque sachant que tout les mois des dizaines de personnes (au moins) se convertissent en France. Enfin bref on s'écarte un peu du débat la. Anisvert tu dit que le carême est quelque chose d'intime mais le ramadan aussi, il est d'ailleurs "interdit" de se plaindre, ou de se vanter. Et je peut t'assurer que beaucoup de musulmans comme moi vivent leur ramadan discrètement , il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac. Et puisque vous dites que la France est un pays laïc et donc les médias ne doivent pas "faire la publicité sinon l'apologie d'une pratique religieuse" alors je pourrait moi aussi reprocher au média de parler de Noël, de Pâques etc… (c'est votre raisonnement maupeou) et pour le "nous croyons tous en Dieu" je parlais des chrétiens et des musulmans, désolée si je me suis mal faites comprendre. Je me permettais de dire que je ne connaissait pas de chrétiens faisant le carême car je suis moi même une ancienne chrétienne j'ai donc côtoyée de nombreux chrétiens mais je soutiens et félicitent ceux qui font le carême. Bref mon but n'était pas d'être "offensante", j'ai juste trouver l'article un peu inapropriee, étant donnée que la religion chrétienne est très bien représentée dans les médias et des que l'islam y apparaît on n'accepte pas.

  9. muslim dit :

    La jalousie est un vilain défaut !!! Les musulmans n'ont pas demandés d'être mis en avant, simplement d'être respecté. Alors que l'auteur de cette article souhaite que sa religion soit mis en avant.

  10. […] pape s'en était pris au Pacs ou à l'adoption par des couples homosexuels ? Le catholicisme n'est-il tendance que lorsque ses valeurs vont dans le sens de l'idéologie dominante de la caste […]

Laisser un commentaire