Scandale : un papy en prison pour avoir tiré sur des cambrioleurs

 

Un septuagénaire de la région de Béziers a été incarcéré après avoir ouvert le feu sur deux cambrioleuses qui étaient entrées par effraction chez lui. Un fait-divers troublant qui remet en cause le principe de "légitime défense" et envoie un drôle de messages aux délinquants.

 

Le septuagénaire, qui est en outre malade et dont la casier judiciaire est vierge, aurait "paniqué" selon son avocat en constatant la semaine dernière que deux personnes avaient pénétré dans son domicile, déjà cambriolé à deux reprises.

 

Le vieil homme, réveille pendant sa sieste, a d'abord tenté d'appeler la police, avant de faire feu sur les cambrioleurs, deux jeunes femmes, qu'il a blessé. Il a été mis en examen pour tentative d'homicide volontaire.

 

Une pétition, rassemblant plus de 400 signatures, circule actuellement dans son village de Nissan-lez-Enserune pour demander sa libération et son placement sous contrôle judiciaire.

 

Si les circonstances de ce drame restent floues, on ne peut que se demander de quels moyens dispose un honnête citoyen pour ne pas se faire attaquer chez lui ? En attendant que la justice ne prouve (si cela est le cas) que la défense de ce retraité était disproportionnée par rapport à la menace, il n'a rien à faire en prison !

 

N'oublions pas tout de même que ce papy n'avait rien demandé à personne et qu'il est avant tout victime d'une agression. Quiconque a déjà été cambriolé peut imaginer ce qu'il a du ressentir.

On vous recommande

A propos de l'auteur didoulefou (24actu)

3 réactions à “Scandale : un papy en prison pour avoir tiré sur des cambrioleurs”

  1. bravo j aurai fait comme lui ,ils avaient qu a rester chez eux.Entre les arabes et les roms il y a un certain trie selestif a faire;a ce monsieur je lui donnerai la legion d honneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.